Réseaux urbains et flux

Réseaux urbains et flux

16.00 / 20
Publié le 7 août 2008 - Donne ton avis

Ce cours de géographie sera consacré aux réseaux urbains et aux flux. C'est un document de niveau lycée qui permettra de préparer le baccalauréat général


Le cours a été rédigé en deux parties. Dans un premier temps, on parlera des réseaux urbains et de communication, notamment par l'étude du rôle des métropole et des réseaux Européens. Ensuite, nous analyserons la mobilité de la population mondiale, ainsi que les flux migratoires.


Réseaux urbains et flux : Plan de cours


I - Les réseaux urbains de communications

A. Le rôle des métropoles

B. Réseaux urbains en Europe

C. Les axes de communication


II - La mobilité des hommes

A. Migrations en Europe

B. Les migrations interne

Photo de profil de Kyotoweb
Fiche rédigée par
Kyotoweb
247 téléchargements

Ce document est-il utile ?

16 / 20

Contenu de ce document de Histoire géographie > Géographie

I - Les réseaux urbains de communications


Les métropoles développent en priorité les activités du tourisme, de la finance ou encore la recherche universitaire.


On voit apparaître un phénomène de métropolisation. La métropolisation entraîne une hausse du pouvoir d’influence sur les autres petites villes, une hausse du temps des transports, donc une réorganisation des loisirs et de l’espace. Tout cela entraîne un agrandissement de la métropole, et la boucle recommence.


Les réseaux urbains reflètent donc l’organisation du territoire. En France, les campagnes sont nécessaires pour les loisirs, et sont encadrées par les métropoles.


Les métropoles sont insérées dans des réseaux internationaux. Il existe des concurrences entre métropole.


II - La mobilité des hommes


L’accueil des immigrants dépend de leurs origines, du pays de provenances, et du pays d’accueil. Les anciennes vagues d’immigrations se sont bien intégrées, comme les italiens venus en 1870.


Les vagues plus récentes ont généralement plus de difficultés à s’intégrer, de part l’existence de revendications communautaires, invitant les immigrants à rester entre eux, au sein d’une même communauté.


Cependant, le système français est censé être un système d’assimilation, contrairement au communautarisme précédemment décrit. Un système d’assimilation équivaut à dire aux émigrants de s’intégrer en parlant français, en allant à l’école française, etc.


1 commentaire


Fraga88100
Fraga88100
Posté le 9 janv. 2016

Très bien 

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte