Une charogne baudelaire

Une charogne baudelaire

Publié le 1 avr. 2011 - Donne ton avis

Dans ce poème comme dans celui de Baudelaire, le mouvement du texte est le même ainsi que, en apparence, le propos. En effet, dans un premier temps, le poète présente l’objet de sa vision, ici la fleur, dont il suppose toute la splendeur. De même, au début du texte de Baudelaire, la carcasse a l’air « superbe » (v.13), et est présentée dans un cadre bucolique (de nature). Puis, le poète constate la dégradation de la fleur ou de la charogne et dans un dernier temps s’adresse à la femme aimée pour la mettre en garde contre le temps qui passe et faire de l’objet observé le miroir de cette femme destinée, comme tout être, à mourir.
Photo de profil de romatoux
Fiche rédigée par
romatoux
37 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Français > Analytique

Plan :

I De la vanité à la description macabre II – Une déclaration d’amour…ironique ? III – L’ironie à l’égard du spectacle de la nature et une réflexion sur l’acte poétique

3 commentaires


doud64
doud64
Posté le 22 févr. 2016

Merci beaucoup

richard.walker
richard.walker
Posté le 15 mai 2015

thanks

Fiore
Fiore
Posté le 13 nov. 2014

Travail exceptionnel, merci beaucoup 

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte