« autorégulation des marchés vs la politique keynésienne : analyse critique »

« autorégulation des marchés vs la politique keynésienne : analyse critique »

Publié le 15 mars 2011 - Donne ton avis

Après la crise de 2007, John Maynard Keynes est revenu dans l’actualité. Sa pensée, exprimée lors de la crise des années 1930 nous semble aujourd’hui pertinente et nous permet de comprendre les événements actuels qui se sont passés tel que la crise financière de 2007 et la récession économique qu’elle a provoqué. Les classiques ont pour modèle de référence la concurrence pure et parfaite qui exclut toute intervention de l’Etat, c'est-à-dire que le marché se régule seul. A contrario Keynes a exprimé comme théorie que le marché ne peut pas s’autoréguler seul donc lors d’une crise, ont se retrouve face à deux situations : (...)
Photo de profil de _mamel_
Fiche rédigée par
_mamel_
18 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Commerce > Economie

Plan :

I. Chez les classiques, les mécanismes du marché en concurrence pure et parfaite régulent l’économie 1) L’équilibre général : un marché basé sur l’optimum 2)5 conditions pour une concurrence pure et parfaite 3) Le rôle des prix dans l’autorégulation II. La réalité d’un marché imparfait : la théorie de Keynes pour maintenir une économie efficace. 1. Une concurrence imparfaite A)L’atomicité n’est pas respectée B)L’information est imparfaite 2. L’intervention nécessaire de l’Etat A)Pour maintenir la concurrence B)Faire face aux défaillances du marché C)Pour relancer l’économie

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte