"Sommes-nous des soumis volontaires?" par Jean-Claude Grosse

"Sommes-nous des soumis volontaires?" par Jean-Claude Grosse

Publié le 23 févr. 2009 - Donne ton avis

Composition de philosophie, sur le thème de la servitude volontaire, par Jean-Claude Grosse, professeur de philosophie.

Extrait:

"La notion de servitude volontaire est paradoxale. C'est ce qui explique sans doute que La Boétie n'ait pas eu de successeur. Notion gênante qui a été rationalisée en mettant l'accent, soit sur la servitude, soit sur la volonté. Si on met l'accent sur la servitude, on peut élaborer les notions d'aliénation (Marx), de réification (Gabel). Si on met l'accent sur la volonté, on peut élaborer les notions de mauvaise foi (Sartre), d'inauthenticité (Heidegger) ...


En présence de la servitude volontaire, on est tenté par la question : peut-on y échapper ? C'est aller trop vite. Il faut peut-être se demander : à quoi se soumet-on volontairement ? Ne voit-on pas Socrate accepter la mort parce qu'il place la loi de la cité au-dessus de l'absence de lois ? Il vaut mieux une loi que pas de loi du tout. Il vaut mieux une loi - même injuste - que le règne de la force. Socrate respecte la loi de la cité, donc le jugement des juges. Il se soumet volontairement au verdict. Il se met lui-même à mort.


À l'opposé, Antigone ne se soumet pas à la loi de Créon. Ses deux frères, Étéocle et Polynice ont droit à une sépulture, eux qui se sont tués en s'affrontant, l'un avec Thèbes, l'autre contre Thèbes. Le traître à Thèbes, selon Créon, doit être laissé sans sépulture. Ainsi le veut la loi de la cité. À quoi Antigone oppose ce qu'on appelle le droit naturel. Donc, une conscience peut s'arroger le droit de désobéir, une conscience peut retrouver, à tout moment, l'usage de sa liberté, pour dire non, pour s'opposer, pour désobéir.

Si c'est à toute servitude volontaire que je prétends échapper, c'est au désert qu'il me faudra aller. On connaît quelques vies illustres en ces lieux. Mais le grand nombre n'est pas tenté par le désert. Savent-ils que celui qui renonce au monde, à ses tentations (l'avoir, le paraître, le faire) trouvera au désert non les tentations du réel mais celles de l'imagination, bien plus terribles à vaincre (n'est-ce pas, mirages, images ?) ?
Bref, le grand nombre ne veut pas d'une vie érémitique au désert [...]"

 

Photo de profil de Les 4 saisons du Revest
Fiche rédigée par
Les 4 saisons du Revest
34 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

2 commentaires


Athanase roland
Athanase roland
Posté le 28 nov. 2015

bravo

Athanase roland
Athanase roland
Posté le 28 nov. 2015

genial

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte