Droit du commerce - définition du commerçant

Droit du commerce - définition du commerçant

Publié le 4 mars 2011 - Donne ton avis

Résumé Ce document propose de définir la fonction de « commerçant » en reprenant les textes légaux, jurisprudentiels et doctrinaux. La qualification d'un acte est indispensable notamment pour définir la compétence des tribunaux mais aussi pour attribuer un régime juridique à un comportement donné. De nombreux mots-clefs sont repris et également définis, tels que : acte de commerce, par nature, par accessoire, commerçant, l'exercice, théorie objective, l'industrie, le commerce, achats de bien meuble, la lettre de change, les sociétés commerciales, SA, SARL, EURL, société civile, actes mixtes, théorie de l'accessoire, la capacité, majeur, tutelle, curatelle, sauvegarde de justice. La doctrine parle « d'actes de commerce » lorsque l'opération réelle visée est commerciale pour les deux parties. En revanche, lorsque l'opération revêt un caractère commercial seulement pour l'une des parties, nous parlons « d'actes mixtes ». L'article L. 110 - 1 du code de commerce a dressé une liste des activités commerciales. La jurisprudence a joué un rôle fondamental car elle a ajouté des nouvelles activités à cette liste. Les actes accomplis par le commerçant doivent respecter deux conditions qui pourraient les qualifier d'actes de commerce : ils doivent être réalisés à titre de profession habituelle, personnelle et indépendante.
Photo de profil de louanne22
Fiche rédigée par
louanne22
11 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Droit > Affaires

Plan :

Introduction CHAPITRE 1 : L'ACCOMPLISSEMENT DES ACTES DE COMMERCE PAR LE COMMERÇANT I) Les conditions d'accomplissement des actes de commerce A. L'exercice à titre professionnel et habituel B. L'exercice à titre personnel indépendant II) La classification des actes de commerce A. La théorie objective de l'acte de commerce B. Les modifications de la théorie objective III) Le régime des actes de commerce A. La spécificité des actes de commerce B. Les limites de la spécificité des actes de commerce CHAPITRE 2 : LES COMMERÇANTS ET LES AUTRES PROFESSIONNELS DE LA VIE DES AFFAIRES I) Les qualités requises pour être commerçant A. La capacité B. La nationalité C. Les incompatibilités et déchéances D. La nature de l'activité II) Les autres professionnels non commerçants A. Les professions agricoles B. Les professions artisanales C. Les professions libérales CHAPITRE 3 : LES OBLIGATIONS DES COMMERÇANTS I) L'immatriculation du commerçant A. L'organisation du RCS B. La valeur des inscriptions au RCS C. Les effets des inscriptions au RCS II) Les obligations comptables du commerçant A. Les obligations incombant aux commerçants B. La tenue des documents comptables C. La force probante des documents comptables D. Le respect des principes comptables E. L'établissement des comptes annuels

2 commentaires


angeltiti
angeltiti
Posté le 2 sept. 2015

super

tom coul
tom coul
Posté le 1 avr. 2015

La definition du commercant semble etre vague, et qu'il faut se referer aux textes

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte