Fiche de lecture : L'art d'avoir toujours raison, Arthur Schopenhauer

Fiche de lecture : L'art d'avoir toujours raison, Arthur Schopenhauer

13.00 / 20
Publié le 24 mars 2014 - Donne ton avis

Dans son Introduction, le philosophe Schopenhauer donne la définition de la dialectique éristique : "C'est l'art de disputer de telle sorte qu'on ait toujours raison". Il met en avant le fait que l'espèce humaine souffre d'une médiocrité naturelle qui rend les individus incapables, lorsqu'ils discutent ensemble, de faire surgir la vérité.


Ils ne recherchent pas la validité objective d'une proposition, mais seulement la validité de cette proposition aux yeux des opposants. C'est pourquoi le philosophe, fidèle à son pessimisme méthodique, distingue deux disciplines : la logique, qui s'intéressera aux conditions dans lesquelles les propositions sont objectivement vraies ou fausses, et la dialectique qui s'intéressera à la défense de propositions n'ayant pas en elles-mêmes de vérité ou fausseté objective, mais seulement une valeur subjective.

Photo de profil de Superdoc
Fiche rédigée par
Superdoc
132 téléchargements

Ce document est-il utile ?

13 / 20

Contenu de ce document de Social > Philosophie

Plan :

I. Résumé

Dans "L'art d'avoir toujours raison", le philosophe allemand Arthur Schopenhauer montre encore une fois avec quel cynisme il voit le monde. Pour lui, du fait de sa grande vanité, il est impensable que ce qu'il dit soit faux. C'est pourquoi il a recours à divers stratagèmes lui permettant de faire valoir ses affirmations comme véridiques. En tout, Schopenhauer partage avec ses lecteurs 38 stratagèmes qui permettent à coup sûr de gagner un débat.


Ces stratagèmes peuvent être classés en plusieurs catégories, comme suit :

  • Les stratagèmes soumis à la loi de l'extension : cela consiste à reformuler les propos de l'adversaire de façon généraliste afin de les fragiliser face à un contre-argument qui fera mouche ;
  • Les stratagèmes sur les prémisses d'une affirmation : avant d'arriver à une conclusion, il est préférable de disséminer des indices sur notre raisonnement au cours de la conversation ;
  • La pétition du principe : afin de démontrer quelque chose, on suppose que celle-ci est vraie ;
  • Stratagèmes pour déstabiliser l'adversaire : il y a différentes manières d'y arriver, notamment en jouant sur les sentiments, en semant le chaos dans l'esprit de l'adversaire ou en tentant de le désarçonner avec des questions sur la thèse contraire à la sienne ;
  • La gestion du débit : pour Schopenhauer, il est impératif d'influer sur le rythme du débat. Ainsi, il nous conseillera d'interrompre l'adversaire lorsque celui-ci se rapproche de la conclusion ou encore de reformuler ses propos afin de détourner son argument.

II. Analyse

En écrivant "L'art d'avoir toujours raison", Arthur Schopenhauer est persuadé que l'Homme est, par nature, un être vaniteux. Et c'est sur cet aspect de la personnalité qu'interviennent ses stratagèmes, qui visent souvent à blesser l'adversaire.


Pour rédiger cet ouvrage qui fut publié 4 ans après sa mort, Schopenhauer s'est grandement inspiré des écrits d'autres grands philosophes qui lui ont précédé, notamment Thomas Hobbes et Aristote, qui avaient tous deux déjà tenté de critiquer l'utilisation du langage dans les débats entre les hommes.

III. Biographie de Schopenhauer

Né en Prusse en 1788, Arthur Schopenhauer est un philosophe allemand bien connu pour son cynisme et sa mélancolie. Après avoir rencontré d'autres philosophes tels que Goethe et Schulze, il commence à suivre des études de philosophie à Berlin.


Son premier ouvrage, "Le monde comme volonté et comme représentation", fut publié en 1819, après 4 années d'écriture. Il s'est aussi essayé à l'enseignement mais s'est rapidement confronté à un échec, notamment car il ne faisait pas le poids face à son rival Hegel.


Si ses écrits n'ont été reconnus qu'après sa mort, il n'en reste pas moins que Schopenhauer a influencé de nombreux philosophes qui lui ont succédé, tels que Nietzsche, Freud, Bergson et Wittgenstein, qui se sont fortement inspiré de sa réflexion.


18 commentaires


ALI Raouiya
ALI Raouiya
Posté le 16 nov. 2016

Merci

didi lambertini
didi lambertini
Posté le 14 mars 2016

merci mais le doc s'affiche a moitié 

babiiine
babiiine
Posté le 22 janv. 2016

lerci

babiiine
babiiine
Posté le 22 janv. 2016

merci

babiiine
babiiine
Posté le 22 janv. 2016

merci

babiiine
babiiine
Posté le 22 janv. 2016

merci

babiiine
babiiine
Posté le 22 janv. 2016

merci

Johan85
Johan85
Posté le 5 déc. 2015

Merci

Athanase roland
Athanase roland
Posté le 27 nov. 2015

cette note est merité

BELLO3
BELLO3
Posté le 20 nov. 2015

il ne sert à rien de chercher sans cesse la raison

BELLO3
BELLO3
Posté le 20 nov. 2015

je saurai désormais comment discuter

 

momoredadu13
momoredadu13
Posté le 4 oct. 2015

cela ma était d'une grande aide

momoredadu13
momoredadu13
Posté le 4 oct. 2015

merci pour ce document

Dergile
Dergile
Posté le 18 juin 2015

Cool

layepro1
layepro1
Posté le 30 mai 2015

merci pour ce document

 

xismer
xismer
Posté le 23 mai 2015

good ! :)

AlphaIota
AlphaIota
Posté le 30 mars 2014

Fiche complète et bien faite. Merci!

mimer85
mimer85
Posté le 24 mars 2014

merci pour ce document tres interessant lire mais le caractere ca va pas pour mieux comprendre il faut lire et relire

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte