Venir faire de la communication publique et politique en Afrique, c’est accepter de se réinventer

« Venir faire de la communication publique et politique en Afrique, c’est accepter de se réinventer » Marion Scappaticci, Directrice des communications chez AfricaFrance, ancienne membre du cabinet de la première dame du Gabon, répond à quelques questions pour le Cercle des communicants francophones (CCF).

21 téléchargements

Noter ce document

-- / 20

Contenu de ce document de Social > Sciences sociales

" Venir faire de la communication publique et politique en Afrique, c'est accepter de se réinventer "



- Pour vous, la communication publique et politique en Afrique est-elle homogène ou faut-il distinguer entre certaines zones et certaines pays ?

- Quels sont les acteurs et les institutions qui en ont le plus besoin ? Pourquoi ? Quels sont les enjeux ?

- Quelles sont les erreurs à éviter lorsque l'on vient faire de la communication publique et politique en Afrique ?

- Quels sont les outils de communication publique et politique les plus influents en Afrique ? Quel est notamment le rôle des médias et des réseaux sociaux ?

- Twitter et Facebook sont-ils des outils de communication très utilisés par les personnalités politiques ? Pourriez-vous nous donner quelques exemples de comptes qui sont bien animés .

- Quels sont les profils des communicants politiques et des communicants publics qui travaillent en Afrique ?

- Avez-vous en mémoire quelques exemples de campagnes de communication publique et politique réalisée en Afrique et que vous estimez intéressantes ? Quelles sont les actions de communication publique et politique mises en oeuvre en Afrique et qui pourraient inspirer le monde francophone ?



21 téléchargements

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte