Methode d'evaluation des banques

Methode d'evaluation des banques

20.00 / 20
Publié le 20 oct. 2010 - Donne ton avis

Les années quatre vingt seront probablement inscrites, dans l\'histoire financière
comme une période de transformation intense. Tout au long de la période de croissance
d\'après-guerre, les industries des services financiers avaient une structure clairement
définie et stable aussi bien en Europe qu\'aux Etats-Unis. Chaque acteur avait un champ
de développement potentiel aux frontières réglementaires précises qui restreignaient son
horizon stratégique. Mais elles lui permettaient aussi de se protéger d\'une concurrence
externe. La relation « structure-comportements-performances » étant parfaitement
stable dans l\'ensemble des services financiers, les stratégies individuelles et
différenciées n\'avaient pas de raison d\'être.
Au cours de la décennie précédente, les nombreuses mutations économiques,
réglementaires et technologiques ont été à l\'origine d\'une rénovation profonde des
structures industrielles des services financiers. Ces espaces de développement réservés à
différentes catégories d\'intermédiaires financiers ont volé en éclats. La simultanéité de
ces mouvements divers à effets parfois contradictoires a amené les institutions
financières à opérer des choix stratégiques importants pour assurer leur redéploiement
national et international. Les stratégies actuelles vont déterminer à la fois les
performances de demain et la future structure de l\'industrie européenne des services
financiers.
Ces restructurations ont impliqué toute une série de ventes, d\'achats ou de prises
de participation dans des établissements financiers. Dès lors, s\'est posé le problème de
l\'évaluation des banques; les spécialistes en la matière se sont rapidement heurtés à une
difficulté majeure: l\'inapplicabilité des méthodes traditionnelle

Photo de profil de ouahibs
Fiche rédigée par
ouahibs
143 téléchargements

Ce document est-il utile ?

20 / 20

Contenu de ce document de Gestion > Finance

Plan :

PREMIERE PARTIE : LES GRANDS PRINCIPES DE L\'EVALUATION 4
I. COMPRENDRE L\'ENVIRONNEMENT BANCAIRE POUR UNE MEILLEURE EVALUATION 5
A. L’ENVIRONNEMENT ET LES CONDITIONS D’ACTIVITE 5
B. LE ROLE D’UNE BANQUE AU SEIN DU SYSTEME FINANCIER DE SON PAYS D’ORIGINE 6
C. L’ANALYSE FONDAMENTALE 6
1. Les fonds propres 7
2. La qualité des actifs 7
3. Le management 9
4. La rentabilité 9
5. La gestion de bilan 10
II. LES PRINCIPES D’EVALUATION DES BANQUES DE DEPOTS 11
A. LES PARAMETRES A ETUDIER 11
1. Evaluer les activités de marché 11
2. L’importance de la gestion de capitaux pour compte de tiers 12
3. Mesure qualitative de l’offre sur les marchés de capitaux 13
4. Mesure quantitative de la stabilité à moyen terme des revenus 13
5. Evaluer la clientèle individuelle 14
B. LES DIFFERENTES PHASES DE L’EVALUATION 14
1. L’audit financier 14
2. Les corrections de certaines données comptables 15
3. L’évaluation proprement dite 18
C. QUELLE METHODE DANS LE CADRE D’UNE PRIVATISATION ? 28
1. Le bookbuilding 28
2. La comparaison boursière 29
3. L\'évaluation du Crédit Lyonnais lors de sa privatisation 30
4. Des prix d\'introduction différents lors de la privatisation de la BNP en octobre
1993. 33
DEUXIEME PARTIE : DES TECHNIQUES D\'EVALUATION DIFFERENTES
SELON LES SPECIALISTES 34
I. L\'EVALUATION SELON PARIBAS 34
A. LE MODELE BASIC 34
B. LE ROE IMPLICITE DES BANQUES EUROPEENNES 36
C. LA PERFORMANCE BOURSIERE RELATIVE 41
D. EVALUATION PAR LE PER 45
E. EVALUATION PAR L\'ACTIF NET 46
1. Actif net comptable 46
2. L\'actif net réévalué 47
II. L\'EVALUATION DU CREDIT LYONNAIS (APRES SA PRIVATISATION) 48
A. EVALUATION PAR LES PRIMES DE RISQUES RELATIVES 48
B. EVALUATION PAR LA RENTE DU GOODWILL 48
C. EVALUATION PAR LE FACTEUR DE QUALITE 49
C. EVALUATION PAR PE RELATIF 50
D.METHODE PAR COMPARAISONS EUROPEENNES 50
E. EVALUATION SELON PRIX OPA / OPE 51
F. LES DROITES DE REGRESSION 52
III. UNE VALORISATION PAR BRANCHE D\'ACTIVITE POUR LA SOCIETE GENERALE 54
A. VALORISATION PAR LES RESULTATS 54
B. CALCUL DE L\'ACTIF NET REEVALUE PAR LE COUT DU CAPITAL 56
IV. LA COMPARABILITE DES BANQUES 56
V. LA METHODE DE JPMORGAN 58
Les méthodes d’évaluation des banques
- 3 -
A. PRINCIPE GENERAL 58
B. LE MODELE EN CAS DE RESTRUCTURATION 58
ANNEXE : NOTICE DE LA CONTRE-OFFRE DE LA BNP SUR PARIBAS 59
a) Cours de bourse 60
b) Bénéfice net consolidé part du groupe 60
c) Actif net comptable 61
d) Dividende net 61
e) Résumé des éléments d\'appréciation de la parité 61
CONCLUSION 63
BIBLIOGRAPHIE 64


3 commentaires


Bekissiel D
Bekissiel D
Posté le 14 avr. 2016

merci et bonne continuation

kevinbx
kevinbx
Posté le 31 oct. 2014

Document très pertinent, sachant que l'on peut pas valoriser une banque comme une entreprise industrielle, le cas de l'utilisation de l'ANC pour évaluer une banque peut porter un certain nombre de préoccupations théoriques

nyatefe
nyatefe
Posté le 4 nov. 2013

Tres bon document
c'est vraiment superbe.
Document tres revelateur

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte