Comptabilité Bancaire JM

Comptabilité Bancaire JM

Publié le 22 févr. 2016 - Donne ton avis

Longtemps marginalisée, la dette du tiers-monde enfle puis explose en 1982 et devient une menace permanente pour l’équilibre mondial. Lorsque, le 23 Août 1982, le gouvernement mexicain se déclare incapable de rembourser, la communauté internationale, stupéfaite, est prise dépourvu. Dix ans de liquidités devenues surabondantes, grâce à la flambée des cours du pétrole et à l’apparition des pétrodollars en 1973, avaient créé un climat de négligente euphorie.

Tout au long de cette période, les banques se sont battues pour replacer auprès des pays en développement les surplus dégagés par les exportateurs d’or noir. Les dirigeants des pays industriels n’ont cessé d’encourager le tiers – monde à profiter de cette aubaine pour accélérer leur industrialisation et leurs achats. Tout à l’excitation de cette promesse de prospérité, les gouvernements emprunteurs ne se sont pas toujours souciés de la rentabilité réelle des crédits contractés.

Dans l’indifférence générale, l’endettement avait pourtant plus que doublé entre 1970 et 1975. Il sera multiplié par 4,5 durant les sept années suivantes. En 1982, sous le choc du cas mexicain, chacun a commencé par faire ses comptes. (kamerpower.com) Il faudra des semaines pour découvrir le montant exact des créances sur le Mexique, cruel reflet de l’absence de données fiables chez les créanciers comme chez les débiteurs. Une faillite mexicaine entraînerait inexorablement celle des grandes banques américaines, lourdement engagées en Amérique latine. Les risques de catastrophes en chaîne et d’écroulement du système financier international se sont vite confirmés avec les difficultés croissantes des pays endettés, du Brésil aux Philippines, en passant par l’Afrique.

 

Photo de profil de ntamen
Fiche rédigée par
ntamen
75 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Gestion > Comptabilité

- Introduction

- Comptes de bilan

- Comptes de résultat

B. Les différentes phases comptables du crédit

C. Le traitement des crédits consortiaux

Section 2 : La crédits aux entreprises

A. Les crédits sur opérations en France




1 commentaire


souadlb
souadlb
Posté le 22 févr. 2016

merciiiiiiiiiiii j'ai bien compris :D

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte