Lecture analytique zola

Lecture analytique zola

15.00 / 20
Publié le 14 juin 2011 - Donne ton avis

L'oeuvre de Zola
Christine est réapparu 6 semaines après la 1 ère rencontre mais effrayée par le tableau, elle ne vient plus pendant 2 mois, puis elle retourne régulièrement et c’est le début de leur amitié.
Tous les soirs, le héros du Roman la raccompagne ce qui donne lieu à des promenades dans Paris dont on nous donne de nombreuses descriptions qui passent tour à tour à travers le regard de Claude et Christine. Dans cet extrait, il s’agit de la description des quais du Crépuscule.
Photo de profil de estherr-s
Fiche rédigée par
estherr-s
95 téléchargements

Ce document est-il utile ?

15 / 20

Contenu de ce document de Français > Analytique

Plan :

« Ah ! Que de beaux couchers de soleil… » Jusqu’à « des vieux parapets de pierre » p 129

A la fois, description réaliste, et de leur amour, intensité de la lumière, amour.


INTRODUCTION

Christine est réapparu 6 semaines après la 1 ère rencontre mais effrayée par le tableau, elle ne vient plus pendant 2 mois, puis elle retourne régulièrement et c’est le début de leur amitié.
Tous les soirs, le héros du Roman la raccompagne ce qui donne lieu à des promenades dans Paris dont on nous donne de nombreuses descriptions qui passent tour à tour à travers le regard de Claude et Christine. Dans cet extrait, il s’agit de la description des quais du Crépuscule.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Quel est le rôle de la description ?
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


I- Une peinture impressionniste

Dans ce passage, on a les principales caractéristiques de l’impressionnisme.
→ La lumière et ses vibrations
→ Le temps
→ Les changements climatiques, d’heures et de saisons.


1- Focalisation interne

La description passe par les 2 personnages : Claude et Christine.
Phrases exclamatives « Ah ! Que de beaux couchers de soleils », la subjectivité adjective « beau », « ils eurent », « la flânerie ».
Le lecteur voit ce que voit les personnages, c’est un vrai itinéraire.
« Des quais », « des boutiques », « des ponts », « Notre-Dame », «l’institut ».
Ils voient le ciel et toutes les féeries.
Le lecteur est admiratif.
Impression soleil couchant (comme Manet)
Focalisation de la lumière.
La lumière se reflète dans l’eau tout le long de la promenade.
Elle va retourner aussi dans le ciel.
Le soleil illumine les façades des maisons, effets de projections sur les immeubles qui bordent l’eau.
« La danse des reflets au fils du courant ».
Impression dirigée vers le ciel.
- l’eau par rapport à la poussière.
- C’est la lumière qui crée cet effet de mélanges entre les éléments.
- Omniprésence de la lumière.
- Spectateur au milieu de la scène.

9 commentaires


Ether981
Ether981
Posté le 29 nov. 2016

super

 

Ether981
Ether981
Posté le 29 nov. 2016

Super, merci de ton aide

titolouise.soren
titolouise.soren
Posté le 8 sept. 2015

merci

rochelleverhage
rochelleverhage
Posté le 20 août 2015

Merci

yassmin tata
yassmin tata
Posté le 1 juil. 2015

merci

yassmin tata
yassmin tata
Posté le 1 juil. 2015

merci

Losda
Losda
Posté le 4 janv. 2015

Dommage pour les fautes d'orthographe.

De bons éléments qui m'ont servi à peaufiner mon propre commentaire.

Merci !

Superdoc
Superdoc
Posté le 10 janv. 2014

Super document merci beaucoup ! très utile j'hésite pas je prends.

Superdoc
Superdoc
Posté le 10 janv. 2014

Merci pour ce document

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte