Cours sur l'ecole keynesienne

Cours sur l'ecole keynesienne

15.00 / 20
Publié le 31 mars 2011 - Donne ton avis

John Maynard Keynes (/keɪnz/, 5 juin 1883 - 21 avril 1946) est un économiste britannique de notoriété mondiale, reconnu comme le fondateur de la macroéconomie moderneNote 1, pour lequel les marchés ne s'équilibrent pas automatiquement ce qui justifie le recours à des politiques économiques conjoncturelles. Le keynésianisme, la nouvelle économie keynésienne, le néo-keynésianisme ou le post-keynésianisme plus interventionniste sont des concepts et des courants de pensée issus de l'œuvre de Keynes. Considéré comme l'un des plus influents théoriciens de l'économie du XXe siècle1, Keynes, en tant que conseiller officiel ou officieux de nombreux hommes politiques, fut l'un des acteurs principaux des accords de Bretton Woods. Il a aussi été un auteur à succès avec l'écriture d'un livre sur le traité de Versailles intitulé Les Conséquences économiques de la paix publié en 1919 et la rédaction d'articles pour les journaux. Sa première somme théorique fut le Traité sur la monnaie, mais son œuvre majeure est sans conteste la Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie (1936) , qui permit de combler un manque en fournissant notamment aux nouveaux libéraux anglais une théorie économique adaptée, apte à remettre en cause la loi de Say, à souligner les limites du laissez-faire depuis la fin XIXe siècle, et à dégager les outils conceptuels nécessaires à la mise en place de politiques économiques alternatives. Ses travaux ont ainsi été utilisés après la Seconde Guerre mondiale dans le cadre de la mise en place de l'État-providence. Selon Kenneth R. Hoover, KeynesNote 2 aurait eu à son époque une position « centriste » entre d'une part Friedrich Hayek et d'autre part Harold Laski, un des inspirateurs de l'aile gauche du parti travailliste. La pensée de Keynes, notamment le courant keynésien dit de la synthèse néoclassique longtemps dominant aux États-UnisNote 3, a perdu une large part de son influence à partir du début des années 1980 avec la montée en puissance du monétarisme et de la nouvelle économie classique. Cependant, la crise économique de 2008-2009 a semblé marquer un regain d'intérêt pour la pensée de Keynes tant dans la version plutôt sociale libérale de la nouvelle économie keynésienne que dans des versions plus hétérodoxes, telles que le post-keynésianisme ou, en France, l'économie des conventions.
Photo de profil de yanis213
Fiche rédigée par
yanis213
83 téléchargements

Ce document est-il utile ?

15 / 20

Contenu de ce document de Histoire géographie > Histoire

Plan :

1 Jeunesse et vie culturelle 1.1 Jeunes années 1.2 Keynes, l'art et le groupe de Bloomsbury 2 Les grandes étapes de la carrière de Keynes 2.1 Keynes, le haut fonctionnaire du Trésor 2.2 Keynes dans les années 1920 2.2.1 Keynes, l'homme d'influence 2.2.2 Keynes et la bataille de la monnaie 2.2.3 Keynes et le parti libéral anglais 2.3 Keynes le théoricien : la trilogie 2.3.1 Le traité sur la monnaie 2.3.2 Vers la théorie générale 2.4 Retour au Trésor 3 Les fondements de la pensée de Keynes 3.1 Keynes et la philosophie 3.2 Les probabilités comme branche de la logique 3.3 Keynes et la politique 3.3.1 Keynes et Burke 3.3.2 Keynes et la fin du laissez-faire 4 La révolution keynésienne : la Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie 4.1 La Théorie générale face aux classiques 4.2 Les autres points saillants de la Théorie générale 4.3 Outils théoriques et politiques économiques 4.4 Les limites de la Théorie générale 4.5 Les deux grandes interprétations de la Théorie générale 5 Keynes et les relations internationales 5.1 Keynes dans le débat entre libre échange et les préférences impériales 5.2 Keynes et l'économie politique internationale 5.3 Keynes et Bretton Woods 5.3.1 Les relations américano-britanniques et le financement de la Guerre 5.3.2 Les accords de Bretton Woods et la Théorie générale 6 L'héritage de Keynes 6.1 Influence sur les trente glorieuses 6.1.1 La synthèse néo-classique 6.1.2 Les post-keynésiens 6.1.3 Le déclin de l'influence dans les années 1980 6.2 Le renouveau de la pensée keynésienne 6.2.1 Les nouveaux keynésiens 6.2.2 L'approche post-keynésienne 6.2.3 Un retour à Keynes après la crise financière de 2008 ? 7 Les critiques adressées à Keynes 7.1 Les critiques des cambridgiens 7.2 Les critiques des libéraux classiques 7.2.1 Friedrich Hayek 7.2.2 Jacques Rueff 7.3 La critique des monétaristes 7.4 La Nouvelle économie classique, une rupture radicale avec le Keynésianisme 7.5 Keynes et les marxistes 7.6 Les critiques d'Alfred Sauvy 8 Œuvres 9 Notes et références 9.1 Notes 9.2 Références 9.3 Ouvrages utilisés 9.4 Sites web utilisés 10 Pour aller plus loin 10.1 Articles connexes 10.2 Liens et documents externes 10.3 Autres références bibliographiques

2 commentaires


titteuf
titteuf
Posté le 5 nov. 2014

très intéressent 

sem1
sem1
Posté le 9 oct. 2012

C superbe Mercii pOur Le Livre ça va m'aider a faire mon exposée l'ecole keynisienne j'ai trop cherché mais a l'aide de ce site j'ai trouvée la solutioon merci merci infinimenet j'ai un conseil a appliquer je propose de mettre des livres surtout de l'economie pas seulement de l'histoire et la géographie ya pas trop de livres d'economie des fois je cherche des livres et je ne trouve rien

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte