Histoire du théâtre

Histoire du théâtre

Publié le 29 janv. 2016 - Donne ton avis

Histoire du théâtre

La narration

 

La naissance du théâtre à l'Antiquité

 

En Grèce au Vème siècle avant J.-C., lors des fêtes de Dionysos (dieu de l’ivresse de la création) des représentations théâtrales étaient données. Ces cérémonies de théâtre avaient alors un enjeu religieux, social et éducatif.

 

Deux grands genres existent alors :

- La tragédie. Les héros des tragédies grecques étaient des rois, des princes ou des personnages issus de la légende et de l’épopée. La tragédie est un drame. Il y avait les acteurs et un chœur qui commentait en chantant l’action qui se déroulait sur la scène. Auteurs principaux : Eschyle, Sophocle, Euripide...

- La comédie, qui représente surtout les conflits familiaux. Auteurs principaux : Aristophane, Plaute...

 

Le théâtre a un enjeu moral. A la fin de la pièce, le conflit est réglé, le spectateur peut tirer une leçon de la pièce qu’il vient de voir.

 

Dans la Poétique, Aristote (384-322 av. J.-C.) définit la tragédie. Il y définit la mimêsis : il faut que les personnages soient une imitation des passions humaines aussi vraisemblable que possible. Aristote voit dans la tragédie un moyen pour l’homme de purifier l’âme de ses passions. Cette purification, ou catharsis vient de la pitié et la crainte qu’éprouvent les spectateurs envers les personnages de la tragédie. Dans la Poétique, Aristote dicte les règles du théâtre : règle des unités, respect de la vraisemblance et de la bienséance.

 

 

 

 

 

La tragédie classique et la comédie au XVIIème siècle en France

 

Le XVIIème siècle est le grand siècle français du théâtre.

 

La tragédie classique française est inspirée des tragédies antiques grecques. Son action s'inspire de l'histoire ou des légendes. La tragédie classique respecte la règle des trois unités (unité d’action, unité de lieu et unité de temps). Elle doit respecter la vraisemblance et la bienséance. Le dénouement d’une tragédie est généralement tragique (par exemple la mort). Elle est composée de 5 actes.

Racine et Corneille sont les grands auteurs de la tragédie classique (avec par exemple Le Cid pour Corneille et Andromaque, Phèdre, Britannicus,... pour Racine).

 

La comédie cherche à divertir le spectateur, à le faire rire. Contrairement à la tragédie, dans la comédie, les personnages sont de condition moyenne ou modeste, et le dénouement est heureux. Molière est le plus illustre représentant du genre, avec des pièces comme Le Misanthrope, L'Avare, Le Malade imaginaire...

Il existe plusieurs types de comédie :

- comédie de caractère,

- comédie de mœurs,

- comédie d’intrigue,

- comédie de sentiments,

- comédie-ballet qui inclut des ballets.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le XVIIIème siècle

 

Le théâtre au XVIIIème siècle en France

 

 

Le XIXème siècle

 

Le drame romantique naît dans la première moitié du XIXème siècle. Victor Hugo en expose les principes dans la préface de Cromwell. Le drame romantique se libère des règles classiques du théâtre et mêle différents registres. Le héros du drame romantique est passionné, et le dénouement de la pièce est malheureux, comme dans la tragédie.

Auteurs principaux : Victor Hugo (Cromwell, Ruy Blas...), Musset (Lorenzaccio), Vigny...

Le drame romantique est inspiré par le théâtre de Shakespeare (dit théâtre élisabéthain, fin du XVIème siècle).

 

Le vaudeville (ou théâtre de boulevard) est un type de comédie à la mode au XIXème siècle. C'est une comédie légère qui comporte généralement de nombreux rebondissements et qui repose sur des malentendus (quiproquos).

 

 

Le XXème siècle

 

Au XXème siècle, les auteurs se libèrent de toutes les conventions théâtrales, tout en jouant avec elles.

 

Les références antiques sont très présentes dans certaines pièces de la première moitié du XXème siècle (Electre de Giraudoux, Antigone de Anouilh).

 

Le théâtre de l’Absurde est apparu dans les années 1950. C'est une rupture totale par rapport aux genres classiques du théâtre. Le théâtre de l’Absurde traite de l’absurdité de l’Homme et de la vie en général, celle-ci menant toujours à la mort. L’origine de cette pensée est le traumatisme de la Seconde Guerre mondiale. Ce mouvement s'inspire des surréalistes et des dadaïstes et est radicalement opposé au réalisme.

Auteurs principaux : Samuel Beckett, Ionesco...

 

Le XXème siècle est le siècle de la créativité et de la mise en scène.

Photo de profil de choupsah
Fiche rédigée par
choupsah
7 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Français > Fiche revision Bac

 

Histoire du théâtre

La narration

 La naissance du théâtre à l'Antiquité

La tragédie classique et la comédie au XVIIème siècle en France

 Le XVIIIème siècle

 Le théâtre au XVIIIème siècle en France

 Le XXème siècle


1 commentaire


dalkiri
dalkiri
Posté le 25 févr. 2016

Très intéressant et complet , merci beaucoup .  

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte