L’investissement des entreprises

L’investissement des entreprises

Publié le 15 mars 2011 - Donne ton avis

La comptabilité nationale étudie l’investissement à partir du concept de Formation Brut de Capital Fixe (FBCF). Ce dernier inclut l’acquisition de biens d’équipement des entreprises, l’acquisition de logements par les ménages et les travaux publics des administrations publiques. L’essentiel de la FBCF étant réalisée par les entreprises, nous limiterons ce chapitre à l’achat de capital physique par les entreprises. L’investissement matériel se décompose généralement en investissement de capacité (qui doit permettre d’accroître les capacités de production de l’entreprise, c’est à dire son parc machines) ; investissement de remplacement (qui est destiné à remplacer les équipements usés et obsolètes afin de maintenir les capacités de production en état, on parle également d’amortissement) ; investissement de substitution du capital au travail (dans le cas où le facteur travail serait plus onéreux que le facteur capital, l’entrepreneur aura tendance à incorporer plus de facteur capital et à économiser du facteur travail pour produire, il s’agit d’un investissement de productivité destiné à améliorer, moderniser et rationaliser la production). Depuis quelques années, la comptabilité nationale a cherché à intégrer dans les sources statistiques, deux autres types d’investissement : l’investissement immatériel1 et l’investissement direct à l’étranger. L’investissement immatériel regroupe toutes les dépenses de formation, de recherche développement, d’études de marché (marketing) et d’acquisitions de logiciels et de brevets effectuées par l’entreprise. On observe dans la plupart des pays capitalistes, une croissance rapide et continue de l’investissement immatériel. L’investissement direct à l’étranger (IDE) tient compte des investissements (création d’entreprises, prises de participation, reprises d’entreprises) réalisés en dehors du territoire national.
Photo de profil de Haniin0uW
Fiche rédigée par
Haniin0uW
8 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Commerce > Economie

Plan :

I. LES DÉTERMINANTS TRADITIONNELS DE L’INVESTISSEMENT A. La demande anticipée B. Le rôle du coût des facteurs de production C. La profitabilité D. Les contraintes d’accès au financement II. LES MODELES D’INVESTISSEMENT A. Le modèle accélérateur - profit B. Le Q de TOBIN III. L’EVOLUTION DE L’INVESTISSEMENT A. L’investissement dans les années 1990 B. L’investissement dans les années 2000 IV. LE ROLE DE L’ETAT DANS L’INVESTISSEMENT A. Promouvoir un environnement macroéconomique favorable à l’investissement 1. Des taux d’intérêt bas favorables à l’investissement 2. A la recherche d’un environnement macroéconomique stable B. Adapter la fiscalité à l’investissement 1. Le poids de la fiscalité sur les investissements 2. Inefficacité des mesures de régulation conjoncturelle de l’investissement 3. La mise en place de mesures permanentes C. Pour une dépense publique plus favorable à l’investissement global 1. Effets d’entraînement 2. La diminution des dépenses d’investissement public 3. La réduction de l’effort de la recherche publique D. Faciliter le financement des investissements 1. Une répartition équilibrée de la valeur ajoutée a. Principales évolutions b. Eléments d’explication 2. Faciliter le financement des PME 3. Soutien au financement des entreprises innovantes E. La relation entre flexibilité des marchés et investissements 1. Intensité de la concurrence et investissement 2. Marché du travail et investissement

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte