La pensée néoclassique contemporaine

L'École néoclassique est naît de la « révolution marginaliste » dans les années 1870. Elle devient la principale école de pensée jusqu'à la crise de 1929 et l'avènement du keynésianisme. Elle a été définie par Lionel ROBBINS comme « la science de la rareté et de l’allocation des ressources ». Elle s’appuie sur une nouvelle conception de la valeur et une approche microéconomique en termes d’équilibre sur le marché. Au cours de nos études, nous étudierons tout d'abord l'origine de la pensée néoclassique contemporaine en passant par ses fondements et enfin finir par ses limites et intérêts
40 téléchargements

Noter ce document

-- / 20

Contenu de ce document de Histoire géographie > Histoire

Plan :

Introduction I. Origines de la pensée néoclassique contemporaine 1. Les principaux auteurs 2. Les écoles II. Les fondements de la pensée néoclassique 1. La théorie de la valeur utilité 2. Une approche microéconomique 3. Une théorie de l’équilibre III. limites de la pensée néoclassique 1. L’individualisme 2. Les inputs et la fonction de production 3. La rationalité des individus Conclusion
40 téléchargements

2 commentaires


nahla iben tlili
nahla iben tlili
Posté le 3 mars 2016

c'est très bien 

nahla iben tlili
nahla iben tlili
Posté le 3 mars 2016

merci beaucoup 

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte