Locutions juridiques latines

Locutions juridiques latines

MAXIMES JURIDIQUES LATINES Hic et nunc Signifie littéralement "ici et maintenant". Hic, adverbe de lieu signifie ici; nunc adverbe de temps signifie maintenant. Les deux termes rapprochés insistent sur l'immédiateté de la chose. Je le veux hic et nunc; tout de suite. L'adverbe hic peut s'employer tout seul, pour l'expression complète hic jacet lepus qui signifie littéralement: "C'est ici que gît le lièvre" et qui indique la difficulté à parvenir à une fin. Dans le monde du samedi 24 janvier 1998, on trouve sous la plume de Pierre Barthélémy, page 22: "Tout juste sorti des eaux du port d'Alexandrie, un colosse égyptien va bientôt s'installer à Paris...Mais il y a un hic: taillé dans le granit rouge d'Assouan, ce souverain représenté sous les traits du dieu Osiris a été retrouvé en quatre morceaux..." ________________________________________ Consensus Mot latin qui vient du verbe consentire (cum qui signifie ensemble et sentire qui signifie penser, juger). Le consensus désigne l'accord entre plusieurs personnes. Consensus omnium: de l'avis unanime. En politique, le consensus n'est la plupart du temps que la misérable façade d'un médiocre compromis. Dans le Canard du mercredi 18 février 1998, on trouve en page 5, sous la plume de Jean-Luc Porquet: "Ce sera une grande première...un jury populaire rendra son avis sur les plantes transgéniques. Cela se produira à l'Assemblée Nationale... Une sorte de "ça se discute" défoulatoire, superficiel et vain?... copié sur le modèle danois... (qui) ont lancé voilà dix ans des "conférences publiques de consensus réunissant des "candides" et des experts..." ________________________________________ Grosso modo Littéralement signifie "d'une manière grossière" et se traduit par "approximativement". Il vaut mieux éviter d'exposer une pensée grosso modo. Toutefois, le grosso modo permet bien souvent de sortir par la petite porte devant une question embarrassante ou gênante. Si c'est toi le prof un "tais-toi" est encore plus radical. ________________________________________ A posteriori L'expression complète a posteriori ratione signifie en vertu d'un raisonnement qui vient en second lieu. S'oppose au raisonnement a priori. Un raisonnement a posteriori est un raisonnement qui se base sur l'expérience. Ou, en d'autres termes, qui remonte de l'effet à la cause. ________________________________________ Ad limina Expression abrégée de ad limina apostolorum qui signifie littéralement "au seuil des apôtres". Limina, neutre pluriel de limen (seuil d'une porte, entrée) désigne ici le siège de l'Eglise catholique, c'est-à-dire Rome. Apostolorum signifie "des apôtres". Faire un pèlerinage ad limina, c'est gagner le seuil de la catholicité. L'idée de seuil accentue le caractère du lieu impénétrable. ________________________________________ De jure Signifie littéralement "du point de vue du droit". La préposition de signifie au sujet de, du point de vue de. Jure est l'ablatif de jus qui signifie le droit. De jure s'oppose à de facto qui signifie littéralement "du point de vue du fait". Le droit et le fait ne s'accordent pas toujours. Car l'interprétation d'une situation qui appelle une réponse ne se fait pas, fort heureusement, uniquement du point de vue d'un droit mais aussi d'une morale. ________________________________________ Ad hoc Expression composée de la proposition ad (vers, but que l'on vise) et du pronom démonstratif hoc au neutre qui signifie cela. Ad hoc = pour cela (fait pour cela). Cette expression de sens très large est très répandue. Une commission ad hoc sera en principe une commission qui a les compétences requises pour prendre telle décision... à la vérité... ________________________________________ Dixit L'expression dixit signifie: "il a dit". Il s'agit de la troisième personne du parfait de l'indicatif du verbe dico (je dis). Dixit fait partie de la formule scolastique Magister dixit (voir dans les pages roses). Dans le Canard du 7 janvier 1998 on trouve sous la plume de Patrice Lestrohan, page 7: "Vouloir "donner du sens" à une actualité par définition insensée... ce n’est pas seulement, du Roy dixit toujours "un travail de longue haleine", c'est surtout un boulot proprement impossible." ________________________________________ A fortiori L'expression complète est: a fortiori ratione, qui signifie: "en vertu d'une raison plus forte", c'est-à-dire "à plus forte raison". A fortiori employé seul garde le même sens (ratione étant sous entendu). La préposition a (ab) exprime le point de départ, la cause. Fortiori est le comparatif de supériorité à l'ablatif de l'adjectif fortis qui signifie fort et ratione est l'ablatif de ratio = raison. ________________________________________ Curriculum vitae L'expression signifie littéralement: "la carrière de la vie". Le C.V. (en abrégé) constitue l'ensemble des événements de la vie de quelqu'un: état civil mais aussi études et situations antérieures. Dans le Monde du 28 janvier 1998, on trouve en page 30, sous la plume de Christophe Labbé et Olivia Recasens, concernant le nouveau site du ministère de la défense qui propose déjà trois mille deux cents pages: "Avant la fin de l'année les candidats pourront même envoyer leur curriculum vitae directement via Internet". Trois mots latins pour une phrase française si courte. Bien! ________________________________________ Illico Illico est un adverbe latin qui signifie "sur-le-champ", "tout de suite", "aussitôt" et que l'on emploie en français tel quel, avec le même sens. Illico vient de deux mots liés ensemble: in préposition qui signifie dans, sur et locus qui signifie le lieu, l'endroit. In loco = dans le lieu même. A rapproché du "sur-le-champ" en français. Il y a là un passage du sens spatial au sens temporel. Dans le Canard du 28 janvier 1998, on trouve en première page à propos du fameux bélier du Mali: "Le prince qui nous gouverne n'entend pas lacher ainsi son cadeau... Mais les protestations ne cessent point. Alors, de guerre lasse, il fait porter l'ovidé chez l'ambassadeur du Mali qui l'expédie illico au musée de Bamako." ________________________________________ Alter ego Cette expression signifie littéralement: "un autre moi-même". Elle est composée du pronom-adjectif alter = un autre (en parlant de deux) et de ego, pronom personnel de la première personne, bien connu surtout grâce à Freud. Des alter ego peuvent en théorie se substituer l'un l'autre. ________________________________________ De facto Expression composée de la préposition de (+ ablatif) qui signifie: "au sujet de", "du point de vue de" et du participe passé factus du verbe facio = je fais, employé au neutre: factum. De facto signifie littéralement :"du point de vue du fait", que l'on traduit en français par "de fait". On oppose souvent de facto à de jure. Dans le monde du jeudi 5 mars 1998, on trouve à la page trois, sous la plume de Laurent Zecchini:" L’administration américaine est montée au créneau... pour affirmer que la résolution... donnait de facto aux Etats-Unis le droit de recourir à la force en cas de violation..." ________________________________________ A priori L'expression complète est : a priori ratione quam experientia, ce qui littéralement signifie: "par un raisonnement antérieur à l'expérience", c'est-à-dire qui la précède et dont on a par conséquent pas besoin d'en tenir compte. Le raisonnement a priori s'oppose au raisonnent a posteriori. Dans le monde du mercredi 28 janvier 1998, on troupe à la page six, sous la plume de Michel Bézat: "Faut-il augmenter ou réduire la durée du travail?...Le patronat, n'est pas hostile, a priori, à la réduction du travail..." ________________________________________ A contrario Cette expression est composée de la préposition a (ab) qui marque l'origine, le point de départ et qui "appelle" le cas de l'ablatif et de contrario qui justement est la forme à l'ablatif neutre de l'adjectif contrarius qui signifie contraire. L'adjectif neutre latin correspond en français à: "la chose qui est..." On pourra donc traduire par: "à partir de la chose qui est contraire". ________________________________________ Ex nihilo Ex nihilo sont les premiers termes de la formule complète ex nihilo nihil, "rien ne naît de rien" qui résume la philosophie du grec Epicure selon laquelle tout phénomène à une cause matérielle. L'usage en ne retenant que la première partie de la formule: ex nihilo, fait qu'aujourd'hui, on l'emploie dans un sens radicalement opposé L'expression ex nihilo qui veut dire venant de rien, sans fondement, est composée de la préposition ex (+ablatif) qui indique l'origine, le point de départ, "en sortant de" et nihilum à l'ablatif, qui signifie rien, aucune chose. ________________________________________ Ecce homo Expression qui signifie: "voilà l'homme". Elle est composée de l'adverbe ecce qui signifie voilà et du substantif homo qui veut dire homme. Cette expression tire son origine de l'évangile selon saint Jean, au moment où le Christ comparaît devant Ponce Pilate: "Jésus sortit portant la couronne d'épines et le manteau de pourpre et Pilate dit à la foule: Voilà l'homme". (ecce homo). Un ecce homo désigne aujourd'hui une peinture ou une sculpture représentant le Christ couronné d'épines, image de la grandeur dans la souffrance. ________________________________________ Ad vitam aeternam Cette expression venant du religieux est aujourd'hui très répandue dans l'usage profane. Elle signifie littéralement: "pour la vie éternelle". Elle est composée de la préposition ad (+ accusatif) qui exprime ici le but vers lequel on tend, du substantif vita (vie) et de l'adjectif aeterna (éternelle), eux aussi à l'accusatif. Lorsqu'aujourd'hui, on affirme quitter une activité ad vitam aeternam, ça signifie qu'on la quitte pour toute sa vie. Car il est bien connu que la vie d'un homme sur terre ne dure pas aussi longtemps que l'éternité. ________________________________________ Forum Le forum signifie littéralement "l'espace vide". Le forum romain était à l'origine un espace vide autour duquel les marchands installaient leurs échoppes. Puis on se mit à édifier des boutiques plus durables et le forum (fora au pluriel) devint peu à peu la place située au cœur de la cité, avec en plus des commerces et des marchés, les principaux édifices publics. Le pluriel français n'est plus fora mais forums, avec le s à la fin. Un forum désigne aujourd'hui toute rencontre qui permet des échanges matériels, financiers ou intellectuels. ________________________________________ De visu Expression héritée du vocabulaire du droit romain qui signifie littéralement: "d'après la vue", c'est-à-dire d'après ce qu'on a vu, pour l'avoir vu. Elle est composée de la préposition de (+ablatif) qui exprime l'origine et du substantif visus=la faculté ou l'action de voir (visu à l'ablatif). Déclarer avoir connaissance d'un fait de visu voudra donc dire l'avoir vu de ses propres yeux. Dans le Monde du mercredi 11 février 1998, on trouve en page 5, sous la plume de Luc Rosenzweig:"(Il) s'est contenté de prendre acte des dénégations de l'abbé... même s'il avait pu constater de visu que ce dernier, un jour, embrassait une de ses jeunes paroissiens sur la bouche au sortir d'une confession..." ________________________________________ Erratum Erratum, mot latin neutre qui signifie "erreur", "faute". Vient du verbe erro qui veut dire "je me trompe". En français, mot savant qui garde non seulement le sens, mais aussi la forme normale du pluriel: errata. Un erratum, erreur ou faute d'impression, se retrouvera dans la liste des errata. ________________________________________ Ad hominem Expression qui signifie littéralement: "en direction de l'homme". C'est-à-dire "à l'égard de l'homme". Elle est composée de la préposition ad qui indique une direction vers laquelle on tend et du substantif homo = homme à l'accusatif (hominem). ________________________________________ Ex-libris Expression qui signifie littéralement: "d'entre les livres de". C'est-à-dire: "faisant partie de la bibliothèque de". Elle est composée de la préposition ex (+ablatif) qui exprime la provenance et du substantif liber = livre (à l'ablatif pluriel). Les deux mots, réunis en français par un trait d'union, n'en font plus qu'un. Un ex-libris est une vignette que les bibliophiles collent au revers de leurs livres et qui porte leur nom ou leur devise. Il peut s'agir plus simplement, d'une formule apposée sur le livre suivie du nom de celui à qui il appartient. ________________________________________ Deus ex machina Expression qui signifie littéralement: "dieu (descendu) au moyen d'une machine". Elle est composée de la préposition ex (+ablatif) qui exprime ici le moyen et du substantif machina = machine. Le deus ex machina est une allusion à la machinerie qui permettait au théâtre l'apparition du dieu chargé, à la fin de la pièce, de tout régler. Aujourd'hui un deus ex machina est une personne ou un événement qui arrive au bon moment pour régler une situation qui apparaissait jusqu'alors sans issue. ________________________________________ De profundis L'expression a pour origine les premiers mots du psaume 129 de la Bible: "De profundis clamavi ad te, Domine"; littéralement: "Des profondeurs, j'ai crié vers toi, Seigneur." Elle est composée de la préposition de (+ablatif) qui marque la séparation, l'éloignement et du substantif profundum = profondeur, abîme (à l'ablatif pluriel). Le reste de l'expression est sous-entendu. De profundis est devenu un substantif français. Réciter un De profundis pour un défunt. ________________________________________ De gustibus L'expression représente la forme réduite de la citation complète: "de gustibus et coloribus non disputandum". C'est-à-dire: "Il ne faut pas discuter des goûts et des couleurs." Elle est composée de la préposition de = au sujet de (+ablatif) et du substantif gustus = le goût (le suffixe - ibus étant la marque de l'ablatif pluriel de certaines déclinaisons). Il est des sujets, disons moins objectifs que d'autres, qui ne permettent pas toujours aux personnes de trouver un terrain d'entente. C'est particulièrement le cas des goûts et des couleurs. ________________________________________ Credo Verbe latin qui signifie croire et qui se trouve ici conjugué à la première personne du singulier du présent de l'indicatif: je crois. Avec la majuscule, le Credo est le symbole des apôtres qui contient les articles fondamentaux de la foi catholique auxquels le chrétien doit adhérer. Dans un usage profane, credo s'emploie pour définir les principes sur lesquels une personne fonde ses opinions. ________________________________________ Coram populo Littéralement cette expression signifie: "en présence du public". Elle se compose de la préposition coram qui veut dire "en présence de" et qui gouverne l'ablatif et du substantif populo, ablatif singulier de populus = peuple. Parler coram populo, c'est parler publiquement et sans crainte, avec même une certaine idée de défit. ________________________________________ Casus belli L'expression signifie littéralement:" un cas de guerre". Elle est composée des substantifs casus qui veut dire chute, accident, hasard ou cas et bellum = guerre au génitif (belli), qui en latin équivaut au complément du nom français. Un casus belli sera donc un événement qui place les adversaires, deux états par exemple, dans le cas de se faire la guerre. Cette expression est également employée dans des cas moins dramatiques pour signifier le début d'une inimitié entre des personnes. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ Aura Mot latin employé tel quel en français qui signifie dans la langue de Cicéron: "souffle léger", "brise" et qui aujourd'hui possède deux sens bien précis. Primo il veut dire l'atmosphère spirituelle qui enveloppe un être, une chose. Secundo, en médecine, il indique le signe annonciateur d'une crise d'épilepsie. Dans le Monde du jeudi 5 mars 1998, on trouve à la page dix, sous la plume d'Acacio Pereira qui cite Patrick Font: "Nous étions sur un petit nuage. C'est un dérapage invraisemblable. J'étais comme drogué...Quand on exerce le métier d'artiste on a une certaine aura, alors la séduction existe..." ________________________________________ Ad nutum L'expression ad nutum signifie littéralement: "à un signe de tête". Elle se compose de la préposition ad (+accusatif) qui indique généralement une direction, un mouvement vers quelque chose; mais qui peut prendre, comme c'est le cas ici, le sens de conformément à et du substantif nutus = un signe de tête (à l'accusatif). Ad nutum s'emploie pour indiquer qu'une personne a le pouvoir de dénoncer, même sans le consentement de autres, une convention ou un contrat. ________________________________________ Ad personam Expression qui signifie littéralement: "en direction de la personne. C'est-à-dire "à l'endoit de la personne", "à l'égard de la personne". Cf.Ad hominem. ________________________________________ A minima Expression qui s'emploie dans la locution juridique: "faire appel a minima". Elle signifie littéralement: "faire appel d'une peine très réduite". L'expression est composée de la préposition a qui exprime le point de départ et du superlatif minimus = très petit, ici au féminin ablatif, car il s'accorde avec le sujet sous-entendu poena = châtiment. Lorsqu'une peine est considérée insuffisante, il pourra être fait appel a minima pour demander que la peine soit alourdie. ________________________________________ Cursus Mot latin qui vient du verbe curro qui signifie: "je cours". Il désigne l'action de courir, la course, mais aussi le parcours. Il a gardé ce dernier sens en français. Lorsque quelqu'un établit son cursus, il indique son parcours intellectuel et professionnel (diplômes, expériences...). Comme en latin, cursus garde en français la même terminaison au pluriel: un cursus, des cursus. ________________________________________ Agenda Littéralement signifie "ce qui doit être fait". Du verbe ago = je fais. Les terminaisons -ndus, -nda, -ndum sont la marque de l'adjectif verbal latin, appelé aussi adjectif verbal d'obligation, car il exprime généralement une action qui doit être supportée par le sujet. L'agenda désigne aujourd'hui un petit carnet sur lequel sont notées jour par jour les choses à faire. Utilisé en plusieurs langues et omniprésent au quotidien, il est dans doute le mot latin le plus employé aujourd'hui dans le monde. (pluriel: des agendas). ________________________________________ De plano Expression issue du vocabulaire du droit romain (Digeste), qui signifie à l'origine "de plain-pied" = en dehors du tribunal (e tribunali, du haut du tribunal). Elle est composée de la préposition de qui gouverne l'ablatif et du l'adjectif planus, -a, -um (ablatif, plano) qui veut dire: "plat", "plan". En général, on emploie aujourd'hui de plano pour dire: "sans difficulté", comme un pied qui n'aurait ni à monter, ni à descendre. En langage juridique, un décision prise de plano est une décision qui ne nécessite pas une démarche ou une enquête préliminaire. ________________________________________ Distinguo Cette expression d'origine scholastique est le verbe latin à la première personne du singulier du présent de l'indicatif, distinguo. Il signifie littéralement: "je distingue". Un distinguo aujourd'hui indique une distinction fine, une nuance subtile. ________________________________________ Exit Verbe latin exeo à la troisième personne du singulier du présent de l'indicatif qui signifie littéralement: "il sort", "il part". On s'en sert pour évoquer le départ où la mise à l'écart d'une personne, exit un tel... Il sert aussi à indiquer la sortie d'un personnage dans les instructions écrites d'une pièce. On peut également trouver son pluriel exeunt, lorsqu'il s'agit de plusieurs personnages. ________________________________________ Fatum Nom latin tiré du participe passé fatus du verbe for (inusité) qui signifie je parle. Fatum veut d'ailleurs dire, en un premier sens: "prédiction", "oracle". Dans un deuxième sens, et c'est celui que nous avons gardé en français, il signifie "destin" et même destin malheureux, "fatalité". ________________________________________ Felix culpa L'expression signifie littéralement: "heureuse faute". Elle est composée de l'adjectif félix = heureux, heureuse et du substantif féminin culpa = faute. D'origine religieuse puisqu'elle est empruntée à une prêche de saint Augustin et qu'elle rappelle que c'est la faute du péché originel qui a justifié la venue du Christ rédempteur, l'expression, dans un sens profane, sous-entend qu'à quelque chose malheur est bon. ________________________________________ Flatus vocis Expression qui littéralement signifie: "un souffle de voix". Elle est composée des substantifs flatus qui veut dire souffle, respiration, haleine et vox (génitif vocis) = voix. On emploie cette expression pour tourner en dérision un propos sans importance. Seul le souffle est perceptible, les mots étant sans grand intérêt pour celui qui les entend et qui les écoute à peine. ________________________________________ Gaudeamus Cette expression signifie littéralement: "réjouissons-nous". La phrase complète est Gaudeamus omnes in Domino, ce qui veut dire: "réjouissons-nous tous dans le seigneur". Plusieurs fêtes de l'Eglise catholique ont leur introït, c'est-à-dire le chant d'entrée de la messe, qui commence par ses paroles. Le premier mot, gaudeamus, qui est le subjonctif présent (exprimant l'ordre) de la première personne du pluriel du verbe gaudeo = je me réjouis, avait été repris dans un chant étudiant allemand qui accompagnait ripailles et beuveries en l'honneur des professeurs. Un gaudeamus désigne à présent un repas où les mets abondent. ________________________________________ Habeas corpus L'expression complète est habeas corpus ad subjiciendum, ce qui signifie littéralement: "que tu aies le corps pour le soumettre", c'est-à-dire que tu peux t'assurer du corps, t'assurer de sa possession, mais pour qu'il soit retenu en lieu sûr, et seulement pour cela. Habeas corpus est composé du verbe habeas qui est la deuxième personne du subjonctif présent (exprimant l'ordre) du verbe habeo = j'ai, je possède et du substantif neutre corpus = le corps. L'habeas corpus act est une loi (bill) votée par le parlement anglais en 1679 sous le roi Charles II d'Angleterre, qui stipule que toute personne, arrêtée par un puissant, peut à sa demande être présentée à un magistrat qui peut décider de sa libération. L'ordre de présentation délivré par un grand juge du pays et remis au gardien de la prison s'appelle un écrit d'habeas corpus ad subjiciendum. L'habeas corpus était un bon moyen de freiner l'arbitraire des puissants en protégeant la personne. ________________________________________ Imprimatur Mot latin à la troisième personne du singulier du présent du subjonctif passif du verbe imprimo = je marque, je grave. Il signifie littéralement: "qu'il soit imprimé" (Notons au passage que, si l'imprimerie n'existait pas à Rome, le mot imprimer lui existait bel et bien: imprimer un sceau par exemple). Imprimatur désigne donc la permission d'imprimer (donnée par l'autorité ecclésiastique). Ce sens moderne remonte au XVIème siècle, où, avec l'invention de l'imprimerie, l'Eglise catholique, pour veiller à ce que ne parussent point d'écrits hostiles à la foi, a précisé les conditions dans lesquelles un texte pouvait être diffusé. L'imprimatur représente la deuxième étape du processus d'autorisation. Après avoir constaté qu'il n' a rien à objecté (nihil obstat), l'Eglise donne l'imprimatur. Dans le Canard du mercredi 4 mars, on trouve à la page 4, sous la plume d'Hervé Liffran: "A Paris, le siège de la conférence épiscopale est en train de devenir le dernier rendez-vous à la mode des publicitaires. Un jour, c'est le directeur d'une agence qui sollicite l'"imprimatur" de l'Eglise pour une nouvelle campagne de pub... gare au fils de pub qui se prendra pour un dieu!" ________________________________________ Alea Mot latin qui signifie: "dé", "jeu de dé", "jeu de hasard", "hasard". En français un aléa ( alea a récupéré un accent aigu au passage) veut dire un hasard favorable ou non. On connaît l'expression célèbre de César "Alea jacta est". Souvent employé au pluriel (des aléas), il désigne alors une risque d'incidents défavorables, d'inconvénients. Dans le Canard du mercredi 4 mars 1998, on trouve en page 6, sous la plume de Jean-Paul Grousset, à propos du film "Will Hunting": "Sur les paradoxes et les aléas d'une adolescence peu ordinaire, Gus Van Sant a tourné un film qu'on oublie pas." ________________________________________ Aquarium Mot latin qui à l'origine veut dire: "réservoir", "abreuvoir". Le mot aujourd'hui en "se spécialisant", ne signifie plus qu'un réservoir transparent dans lequel sont élevés des animaux et des plantes, aquatiques bien sûr! Dans le Canard du mercredi 4 mars 1998, on trouve à la page six, sous la plume de Dominique Durand: "C'était une petite musique faite de bric et de broc, une musique pour poissons d'aquarium..." ________________________________________ Ab absurdo Expression qui signifie littéralement: "par l'absurde". Elle est composée de la préposition a (ab devant voyelle et h) qui marque le point de départ d'un jugement, d'une opinion et de l'ablatif neutre absurdo de l'adjectif absurdus qui signifie "saugrenu", "absurde". Un raisonnement ab absurdo est un raisonnement qui valide une proposition en montrant que sa négation conduit à une contradiction. ________________________________________ Ab origine Expression qui signifie littéralement: "depuis l'origine". Elle est composée de la préposition a (ab devant voyelle et h) qui marque le point de départ et du substantif origo à l'ablatif, qui signifie "provenance", "naissance", "origine". ________________________________________ Accessit Verbe latin (accedo) conjugué au parfait qui signifie: "il s'est approché de". Un accessit est une distinction honorifique accordée à ceux qui sont les plus proches des lauréats, qui ont, eux, obtenu les prix. Pluriel: des accessits. ________________________________________ Addendum Mot latin qui est l'adjectif verbal du verbe addo qui signifie: "j'ajoute". L'adjectif verbal marquant l'idée d'obligation, l'addendum est donc "ce qu'il faut ajouter" à un texte, un ouvrage... pour le compléter. Le pluriel latin est aussi le pluriel français: des addenda. ________________________________________ Ad libitum Expression qui signifie littéralement "à volonté". Elle est composée de la préposition ad qui a le sens de "conformément à" est du substantif libitum qui signifie volonté, du verbe impersonnel libet = il plaît. Libitum est en fait une correction moderne, car le mot en latin classique ne possède que la forme du pluriel libida. Ad libitum veut dire donc: "conformément à la volonté de la personne". ________________________________________ Ad litem Expression qui signifie littéralement: "pour le procès". Elle est composée de la préposition ad qui veut dire ici "en vue de" et du substantif lis = différend, procès et qui prend la forme de litem à l'accusatif (cas que demande la préposition ad). En doit, un acte, une proposition, un mandat ad litem seront limités au seul procès. ________________________________________ Ad litteram Expression qui signifie littéralement: "à la lettre". Elle est composée de la préposition ad qui a le sens de "conformément à" et du substantif littera = caractère d'écriture, lettre, au cas de l'accusatif. Ad litteram signifie donc "conformément à la lettre", "mot pour mot". ________________________________________ Ad patres Expression qui signifie littéralement: "vers les ancêtres". Elle est composée de la préposition ad qui à le sens de "en direction de", "chez" et du substantif pater qui signifie père et qui au pluriel, patres, prend le sens des pères (les ancêtres). Envoyer quelqu'un ad patres veut donc dire lui faire franchir cette "ligne" un peu mystérieuse qui sépare la vie de la mort. Un manière un peu désinvolte pour dire qu'on le tue. ________________________________________ Ad valorem Expression composée de la préposition ad qui signifie "conformément à" et du substantif valor = valeur, au cas de l'accusatif: valorem. Ad valorem veut dire donc "conformément à la valeur", c'est-à-dire "selon la valeur". Des taxes, des impôts ad valorem, sont fondés sur la valeur d'un produit. ________________________________________ Affectio societatis Expression qui signifie littéralement: "la manière d'être de la société". Elle est composée des substantifs latins affectio (adfectio) = affection, la manière d'être et societas = association, communauté, société (societatis au génitif). Elle signifie en droit l'intention des associés de poursuivre une œuvre commune, sur un pied d'égalité. ________________________________________ A latere Expression qui signifie littéralement: "du flanc". Elle est composée de la préposition a (ab) qui indique l'origine et du substantif latus = côté, flanc, au cas de l'ablatif, latere. A latere est employé ici comme une métaphore pour exprimer l'attachement, c'est-à-dire "de l'entourage" d'une personne. Dans l'Eglise catholique se dit d'un légat du pape qui est choisit directement dans l'entourage des cardinaux romains pour être envoyé en mission. ________________________________________ Ex aequo Expression adverbiale latine qui signifie: "sur le pied de l'égalité", "à égalité". Ex aequo se dit de la situation de deux personnes ayant obtenu le même rang. Dans le Monde du mercredi 11 mars 1998, on trouve en dernière page: "Le champion du monde russe Garry Kasparov n'a terminé qu'à la troisième place, ex aequo avec son compatriote Vladimir Kramnik." ________________________________________ Alias Adverbe latin qui signifie: "autrement". Alias veut dire "autrement dit", "autrement nommé". Sur Macintosh, un alias est la représentation symbolique d'une application, d'un fichier, d'un dossier, d'un volume créée depuis le Bureau. L'alias s'installe n'importe où et réagit comme l'original, avec lequel il conserve un lien permanent. ________________________________________ Alibi Adverbe latin qui signifie: "dans un autre endroit". Il désigne aujourd'hui le moyen de défense par lequel un suspect, un accusé prouve sa présence, au moment d'un crime, d'un délit, en un autre lieu que celui où ils ont été commis. Au figuré, un alibi est ce qui sert de prétexte ou d'excuse. ________________________________________ Ars boni et aequi Définition que donnaient les Romains au droit et qui signifie littéralement: "l'art du bien et du juste". L'expression est composée des substantifs ars = le talent, le savoir faire, l'habileté, l'art; bonum = bien et aequun = l'équité, le juste. Dans cette expression, c'est bien la définition de l'ars qui fait le plus peur. ________________________________________ Audit De l'anglais "Internal Auditor". Pourtant, il n'est pas inintéressant de remarquer qu'audit est la forme de la troisième personne du singulier de l'indicatif du verbe audio = j'écoute, donc il écoute. En latin auditor signifie celui qui écoute, l'auditeur. Le substantif français un audit désigne un auscultation approfondie d'une institution, d'une entreprise, d'une affaire, pour s'assurer du caractère complet, sincère et régulier de leurs comptes. Audit désigne également la personne chargée de cette mission. Il est alors synonyme d'auditeur. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ Bis Adverbe numéral latin servant à multiplier deux fois. Bis est aussi un adverbe en français qui signifie: "une seconde fois" (ex. Numéro 20 bis). Il est aussi interjection et substantif. Il désigne alors le cri pour demander à un chanteur ou un acteur la répétition de ce qu'on vient d'entendre ou de voir. Les adverbes numéraux ter (trois fois) et quater (quatre fois) sont également utilisés dans notre langue. ________________________________________ Cogito Verbe latin conjugué à la première personne du singulier du présent de l'indicatif et qui veut dire je pense. Verbe rendu célèbre par la formule complète du philosophe Descartes: Cogito ergo sum (je pense donc je suis). Le substantif cogito (invariable) désigne aujourd'hui le raisonnement déduisant l'existence de la pensée. ________________________________________ Columbarium Mot latin neutre venant de columba (colombe, pigeon) qui veut dire un pigeonnier, un colombier; mais aussi une niche à recevoir les urnes funéraires en raison de la ressemblance avec les alvéoles du pigeonnier. Aujourd'hui, un columbarium désigne justement le bâtiment pourvu de niches où sont placées les urnes cinéraires, dans une nécropole, un cimetière. ________________________________________ Confer Première personne de l'impératif présent du verbe confero qui signifie notamment: "mettre ensemble pour comparer". Donc "compare". Confer est l'indication par laquelle on envoie le lecteur à un passage, un ouvrage à consulter. En abrégé on écrit conf. ou cf. ________________________________________ Corpus Mot latin neutre qui devient corporis au génitif et qui signifie: "corps", "chair du corps", "personne", "ensemble". Il désigne en français un ensemble de textes, de documents fournis par une tradition ou rassemblés pour une étude, en particulier pour une étude linguistique. Par exemple: corpus omnis juris Romani = un corps de tout le droit romain. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ Criterium Mot latin d'origine tardive, transcrit du grec critèrium et qui signifie "jugement". Il désigne aujourd'hui une épreuve sportive permettant à des concurrents de se qualifier. Il prend un accent: un critérium. ________________________________________ Aula Mot latin qui signifie :"cour", "palais". Il désigne aujourd'hui dans certaines universités, et, en particulier dans des universités de pays francophones, la salle d'actes, de fêtes. ________________________________________ Chorus Mot latin qui signifie: "danse en rond, en chœur", "troupe ", "chœur". Se retrouve dans l'expression française: "faire chorus" qui veut dire répéter en coeur, ensemble; manifester unanimement son approbation ou sa désapprobation, dire ensemble la même chose; se joindre à d'autres pour dire comme eux. En musique le chorus désigne la partie principale d'un thème de jazz. ________________________________________ Duodenum Premier mot d'une expression du latin médiéval qui en comportait deux: duodenum digitorum et qui signifie "d'une longueur de douze doigts", d'après la longueur de cette portion de l'intestin. Elle est composée de duodenum (génitif de l'adjectif pluriel duodeni = au nombre de douze, de duodecim = douze, duo = deux et decem = dix) de digitus = doigt (au génitif pluriel). ________________________________________ De auditu Expression qui signifie littéralement:" pour l'avoir entendu" c'est-à-dire "par ouï dire". Elle est composée de la préposition de qui marque l'origine et du substantif auditus (ablatif auditu) = le sens de l'ouïe, la faculté d'entendre. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ De commodo et incommodo Expression qui littéralement signifie : "sur l'avantage et l'inconvénient". Elle est composée de la préposition de qui veut dire ici "en ce qui concerne", "relativement à" et des substantifs commodus = commodité, avantage, profit et son contraire incommodus (in, préfixe privatif ou négatif) = inconvénient. Cette locution est employée lorsqu'on doit consulter officiellement les intéressés sur les travaux qui auront des conséquences avantageuses et désavantageuses pour ceux qui ne les ont pas commandés. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ De cujus Premiers mots de la locution, de cujus successione agitur, qui signifie littéralement: "celui dont la succession est en cause". De est la préposition qui signifie au sujet de (+ablatif) et qui précède le substantif successio (successione à l'ablatif) = succession, héritage. Cujus, qui s'intercale entre les deux mots, est le génitif du relatif qui, complément du nom successione. Le de cujus est une façon de désigner le mort, le défunt, le disparu... celui qui n'est plus,en évitant de nommer la personne. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ Deo gratias Expression qui signifie littéralement: "(Rendons) grâces à Dieu". Elle est composée des substantifs deus (ablatif deo) = dieu et gratia (accusatif pluriel gratias). Elle se retrouve fréquemment à la fin d'une prière ou à la fin de la messe en réponse au prêtre qui renvoie les fidèles en disant: Ite, missa est (Allez, vous avez congé). Deo gratias est employé aussi pour traduire un pieux soulagement: "Il est sauvé. Deo gratias". ________________________________________ Et alii Expression qui littéralement signifie: "et les autres". Elle est composée de la conjonction et = et, et de l'adjectif/pronom alius (alii au pluriel) = autre, que le latin emploie pour désigner plusieurs personnes, alors qu'en parlant seulement de deux, il utilise alter. Lorsque qu'un certain nombre de personnes ont participé à l'élaboration d'un ouvrage, on pourra pour n'avoir pas à toutes les citer employer une expression du type: "Pierre Untel et alii". ________________________________________ Et caetera Expression qui littérelement signifie: "et toutes les autres (choses)", c'est-à-dire "et le reste". Elle est composée de la conjonction et = et, et de caeterus = tout le reste de (caetera au pluriel neutre). Et caetera s'emploie pour suggérer des choses ou des personnes qui ne seront pas nommées. Très employée en français, cette expression se retouve surtout en abrégée, etc. Les fautes les plus fréquentes sont l'inversion de t et du c (ne pas écrire ect) et l'ajout de trois points (ne pas écrire etc...). ________________________________________ Ex abrupto Expression qui signifie littéralement: "à l'arraché", c'est-à-dire "brusquement". Elle est composé de la préposition ex (+ablatif) = en venant de, et du participe passé du verbe abrumpo qui veut dire "détacher violemment", "arracher", abruptus (abrupto à l'ablatif). Commencer ex abrupto, c'est commencer brusquement, sans mettre les formes... ________________________________________ Ex cathedra Expression qui littéralement signifie: "du haut de la chaire". Elle est composée de la préposition ex qui marque le point de départ d'une chose et du substantif cathedra = "siège", "chaire du professeur". Ex cathedra se dit du pape lorsqu'en tant que chef de l'Eglise, il proclame une vérité de foi. Le professeur qui parle ex cathedra est celui qui emploie un ton doctoral et dogmatique en s'adressant à ses élèves. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ Exempli gratia Expression que l'on retrouve surtout en abrégé e.g. dans des livres, des articles ou des exposés savants et qui signifie littéralement : "par la grâce de l'exemple", c'est-à-dire "par exemple". Elle est composée du substantif neutre exemplum = exemple (exempli au génitif) et de la fausse préposition gratia (à l'ablatif). A la place de e.g., on peut trouver aussi v.g. = verbi gratia = par la grâce de l'expression, avec le même sens. ________________________________________ Extra-muros Cf. intra-muros, Cf. Expressions juridiques ________________________________________ Ex-voto Expression qui signifie littéralement: "en conséquence du vœu". Elle est composée de la préposition ex qui marque ici la conformité (avec la promesse faite), et du substantif neutre votum (voto à l'ablatif) = "vœu", "promesse faite aux dieux", "offrande". L'ex-voto désigne aujourd'hui une plaque gravée, un tableau, ou un objet que l'on place dans une église ou un lieu vénéré à la suite d'un vœu ou en mémoire d’une grâce obtenue. ________________________________________ Factotum Expression résultant de la contraction de deux mots latins fac totum qui signifie littéralement: "fais tout". Elle composée du verbe facio = je fais, conjugué à la deuxième personne du singulier de l'impératif, fac et de l'indéfini totum = tout. Un factotum est une personne qui s'occupe un peu de tout, notamment des travaux mineurs. ________________________________________ Gratis Adverbe latin dont la traduction littérale est: "rien que pour des remerciements", vient de gratia, le remerciement, donc gratuitement, sans qu'il n'en coûte rien. Gratis (pro Deo) = gratuitement pour Dieu. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ Hic Adverbe latin qui signifie ici. Il ne reste plus en français que ce seul mot de deux expressions latines voulant dire à peu près la même chose: "ici se trouve la difficulté": - hic jacet lepus = ici gît le lièvre; - hic est quaestio = ici est la question. On dit familièrement voilà le hic pour "voilà la difficulté". ________________________________________ Homo Substantif latin qui signifie, comme le premier sens français, l'homme, par opposition à l'animal et non pas à la femme, car la femme, n'en déplaise à certains, est un homme comme les autres. On trouve ce mot dans un certain nombre d'expressions: - homo sapiens = l'homme qui sait, l'homme doté du savoir; - homo faber = l'homme ouvrier, l'homme qui fabrique; - homo habilis = homme doué; - homo furiosus = l'homme en délire, égaré, dément; - homo neandertalensis = l'homme du Neandertal; homo erectus = l'homme qui se tient droit... Rien n'interdit d'en créer soi-même; alors voilà la mienne: homo rebellis = l'homme révolté. ________________________________________ Honoris causa Expression qui littéralement signifie:" pour l'honneur". Elle est composée du substantif honor (honoris au génitif) = honneur, hommage et de la fausse préposition causa (à l'ablatif) = en vue de, pour. Honoris causa se dit de titres ou de grades conférés par une université à titre honorifique, sans examen sanctionnant ou garantissant des études, le plus souvent dans le seul but de flatter l'ego de hautes personnalités... et réciproquement. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ Idem Pronom-adjectif latin qui signifie: "le même, la même chose". S'emploie pour éviter les répétitions, abrév. id. Ne pas confondre avec item. ________________________________________ Id est Expression qui signifie littéralement: "cela est," autrement dit: "c'est-à-dire". Elle est composée de id, forme neutre du pronom démonstratif qui correspond à notre pronom cela et du verbe sum (être) à la troisième personne du singulier du présent de l'indicatif, est. Abrévation: i.e. ________________________________________ Imperium Substantif latin qui signifie: "commandement", "pouvoir de donner des ordres", "souveraineté". L'imperium désignait non pas la barbarie des dictatures modernes mais la puissance publique, le pouvoir dans le domaine politique, judiciaire et militaire de celui qui gouvernait l'Etat (consul, préteur, censeur, dictateur...). Cf. Expressions juridiques ________________________________________ In extenso Expression qui littéralement signifie: "dans toute son étendue". On peut la traduire en français par "en entier", " sans rien omettre". Extenso est l'ablatif neutre du participe extensus qui vient du verbe extendo = j'étends. ________________________________________ In extremis Expression très employée qui signifie littéralement: "au dernier moment". Elle est composée de la préposition in (+ablatif) qui signifie dans, à... et de extremis à l'ablatif pluriel qui vient du superlatif neutre extremum=extrême, dernier. Dans le Canard du mercredi 11 février 1998, on trouve en première page, sous la plume de Dominique Durand:"...la paix, cette semaine aura été sauvée in extremis dans le Golfe...grâce aux jeux d'hiver de Nagano..." ________________________________________ In fine Littéralement: "à la fin". In fine vient du mot latin finis qui a le sens de fin au singulier alors qu'au pluriel (fines), il désigne les frontières d'un pays et parfois le pays lui-même. Dans le Canard du 21 janvier 1998 on trouve sous la plume de Patrice Lestrohan, page 7: "Alain a dans le passé à ce point collé à Marchais qu'un temps il fit figure de dauphin tout désigné... In fine, Jojo lui préféra donc Hue." ________________________________________ In abstracto Expression qui littéralement signifie: "dans l'abstrait". Elle est composée de la préposition in qui marque avec l'ablatif l'état, la manière d'être (dans, en, avec) et du participe neutre abstractum (abstracto à l'ablatif) qui exprime ce qu'on a retiré d'une réalité, du verbe abstraho = je sépare, je retire. Evoquer une chose in abstracto, c'est s'en tenir à une vue théorique des problèmes sans prétendre ni les poser ni encore moins les résoudre dans la réalité. Cf. Expressions juridiques ________________________________________ Index Mot latin qui signifie: "qui indique", l'index digitus est le doigt avec lequel je montre. On emploie en latin aussi index tout seul, pour désigner le deuxième doigt de la main. Index veut dire également dans la langue de Cicéron: "un catalogue", "une liste", "une table". Autant dire que ce mot, n'a pratiquement pas varié au cours du temps ni par la forme ni par le sens. En voici un qu'on aura eu du mal à mettre à l'index. Exeat Mot latin qui signifie:" qu'il s'en aille" ou encore "il est autorisé à partir". Il s'agit du subjonctif du verbe exeo (je sors) à la troisième personne du singulier du présent du subjonctif. Un exeat est la permission donnée à un prêtre par son évêque de quitter le diocèse, à un fonctionnaire par son chef de service de quitter la circonscription. Il désigne aussi pour certains fonctionnaires, l'autorisation de la mutation demandée. Exeat est invariable (des exeat). Cf Expressions juridiques ________________________________________ Ineat Mot latin qui signifie:" qu'il entre". Il s'agit de la troisième personne du singulier du présent du subjonctif du verbe ineo (j'entre). Alors que l'exeat autorise la sortie du fonctionnaire de sa circonscription actuelle, l'ineat autorise son entrée dans la nouvelle circonscription. Ineat est invariable (des ineat). ________________________________________ Infra Adverbe latin qui signifie: "au-dessous", "en bas", "à la partie inférieure". Infra s’emploie en français dans le sens de plus bas, ci-dessous, quand par exemple on voudra indiquer au moment où l'on écrit, quelque chose qui se situera "plus bas" dans le texte. ________________________________________ In praesenti Expression abrégée dont la forme complète est: in praesenti tempore, ce qui littéralement signifie: "dans le temps présent". Elle est composée de la préposition in (+ablatif) qui marque le sens local sans mouvement (dans), du substantif tempus (tempore à l'ablatif) = instant, le temps et de l'adjectif praesens (praesenti à l'ablatif). In praesenti se traduira sans oublier tempore sous-entendu: "dans le temps présent". ________________________________________ In praesentia Expression qui signifie littéralement: "en présence de". Elle est composée de la préposition in (+ablatif) qui marque le sens local sans mouvement (en) et du substantif praesentia (praesentia à l'ablatif) = présence. Une affiche qui annonce une exposition in praesentia, signifie que l'artiste sera présent en personne à l'exposition. ________________________________________ In situ Expression qui signifie littéralement: "à l'endroit même", "sur le site". Elle est composée de la préposition in (+ablatif) qui marque le sens local sans mouvement (dans) et du substantif situs (situ à l'ablatif) = position, situation, du verbe sino qui veut dire "je pose". In situ équivaut à dans son milieu naturel. Par exemple l'étude d'une espèce animale in situ, se réalise dans le milieu où vit cette espèce. Cf Expressions juridiques ________________________________________ Arboretum Mot latin qui signifie verger. Il est composé du mot arbor qui veut dire arbre et du suffixe -etum. Arboretum = lieu planté d'arbres fruitiers. On retrouve le même suffixe dans les mots latins olivetum = lieu planté d'oliviers (oliveraie); quercetum = lieu planté de chênes (chênaie); pinetum = lieu planté de pins (pinède)... Aujourd'hui, à une époque où l'arbre tend à disparaître, bien qu'on cherche à nous faire croire le contraire, avec le reste d'ailleurs, l'arboretum désigne une plantation d'arbres de nombreuses espèces sur un même terrain, en vue de leur étude botanique. En somme une collection. Si au moins on pouvait un peu moins les étudier et un peu plus leur laisser la paix et l'espace sur lequel ils possèdent un droit naturel... Question qui me vient à l'esprit: Et si au lieu de doubler la surface d'une autoroute, on divisait par deux l'étendue de la bêtise humaine. Réponse du politique adepte devant l'éternel de la multiplication des petites et grandes voitures de fonction: - "la bêtise ne se divise pas, elle est entière ou elle n'est pas". Alors là, je reste coi! Et je perds le contact Ab absurdo Par l'absurde. Procédé d'interprétation reposant sur le postulat d'après lequel le législateur est irréfragablement présumé animé d'une volonté raisonnable. Son effet est de refuser la mise en œuvre d'un texte en raison des conséquences insensées auxquelles conduirait son application tirée d'une lecture purement grammaticale
-- / 20
5 téléchargements
50Ko

Contenu de ce document de Droit > International

Plan :

MAXIMES JURIDIQUES LATINES Hic et nunc Consensus Grosso modo Littéralement signifie "d'une manière grossière" et se traduit par "approximativement". Il vaut mieux éviter d'exposer une pensée grosso modo. Toutefois, le grosso modo permet bien souvent de sortir par la petite porte devant une question embarrassante ou gênante. Si c'est toi le prof un "tais-toi" est encore plus radical.

0 avis pour le document Locutions juridiques latines

Accéder directement au site