Résumé Le Bourgeois gentilhomme, Molière (fiche de lecture)

Résumé Le Bourgeois gentilhomme, Molière (fiche de lecture)

18.00 / 20
Publié le 23 juil. 2014 - Donne ton avis

Le Bourgeois gentilhomme est une comédie-ballet écrite par Molière sous forme de prose. Une comédie-ballet est un genre faisant intervenir ensemble la danse et la musique dans une pièce de théâtre.


Biographie de Molière

Né à Paris en 1622 dans une famille de la bourgeoisie marchande, Jean-Baptiste Poquelin se tourne vers le théâtre à l'âge de 21 ans. En effet, c'est à cet âge qu'il fonde sa première troupe, "l'Illustre théâtre" et qu'il adopte son pseudonyme : Molière.


Après la faillite de cette troupe et quelques voyages dans la France, Molière fonde sa deuxième troupe de théâtre, la "Troupe de Monsieur", renommée quelques temps plus tard "Troupe du Roy".


Molière est avant tout connu pour ses comédies, à travers lesquelles il donne une vision critique de la bourgeoisie de son époque. Le dramaturge occupe une place importante dans la littérature française.

Photo de profil de Superdoc
Fiche rédigée par
Superdoc
107 téléchargements

Ce document est-il utile ?

18 / 20

Contenu de ce document de Français > Fiche lecture

Résumé de l'histoire

M. Jourdain a une obsession : être un gentilhomme. Pour cela, il emploie des maîtres de danse et de musique pour l’éduquer dans ces arts. Le professeur de danse indique à M. Jourdain que son art est le plus nécessaire pour devenir un gentilhomme, tandis que le professeur de musique fait de même en avançant que la musique amène la paix.


Le maître d’armes les rejoint et montre à M. Jourdain comment se défendre. Il précise que son art est le plus fondamental : il tue et sauve la vie. Puis arrive le professeur de philosophie qui tient le même discours, pensant que sa discipline est la plus importante de toutes. Les quatre maîtres se disputent violemment et M. Jourdain se met à l’écart.


C’est au tour du maître tailleur de faire suite à la leçon du maître de philosophie. Il est accompagné par ses garçons tailleurs et l’un d’eux nomme M. Jourdain « mon gentilhomme ». M. Jourdain est tellement fier qu’il donne de l’argent au jeune homme.


Désormais paré avec ostentation, M. Jourdain aspire à aller en ville, mais il croise sa servante Nicole. Cette dernière, à la vision de son maître déguisé de la sorte, éclate de rire. Il s’agace, menace de la frapper, mais rien n’y fait : Nicole ne peut s’empêcher de s'esclaffer. Mme Jourdain arrive et essaie de faire entendre raison à son mari. Elle lui dit qu’il est ridicule à être ainsi paré, à prendre des cours comme un gentilhomme et à se faire abuser financièrement.


Dorante entre et fait une cour exagérée à M. Jourdain en lui adressant une multitude de compliments. Il lui réclame ensuite de l’argent en lui précisant qu’il lui remboursera tout ce qu’il lui doit, ce à quoi M. Jourdain s’exécute, dans l’espoir qu’il continue à parler de lui au roi.


Cléonte se dirige à la rencontre des Jourdain pour faire sa demande en mariage à leur fille. M. Jourdain refuse, car il n’est pas un gentilhomme, ce que Cléonte à l’honnêteté de lui avouer. Mme Jourdain s’offusque et tente de lui faire changer d’avis, mais sans succès.


À la suite de la décision de M. Jourdain de ne pas donner la main de sa fille à Cléonte, Covielle, qui voit bien la folie des grandeurs de M. Jourdain, pousse son maître à une mise en scène pour qu’il épouse sa bien-aimée. Ainsi, Cléonte se fait passer pour le fils du Grand Turc et Covielle pour son servant. Le personnage de Cléonte veut épouser Lucile.


Lucile ne saisit pas pourquoi son père consent à la marier à un Turc et refuse dans un premier temps. Puis elle reconnaît Cléonte sous les déguisements et accepte. Mme Jourdain a la même réaction, mais quand elle comprend de qui il s’agit elle fait chercher un notaire pour que sa fille puisse se marier avec Cléonte.


Grâce à la venue du notaire, Cléonte pourra épouser Lucile et Covielle se mariera avec Nicole. Dorante en profite pour faire croire à M. Jourdain qu’il prendra la main de Dorimène pour rassurer sa femme, tandis qu’il indique à Mme Jourdain que ce mariage empêchera son mari de s’approcher de Dorimène. Les protagonistes attendent l’arrivée de l’homme de loi devant un ballet.

L'obsession de M. Jourdain de s'élever de son rang

M. Jourdain consacre tellement d'énergie à vouloir être un gentilhomme qu’il en devient complètement aberrant. Il est grotesque et même si plusieurs personnes de son entourage lui en font part, il réfute leurs arguments d’un revers de la main, sans s’en soucier.


Il met ainsi en péril la vie amoureuse de sa fille pour la simple raison que son prétendant n’est pas noble, alors que lui-même ne l’est pas. En agissant de la sorte, il pousse les gens, y compris ses proches, à user de sa folie pour arriver à leurs fins.


Ils lui font miroiter une belle position et un grand mariage pour sa fille afin qu’elle puisse épouser celui qu’elle aime vraiment. De plus, il croit sa femme dupe de ses intentions, bien qu’elle en soit parfaitement consciente. Son obsession pour s’élever ne fait que, paradoxalement, l’abaisser au ridicule.


11 commentaires


Letribunal
Letribunal
Posté le 29 mai 2016

Très bonne fiche de lecture, très bonne pour les jeunes qui ne comprennent rien à ce livre.

sief21
sief21
Posté le 4 janv. 2016

merci

Levanie
Levanie
Posté le 3 oct. 2015

Le document est très complet, ce qui va me permettre , je l'espère de faire une fiche de lecture claire  et précise afin d'obtenir une excellente note.

Encore merci pour toutes ces précisions.

 

titolouise.soren
titolouise.soren
Posté le 12 sept. 2015

merci

Boyo
Boyo
Posté le 17 juin 2015

vraiment- trs utile

Boyo
Boyo
Posté le 17 juin 2015

trex tres lourd

Aragatz
Aragatz
Posté le 30 déc. 2014

Très bien résumé, personnages complètement décrits

harlemquinn
harlemquinn
Posté le 26 déc. 2014

Monsieur Jourdain demeure l'un des personnages cultes de Molière, merci encore !

lalou73
lalou73
Posté le 29 nov. 2014

J'adore Molière, tout est très clair. Merci.

Emy-lili
Emy-lili
Posté le 3 nov. 2014

Résumé clair et concis. C'est parfait.

VERNIOLLE
VERNIOLLE
Posté le 10 oct. 2014

Faire le lien avec Lully et sa composition pour cette pièce eu été un plus.

Les pièces étaient accompagnées de musique :-)

trés clair.

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte