Dissertation sur la compétitivité

Dissertation sur la compétitivité

Publié le 30 janv. 2016 - Donne ton avis

« Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain ». Cette phrase prononcé le le 3 novembre 1974 par l'ex chancelier Allemand Helmut Schmidt est d'inspiration purement politique, le « Théorème de Schmidt » comme il est appelé dorénavant ne fait ainsi pas partie à proprement dit d'une théorie économique quelle qu'elle soit. Mais cette dernière a néanmoins le mérite de poser les bases d'une réflexion sur une interdépendance certaines entre les profits réalisés face à la concurrence, autrement dit la compétitivité, et des politiques d'emploi mise en place par des gouvernements.

Pour commencer, cette notion de politique d'emploi a lentement vu le jour au cours du 20ème siècles, ainsi c'est à la fin de la seconde Guerre Mondiale, entre 1945 et 1973 qu'on assiste doucement à l’émergence, en France, des politiques de l’emploi qui se substituent progressivement aux traditionnelles politiques de la main-d'œuvre. Car dans un contexte général où la responsabilité du plein emploi relève des politiques macroéconomiques, la politique de l’emploi doit, dans un premier temps, réduire le manque quantitatif et qualitatif de main-d'œuvre qui serait un obstacle insurmontable à la croissance, et donc à la productivité et à la compétitivité.
C'est seulement après cette lente émergence que vient le développement exponentiel de ces politiques. Ce développement fait suite aux chocs pétroliers de 1973 et 1979. Ceux ci ont en effet mis fin aux trente années de forte croissance ayant suivi la seconde Guerre Mondiale ont mis en avant l'obligation pour les acteurs économiques d'être le plus compétitif possible pour survivre. Ainsi, depuis ces dernières décennies, la compétitivité est donc devenue la préoccupation numéro une de tous les acteurs économiques présent sur le marché. Cela s'explique d'autant plus par l'explosion des échanges extérieurs et l'internationalisation de plus en plus importante des économies, ce qui multiplie par 100 voir 1000 les concurrents pour les agents économiques.

Une entreprise se doit donc d'être compétitive, mais avant toute recherche de lien entre ces deux notions que sont la compétitivité et les politiques de l'emploi, il convient d'abord d'expliciter concrètement ce que sont ces deux notions que nous abordons sans cesse. Ainsi, les politiques de l'emploi sont l’ensemble des mesures mises en œuvre par les administrations publiques dans le but d’accroître l'emploi et ainsi de réduire le chômage. Pour cela on distingue généralement deux grands types de politiques : les politiques actives, qui cherchent à accroître le niveau de l'emploi dans l'économie, et les politiques passives qui elles ont plus l'objectif de rendre le chômage supportable avec la volonté de limiter les conséquences sociales du chômage sur les travailleurs.
Par ailleurs, la compétitivité, elle, désigne la capacité d'une entreprise ou d'un pays à vendre et à fournir durablement un bien ou un service marchand sur un marché donné en situation de concurrence. Cette compétitivité peut ainsi s'apprécier d'une part en terme de coût (prix, marge) ou en terme « hors coût », c'est à dire en s'intéressant principalement à la qualité du produit. En outre et pour terminer, il est important de préciser que la compétitivité s'apprécie également vis à vis de l'incidence que peut avoir le taux de change sur la demande d'un bien.

Photo de profil de realmat68
Fiche rédigée par
realmat68
15 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Commerce > Economie

I) Les politiques actives sont impliquées de manière plutôt positive dans la compétitivité

A) Ces dernières ont des effets plus que favorables sur la compétitivité ...

B) … Bien qu'elles puissent subir néanmoins quelques critiques

 

II) Alors que les politiques passives ont elles plutôt tendance à compromettre la capacité concurrentielle selon les libéraux


A) Les politiques passives ont de manière générale des effets plutôt défavorables sur la compétitivité ...

B) … Même s'il est possible que certaines d'entre elles aient une incidence favorable

 

III) Par ailleurs la recherche de la compétitivité a un double effet sur l'emploi.

A) Cette recherche de compétitivité induit une tendance forte vers une diminution de l'emploi …

B) … Cependant en contrepartie cette recherche permet la création de nouvelles opportunités grâce à la mondialisation de l'économie


1 commentaire


IBRM
IBRM
Posté le 11 juil. 2016

coool

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte