L'audit interne des societe

L'audit interne des societe

Publié le 19 janv. 2011 - Donne ton avis

1- Définition de l’audit interne : • L’institut français de l’audit et du contrôle interne (IFACI) définit l’audit interne comme une fonction d’expertise indépendante au sein de l’entreprise, assistant la direction de celle-ci pour le contrôle général de ses activités ; • Définition de l’Ordre des Experts Comptables Français « L’audit interne est l’ensemble des sécurités contribuant à la maîtrise de l’entreprise. Il a pour but, d’un coté, d’assurer la protection, la sauvegarde du patrimoine et la qualité de l‘information, de l’autre, l’application des instructions de direction et de favoriser l’amélioration des performances. Il se manifeste par l’organisation, les méthodes et procédures de chacune des activités de l’entreprise pour maintenir la pérennité de celle-ci » ; • Définition de la Compagnie Nationale des Commissaires Aux Comptes française « Le système d’audit interne est l’ensemble des politiques et procédures mises en œuvre par la direction d’une entité en vue d’assurer, dans la mesure du possible, la gestion rigoureuses et efficace de ses activités. Ces procédures impliquent le respect des politiques de gestion, la sauvegarde des actifs, la prévention et la détection des irrégularités et inexactitudes, l’exactitude et l’exhaustivité des enregistrements comptables et l’établissement en temps voulu d’informations financières liées ou comptables fiables. Le système de contrôle interne s’entend au-delà des domaines liés au système comptable. Il comprend : - L’environnement général de l’audit interne qui est l’ensemble des comportements, degrés de sensibilisation et actions de la direction (y compris le gouvernement d’entreprise) concernant le système de contrôle interne et son importance dans l’entité ; - Les procédures de contrôle qui désignent les politiques et procédures définis par la direction afin d’atteindre les objectifs spécifiques de l’entité complémentaires à l’environnement général de contrôle interne, • Définition de la commission Treadway : « L’audit interne est un processus mis en œuvre par le conseil d’administration, les dirigeants et le personnel d’une organisation, destinée à fournir une assurance raisonnable quat à la réalisation des objectifs suivants : - La réalisation et l’optimisation des opérations ; - La fiabilité des informations financières ; - La conformité aux lois et réglementations en vigueur. • D’une manière générale, le champ d’application de l’audit interne est vaste et déborde largement les aspects financiers, puisqu’il a notamment pour objet l’amélioration des performances. Le contrôle interne peut se définir comme l’ensemble des procédures ou sécurité mises en place pour couvrir les risques mettant en péril l’ensemble des objectifs de l’entreprise (qualité de l’information financière, mais aussi développement du chiffre d’affaire, amélioration de la rentabilité, du climat social, etc.. Parmi toutes les fonctions de l’entreprise figurent, bien évidemment, la fonction comptable financière. Comme les autres, elles rentrent dans le champ d’application de l’audit interne, comme les autres, elles sont susceptibles d’être examinées du point de vue régularité / efficacité/ management. Un tel examen par les auditeurs internes ne se confond pas avec l’audit financier et comptable, lequel ne poursuit pas les mêmes objectifs et n’utilise pas la même méthode. On devrait réserver ce dernier terme à l’audit externe, lequel poursuit des objectifs qui lui sont propres et qui ne coïncident pas avec les objectifs de l’audit interne. • Audit financier et comptable : certifier la régularité, la sincérité et l’image fidèle des comptes, résultats et états financiers, et ceci est le rôle de l’auditeur externe. Et si d’aventure des services d’audit interne se préoccupe de certification cela signifie simplement que leur champ d’activité déborde sur le terrain de l’audit externe. De même, lorsque les auditeurs externes se préoccupent du contrôle interne de la fonction comptable ils exercent alors leurs talents dans un domaine qu’ils ont en commun avec les auditeurs internes. Mais de même que l’auditeur interne est universel, de même - ce qui n’a pas toujours été bien perçu par les exégètes - l’audit financier et comptable des auditeurs externes est, lui aussi, susceptible de s’intéresser à l’ensemble des fonctions dés l’instant qu’elles génèrent des chiffres et des données pouvant influencer le résultat et les états financiers. Et cette situation est de plus en plus fréquente depuis que nombre de données sont saisies à la source.
Photo de profil de le_prince
Fiche rédigée par
le_prince
39 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Gestion > Contrôle de gestion

Plan :

SOMMAIRE Introduction Premier chapitre : notions générales 1- Définition de l’audit interne 2- Normes générales de l’audit 3- Rôle de l’audit interne 4- Rapport et différence de l’audit interne avec les autres fonctions de contrôle : 3-1- L’audit interne - contrôle interne 3-2- Audit interne – contrôle de gestion 3-3- Audit interne – inspection 3-4- Audit interne – audit externe 5- Organisation de la fonction audit dans une entreprise 4-1- Position au sein de l’entreprise 4-2- Attribution, champ d’action et responsabilités 4-3- Soutien constant et effectif de la direction 4-4- Personnel compétent 4-5- Programmation des activités et méthodologie de contrôle 6- La charte d’audit Deuxième chapitre : les techniques de l’auditeur 1- Les techniques d’organisation 1-1- Les programmes d’audit 1-2- Les dossiers d’audit 1-3- Les feuilles de travail et d’analyse 2- Les techniques d’action 2-1- Les interviews 2-2- Le questionnaire du contrôle interne 2-3- Le diagramme de circulation 2-4- Confirmations directes 2-5- Observations physiques 2-6- Le tableau des répartitions des tâches 2-7- Interrogation des fichiers informatiques 2-8- Rapprochements. Troisième chapitre : conduite d’une mission d’audit interne Première étape : prise de connaissance générale 1- Cerner l’objet de la mission 2- Premiers contacts avec l’objet de l’audit 2-1- Un entretien avec les principaux responsables 2-2- Utilisation des documents internes 2-3- La visite des lieux Deuxième étape : Evaluation du contrôle interne : 1- Description des procédures 1-1- Description narrative 1-2- Diagramme de circulation 2- Les tests de conformité 2-1- Choix des procédures à tester 2-2- Mise en œuvre des tests 3- Evaluation préliminaire du contrôle interne 4- Les tests de permanence 5- Evaluation définitive du contrôle interne 6- Adaptation du programme de vérification Troisième étape : Exécution du programme d’audit : 1- Les tests de validation et de cohérence 1-1- Les tests de validation 1-2- Les tests de cohérence 2- Les feuilles de travail Quatrième étape : achèvement de la mission d’audit interne 1- Regroupement et mise en ordre des problèmes 2- L’ossature du rapport 2-1- Le contenu du rapport 2-2- Des principes à respecter

14 commentaires


issouik
issouik
Posté le 3 févr. 2016

j'aime

issouik
issouik
Posté le 3 févr. 2016

tres bon doc

toudjine sabrina
toudjine sabrina
Posté le 25 nov. 2015

merci

 

toudjine sabrina
toudjine sabrina
Posté le 25 nov. 2015

très important

france2015
france2015
Posté le 31 oct. 2015

Document trés important,merci infiniment

moi18
moi18
Posté le 5 août 2015

'-)

moi18
moi18
Posté le 5 août 2015

:-)

boumessa
boumessa
Posté le 2 juin 2015

merci

boumessa
boumessa
Posté le 2 juin 2015

très important merci

milan
milan
Posté le 24 mars 2015

j'adore 

milan
milan
Posté le 24 mars 2015

merci

 

tanhate
tanhate
Posté le 12 mars 2015

est ce qu'il y a un rapport entre la comptabilité des societe et l'audit interne ??

celestedara
celestedara
Posté le 22 janv. 2015

clair

celestedara
celestedara
Posté le 22 janv. 2015

clair

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte