La theorie japonaise z

La theorie japonaise z

19.00 / 20
Publié le 14 avr. 2011 - Donne ton avis

L’Amérique a découverte le management japonais, l’Europe découvre la découverte américaine … Les professeurs de gestion traversent le Pacifique pour aller ausculter le management japonais, y trouver les vitamines si nécessaires à la revitalisation de leur production académique (1). Les outils de management existants à l’époque laissent les chefs d’entreprises quelque peu désabusés : ils notent la pertinence de ces approches, mais ils en réalisent les limites. Ils cherchent alors d’autre chose, une autre voie, une autre philosophie peut- être. Ainsi, William G. OUCHI, Professeur Titulaire de chair à L’ANDERSON SCHOOL d’UCLA, y enseigne le management et l’organisation, et conduit des recherches sur les structures des organisations, propose une solution à travers son ouvrage >.
Photo de profil de belkacem 10
Fiche rédigée par
belkacem 10
37 téléchargements

Ce document est-il utile ?

19 / 20

Contenu de ce document de Social > Ressources humaines

Plan :

INTRODCTION Chapitre I : LE MANAGEMENT JAPONAIS, UN NOUVEAU MODELE D’ORGANISATION AXEE VERS LES HOMMES Section 1 : Propriétés fondamentales des entreprises japonaises A : Emploi à vie. B : Promotion et rémunération. C : Les carrières non spécialisés. Section 2 : Processus décisionnel des entreprises japonaises A : Prise de décision participative. B : Collectivisme et l’importance de la hiérarchie. C : Prise en charge de l’individu dans les entreprises japonaises. Chapitre II : Théorie Z mises en œuvres Section 1 : Les 13 étapes de la théorie Z. Section 2 : De A à Z ébauche d’une philosophie. Section 3 : Théorie Z cas pratique.

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte