l'ignorance est elle une faute?

l'ignorance est elle une faute?

Publié le 17 mars 2009 - Donne ton avis

Philosophie

L'ignorance est-elle une faute ?

 

 

Ignorer, c'est le fait de ne pas savoir. L'ignorance est donc un défaut de connaissance vraie. Dès lors dans une logique qui serait celle de la recherche de la vérité et de l'acquisition du savoir, l'ignorance représenterait une déficience, une altération, voire un échec qu'il faudrait condamner comme une faute, le bien étant ici la certitude ou le savoir. De même, en matière de morale ou de mœurs, l'ignorance peut être préjudiciable à l'harmonie de la communauté car si je suis ignorant des conséquences de mes actes, je peux alors être jugé inconscient ou irréfléchi. Pensons un moment à cette « fiction » juridique qui apparaît comme nécessaire :    « Nul n’est sensé ignorer la loi », selon la police. En effet, l’ignorance ne peut en rien être une excuse ici et le savoir de la loi est la condition nécessaire pour vivre ensemble, en commun, sous les mêmes lois. L'ignorance, dans les deux cas, m'éloigne alors de la raison. Pourtant l'ignorance est peut être préférable à l'état de celui qui croit savoir mais ne sait pas. En effet, il vaut mieux ne rien savoir du tout que de prendre pour vrai ce qui n'est que vraisemblable. Ainsi Socrate a dit qu'il n'y a avait qu'une chose qu'il savait c'était qu'il ne savait pas. L'ignorance, suivant ce sens, est peut être ce qui nous permet d'avancer pas à pas vers la vérité, en étant un point de départ dont nous devons convenir pour ne pas être dans l'illusion et le préjugé. L'ignorance c'est donc l'absence de préjugés et d'aprioris, ce qui équivaut au doute puisque douter, c'est supposer que l'on ignore ce que l'on pensait savoir. Ainsi, l'ignorance peut être un bien car elle est le point de départ de la philosophie et de la science. Elle ne doit pas être une fin, mais elle nous apprend que mieux vaut ne rien savoir que de savoir mal.

Donc l’ignorance est-elle male?, Une telle interrogation peut prendre deux acceptions différentes : en effet le sens de faute peut appartenir au langage courant, et, dans ce cas l'idée est banale (le manque de connaissance est compris comme dommageable), ou la faute appartient au registre moral et s'oppose alors au Bien, signifiant que l'ignorance est condamnable au nom d'une certaine éthique. La philosophie a toujours opposé le Bien et le Mal du point de vue de la morale. On ne peut pas penser l'un des deux termes sans l'autre, aussi bien dans la philosophie antique que moderne. "Et il est certain que ce sont nos sentiments, et non la raison, qui distinguent le bien et le mal en morale [...]." D. Hume. Il apparaît alors qu'aucune perspective spécifiquement rationnelle ne parvienne à approcher les notions, et qu'en fait nous en ayons une perception plutôt intuitive, profondément déterminée en outre par notre appartenance culturelle. Ainsi nous verrons comment l’ignorance peut être entretenue ensuite nous étudierons comment l’ignorance peut être mise à mal enfin nous connaîtrons les limites de l’ignorance…

 

        Le...

 

L'ignorance est elle une faute? Disserte Intégralement rédigée, Niveau TL........

 

Photo de profil de ktch
Fiche rédigée par
ktch
28 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

4 commentaires


mayaboutia
mayaboutia
Posté le 9 oct. 2015

Merci

 

mayaboutia
mayaboutia
Posté le 9 oct. 2015

merci

 

mayaboutia
mayaboutia
Posté le 9 oct. 2015

merci

 

 

mayaboutia
mayaboutia
Posté le 9 oct. 2015

bien

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte