Commentaire de texte : « Tristes Tropiques » de Levi Strauss

Commentaire de texte : « Tristes Tropiques » de Levi Strauss

18.00 / 20
Publié le 21 déc. 2012 - Donne ton avis

Annale bac : « Tristes Tropiques » de Levi Strauss

En 2011, tous les étudiants de série L de Washington ont eu à traiter ce sujet au Bac de français. Comme chaque année, ils avaient également le choix de travailler sur une dissertation ou un sujet d’invention. Ceux qui ont choisi cette année-là de travailler sur un commentaire de texte pour leur Bac de Français ont donc préparé une analyse sur l’œuvre « Tristes Tropiques » de Levi Strauss. Ce sujet de commentaire composé nécessitait une réflexion assez approfondie sur la pensée de l’auteur et les étudiants de terminale L n’ont pas tous saisi qu’elle était celle de Levi Strauss.

Afin de vous aider à préparer votre Bac L de 2013, nous mettons à votre disposition ce sujet entièrement corrigé. Ainsi, vous pourrez vous entraîner pour votre Bac de français en vous exerçant à réfléchir sur l’œuvre « Tristes Tropiques » de Levi Strauss. Ce commentaire de texte corrigé ne doit vous servir que d’exemple ! En effet, si vous veniez à copier son contenu, cela n’aurait aucun intérêt pour vous, le but étant de vous aider à vous exercer à votre épreuve de français. Par ailleurs, sachez que si vous vous êtes contenté de copier le contenu de ce commentaire composé, votre correcteur s’en rendra compte très rapidement et vous pénalisera très certainement.

Ce sujet corrigé gratuit vous sera d’une aide précieuse, même si vous avez déjà eu l’occasion de travailler sur « Tristes Tropiques » de Levi Strauss. En effet, votre analyse n’en sera que meilleure si vous réussissez à repérer les éléments sur lesquels vous vous êtes trompé. Ainsi, ce commentaire de texte corrigé vous permettra d’avancer plus vite dans vos révisions du Bac de français, et il vous permettra même d’élargir votre culture générale. Vous aurez donc toutes les clés en main pour réussir comme il se doit votre Bac L de 2013.

Photo de profil de Superdoc
Fiche rédigée par
Superdoc
119 téléchargements

Ce document est-il utile ?

18 / 20

Contenu de ce document de Français > Commentaire

Introduction

Fondateur de la pensée structuraliste, Claude Levi Strauss est un ethnographe et sociologue français dont les multiples travaux de recherche marquèrent le domaine des sciences humaines durant la seconde moitié du XXème. Auteur de nombreux ouvrages scientifiques, il écrivit également des œuvres de dimension plus philosophique telle que « Tristes Tropiques ». Publié en 1955, cet ouvrage retrace les souvenirs de voyage de l’auteur tout en permettant à ce dernier d’aborder son expérience sous le prisme philosophique des recherches qu’il avait précédemment menées dans les domaines de la sociologie, de la littérature, des mythes mais aussi de la musique.

Le passage que nous allons étudier constitue les premières lignes de « Tristes Tropiques » et permet à Claude Lévi Strauss de faire part de ses appréhensions quant à la rédaction de son ouvrage. Nous nous pencherons dans un premier temps sur l’identification des écueils de la littérature de voyage que l’auteur souhaite éviter afin de mieux étudier dans une seconde partie la portée polémique de cet extrait qui se veut une profession de foi du métier d’ethnographe.

1. La crainte du récit de voyage traditionnel

1.1. Un dégout affiché pour les récits de voyage

L’ouvrage débute par une phrase saisissante dans laquelle l’auteur prend position sans détour: « Je hais les voyages et les explorateurs ». L’emploi du pronom personnel de première personne associé à un verbe de sentiment donne d’emblée un élan puissant au texte. A défaut de connaître la nature exacte de l’entreprise littéraire entamée par l’auteur, le lecteur sait d’emblée ce à quoi il n’a pas à faire : un récit de voyage conventionnel. Cette hypothèse se confirme dans la suite de l’extrait lorsque Claude Levi Strauss témoigne de sa répugnance à décrire des scènes exotiques qu’il qualifie de « détails insipides » ou encore « d’évènements insignifiants ».

1.2. Un exotisme facile

C’est par l’emploi de termes péjoratifs que l’auteur critique une littérature qu’il considère comme trop facile. Afin de mieux dénoncer l’exotisme sans saveur en vogue dans la littérature de voyage, il en pastiche un extrait avec ironie: « À 5 h 30 du matin, nous entrions en rade de Recife tandis que piaillaient les mouettes et qu’une flottille de marchands de fruits exotiques se pressait le long de la coque ». Malgré l’aspect séduisant du dépaysement suscité par cette description, Claude Levi Strauss ne peut s’empêcher de relever son manque de profondeur : « un si pauvre souvenir mérite-t-il que je lève la plume pour le fixer ? ». La fonction divertissante des récits de voyage lui semble ainsi une entreprise superficielle qui ne mérite pas l’effort d’écriture.

1.3. Le refus du voyage pour le voyage

Pour l’auteur, voyage n’est pas synonyme d’aventure. Au contraire, l’exploration relève pour lui d’un certain agacement avec « ces milles corvées » qui ralentissent l’objet de sa quête. C’est ainsi avec une ironie mordante qu’il compare les prétendues péripéties vécues par les explorateurs « à une imitation du service militaire ». On comprend donc mieux à la lecture de ce jugement la honte mais aussi le dégout ressentis par Lévi Strauss à l’idée d’entamer le récit de ses voyages. Les 15 années qui séparent son voyage au Brésil de la rédaction de « Tristes Tropiques » sont la preuve irréfutable des réticences qu’il éprouve à l’idée de proposer à ses lecteurs un récit conventionnel et détaché de ses véritables préoccupations.

2. Le point de vue d’un ethnographe

2.1. Une ambition scientifique

Conformément aux idées développées précédemment, Lévi Strauss considère son voyage comme un moyen mais non une fin en soi. C’est dans le seul espoir d’alimenter ses recherches que l’auteur consent à partir et à subir la « servitude » de l’aventure dont les encombrements ne sont qu’une perte de temps qui le dévie de sa tâche initiale : « L’aventure n’a pas de place dans la profession d’ethnographe ; elle en est seulement une servitude, elle pèse sur le travail efficace du poids des semaines ou des mois perdus en chemin ; des heures oisives pendant que l’informateur se dérobe ». La démarche de l’auteur est ainsi purement scientifique et n’a d’autre objet que la collecte d’informations. C’est en qualité d’ethnographe et non d’explorateur que Levi Strauss entreprend donc son voyage mais également l’écriture de son livre.

2.2. L’écriture comme l’aboutissement de la recherche

Les efforts mobilisés par l’auteur pour aboutir à de nouvelles découvertes ne sont en soi pas dignes d’intérêt. Comparés à une « gangue », ils se constituent de tâches ingrates qui ne méritent selon Levi Strauss aucune admiration. Seule la découverte « d’un mythe inédit, d’une règle de mariage nouvelle, d’une liste complète de noms claniques » a de l’importance. La « collecte » d’us et coutumes susceptibles de tomber dans l’oubli justifie à elle seule l’entreprise littéraire de l’auteur désireux de consigner par écrit le fruit de ses recherches en le dépouillant de tous détails exotiques et insignifiants.

Conclusion

Les premières lignes de « Tristes Tropiques » constituent un véritable pacte de lecture pour l’auteur qui s’engage dans une entreprise d’écriture originale, loin des clichés de la littérature de voyage. C’est ainsi en qualité d’ethnographe et non d’explorateur que Levi Strauss compte séduire ses lecteurs et les amener à partager le fruit de ses recherches. C’est en partie grâce à cette démarche honnête et inédite que « Tristes Tropiques » reste encore aujourd’hui une œuvre de référence qui dément par son succès les premières appréhensions de son auteur.


9 commentaires


jean-mohammed
jean-mohammed
Posté le 14 mars 2016

il faudrait penser à indiquer à qu'elle partie de tristes tropiques correspond ce commentaire où il manque des procédés, trop paraphrase

La pâquerette rose
La pâquerette rose
Posté le 16 janv. 2016

Merci beaucoup pour ce document, il est très intéressant ! 

rocko
rocko
Posté le 30 nov. 2015

Merci!

Je passe mon oral du bac démain et ce site m'a beaucoup aide à reviser

audreyj
audreyj
Posté le 7 sept. 2015

bien

flor82
flor82
Posté le 18 août 2015

Merci!

Commentaire composé de qualité, très clair et bien structuré.

yassmin tata
yassmin tata
Posté le 1 juil. 2015

merci

yassmin tata
yassmin tata
Posté le 1 juil. 2015

merci 

nikitana
nikitana
Posté le 21 oct. 2014

je comprends pas ce système de jetons si quelqu'un peut m'aider?

 

merci

 

ana

Aspiro3000
Aspiro3000
Posté le 21 déc. 2012

Un excellent commentaire de texte ! Alors là vraiment bien fait :) Il va grave me servir là ! Bientôt bac blanc de français pour moi, oui on le fait un peu tard... Mais y a eu des histoires voilà pourquoi bref tout ça pour dire que ce doc est top et que ce site aussi :)

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte