Marché de change et le taux de change

Marché de change et le taux de change

16.00 / 20
Publié le 26 mars 2011 - Donne ton avis

Chapitre 1: caractéristiques généraux du marché de change 1. Définition d’un marché de change Le règlement des opérations de change, maintient la conversion d’une monnaie vers une autre, c’est cela qui justifie l’existence du marché de change, il ne se caractérise d’aucune localisation géographique précise ; c’est un marché à réseau dont la communication entre offreurs et demandeurs se fait par les instruments de transmission (tél, fax, outils informatiques ………). 2. Les intervenants du marché de change Trois(3) groupes d’agents économiques contribuent au fonctionnement de ce marché, dont précisément : 2-1.Les banques commerciales : ils se situent en amont du change, se sont des intermédiaires agrées et obligatoires .ainsi, elles interviennent pour satisfaire les besoins de leurs clientèles ou elles agissent pour leurs propre compte, les différentes opérations de change s’effectuent par ce qu’on appelle des « combiste » 2-2.les banques centrales (autorités monétaires ) :elles interviennent au compte de leurs clientèle public( trésor, entreprise), pour contrôler et influencer sur le cours des fluctuations de la monnaie nationale par rapport à certaines devises et pour réglementer les opérations de change. 2-3.les agents non bancaire : qui regroupe l’ensemble des institutions non bancaire, la clientèle privée et les courtiers, les deux premiers sont de l’ordre d’achat et de vente des devises et parfois interviennent pour des opérations de spéculation. Alors que les courtiers jouent le rôle d’intermédiaires entre offreurs et demandeurs de devise, ainsi ils donnent informations de différentes évolutions des cours de change. 3. Principales devises et places financières : Les opérations sur le marché de changes ne connaissent pas de frontières : il y a un seul marché des changes dans le monde. Les transactions sur devises se font aussi bien et en même temps à Paris, Tokyo, Londres ou New York. De par son caractère planétaire, le marché des changes est donc une organisation économique sans véritable réglementation ; elle est auto-organisée par les instances publiques et privées qui y interviennent. Le marché des changes est géographiquement très concentré sur les places financières de quelques pays. En 1998, le Royaume-Uni représente 32 % des opérations, les Etats-Unis 18 %, le Japon 8 %, l'Allemagne 5 % et la France 4 %. En ce qui concerne les devises : Les opérations sur les marchés des changes sont concentrées sur un petit nombre de monnaies, et très majoritairement sur le dollar. En 1998, le dollar américain intervient en moyenne dans 87 % des transactions identifiées, soit du côté de l'offre, soit du côté de la demande. Les monnaies de la zone euro apparaissent dans 52 % des transactions (30 % pour le mark et 5 % pour le franc français) ; le yen japonais et la livre britannique sont plus en retrait : ils interviennent respectivement dans 21 % et dans 11 % des transactions. 4. Les compartiments du marché : Le marché des changes comprend principalement deux compartiments : le marché de change au comptant et le marché des changes à terme. 4-1.le marché de change au comptant: ils formé de mécanismes simultanés Ayant pour but de réaliser une compensation multilatérale des décisions de change il s’agit d’achats ou de ventes d’une monnaie contre une autre à un cours déterminé ; Environ 40% des opérations sont effectuées au comptant : la livraison des devises a lieu dans les deux jours ouvrables qui suivent la date de la négociation. 4-2.le marché de change à terme : Le marché des changes à terme est le comportement de marché de changes sur lequel la livraison de monnaies échangées peut s'effectuer avec un certain délai supérieur à deux jours ouvrables. On fixe aujourd'hui le taux de change auquel s'échange l'entreprise les devises pour une date convenue. Il existe deux opérations : - La vente des biens ou services libellées en devises Pour ce protéger contre le risque de baisse des cours des devises, l’entreprise fixe, dès aujourd'hui le cours auquel les devises provenant de règlement de l'opération commerciale seront vendues. - L'achat des biens et des services libellés en devises Le risque couru par l'entreprise est une augmentation de cours des devises avant la date du paiement. Contre ce risque, l'entreprise effectue un contrat à terme des devises avec la fixation d'aujourd'hui du cours auquel les devises nécessaires du règlement de l'opération commerciale seront achetées. Chapitre 2 : Etude descriptive du taux de change 1. Définition du taux de change : De manière générale, Le change est l'opération qui permet d'obtenir une monnaie étrangère a partir d'une monnaie nationale ou inversement. Le taux de change est le prix d'une monnaie exprimé en une autre monnaie. C'est le nombre d'unités monétaires que l'on peut obtenir en échange d'une unité d'une autre monnaie. 2. La cotation du taux de change : a) Le taux de change nominal et réel b) Le taux de change au comptant et à terme c) Le taux de change croisé 3. Déterminants de taux de change : A fin d’expliquer le niveau et les variations du taux de change ; les analyses effectuées ont pour objet de mettre à jour qui sous tendent l’offre et la demande sur le marché de change qui est affecté par des facteurs réels et financiers. D’ou les conditions de parités La parité du pouvoir d’achat et la parité du taux t’intérêt qui relève de l’analyse de l’équilibre sur le marché de change. a.La parité du pouvoir d’achat : cette théorie établit une relation entre la différence des taux d’inflation de deux pays et l’évolution comparée du cours de leurs monnaies sur le marché des changes ; Le caractère contraignant de la théorie fait qu’elle n’est pas en mesure d’expliquer correctement le comportement des taux de change sur une longue période (un mois, un trimestre). La théorie de la PPA connaît deux versions, la version « absolue » et la version « relative ». • La version absolue de la PPA : l’idée sur la quelle repose cette théorie est simple : une unité monétaire du pays doit permettre d’acquérir la même quantité de biens et services, dans le pays qu’à l’étranger ; une fois que la monnaie du pays convertie en monnaie étrangère.la PPA est de ce point de vue une extension de la loi du prix unique. Ce raisonnement repose sur une série d’hypothèses : absence des couts de transaction, le taux de change est déterminé par les flux commerciaux, le comportement de demande sont supposé être les mêmes dans les deux pays, les biens et services doivent être homogènes, alors qu’il y a certain produit qui sont spécifiques aux besoins du pays. Alors que la version absolue s’attache au rapport des niveaux des prix, la version relative s’attache au rapport des variations de prix ; l’Evolution du taux de change nominal suit l’évolution du différentiel d’inflation. • La version relative de la PPA: la PPA peut être généralisé pour rendre compte aux situations où les prix étrangers et nationaux ne sont pas strictement égaux mais, liés par une relation stable P*=K e P→ k : représente l’écart constant entre les prix nationaux et des biens étrangers. Toute variation des prix étranger (inflation étrangère) et des prix nationaux (inflation nationale) doit être compensée par une variation relative du taux de change. Cette relation entre les taux d’inflation et les taux de change implique que le taux de change réel demeure fixe est appelé version relative de PPA. b) La parité du taux d’intérêt : Selon cette théorie, on à affaire à un taux de change d’équilibre.si un placement offre le même taux de rendement quelle que soit la devise en laquelle il est réalisé. Le choix d’un placement en la monnaie nationale ou en une monnaie étrangère dépend bien sûr des rendements offerts mais aussi du taux de change dans la mesure où, pour pouvoir être comparé avec le taux de rendement domestique, le taux de rendement étranger doit être converti au taux de change. On remarquera qu’il y a un parallèle qui apparaît dans l’énoncé et dans les conditions de la loi de la PTI avec celui et celles de la loi de la PPA ; seulement alors que la PPA concerne plutôt les mouvements de biens et services, la PTI concerne les mouvements de capitaux. Autrement dit, la PPA concerne la balance courante et la PTI concerne la balance des capitaux. De plus, comme la théorie de la PPA, la théorie de la PTI a deux versions Parité couverte (PTIC) Elle se caractérise par un comportement d’arbitrage entre actifs libellé dans des monnaies différentes et elle implique que les opérateurs supportent un risque de change. Le taux d’intérêt domestique est égal au taux d’intérêt étranger, diminué du taux de variation anticipé du taux de change.les actifs libellé dans une monnaie dont la dépréciation est attendue doivent procurer un taux d’intérêt plus élevé, a fin de compenser la perte en capitale associé a cette dépréciation anticipée. 2.2.2- Parité non couverte (PTINC) : Le risque qu’encours les opérateurs en supportant le taux de change inconnu au moment de prise de décision. Ce risque peut être évité en recourant a des taux à terme fixé a l’instant de négociation du contrant et non sur des taux anticipée. 3.Les régimes de change : Pour l’équilibre des balances des paiements, deux principaux systèmes de change sont concevables : un système d’ajustement par les prix, le système de change flottant (l’intervention de la Banque centrale est a priori inutile), et un système d’ajustement par les quantités, le système de change fixe (la Banque centrale doit posséder des réserves de devises pour lui permettre d’intervenir sur le marché des changes si cela s’avère nécessaire). À chacun de ces systèmes correspond un type de système monétaire international (SMI) ; et à chaque SMI correspond en général un étalon international, Chaque système de change présente des avantages et des inconvénients Le système de change flottant AVANTAGES -Permet un ajustement automatique de la balance des paiements -Autonomise la politique monétaire - Rend stabilisatrice la spéculation INCONVÉNIENTS -Ne rééquilibre par les échanges extérieurs à cause de la non coordination des politiques budgétaires et de l’insuffisance possible des élasticités-prix des exportations et importations -Accentue l’inflation mondiale à cause du relâchement possible des politiques monétaires -Favorise la volatilité des taux de change, d’où accroissement del’incertitude avec toutes ses conséquences négatives. Le système de change fixe : AVANTAGES ¬¬-Impose de bénéfiques disciplines en matière monétaire et budgétaire. -La contrainte externe qu’il impose pousse à une politique anti-inflationniste, ce qui est favorable à la compétitivité-prix. -Stimule les échanges internationaux grâce à la stabilité du système qui limite l’incertitude -Favorise la coordination internationale et limite le « chacun pour soi ». INCONVÉNIENTS -Perte de l’autonomie de la politique monétaire qui doit être nécessairement dédiée à l’équilibre extérieur -Encouragement de la spéculation qui devient déstabilisatrice. Avec le risque de devoir dévaluer, et donc celui d’une surenchère aux dévaluations compétitives. -Difficulté de faire face à un choc asymétrique puisque l’ajustement par le change est a priori impossible. Dans la réalité, les systèmes de change prennent concrètement la forme de régimes de change, qui peuvent être plus ou moins « purs » et être à mi-chemin entre les deux systèmes de change, flottant et fixe. CHANGES FIXES RÉGIMES INTERMÉDIAIRES CHANGES FLOTTANTS Union monétaire Caisses d’émission Changes fixes avec Régime de parité glissante Flottement géré Flottement pur (Currency boards) parités ajustables Le choix par un pays d’un régime de change est très important dans la mesure où de ce choix dépendent tout à la fois la marge de manœuvre dont disposent les responsables économiques pour réaliser les ajustements macroéconomiques nécessaires et définir en conséquence les politiques économiques, ainsi que les modalités d’insertion de l’économie nationale dans l’économie mondiale. Le choix du régime de change dépend d’ailleurs lui-même de l’insertion internationale initiale de l’économie nationale, de la structure de son commerce extérieur et de son intégration dans les circuits financiers internationaux ; il dépend donc de l’ouverture de cette économie, qui dépend elle-même aussi de la taille de l’économie nationale. Le choix du régime de change est également fonction de la situation du système monétaire et financier national et de ses performances en matière d’inflation. Chapitre 3 : les risques de change et son impact sur la Balance des paiements : les entreprises et les pays en général qui réalisent des opérations a l’étranger sont exposés a des risques énormes, c’est a dire a la perte en capital qui est elle même due aux variations futures des taux de change, c est un phénomène qui s’est fortement accru avec le flottement des monnaies et le développement des transactions internationales la question qu’ on se pose a présent c’est quels sont les facteurs qui entrainent les risques de change ?de manière générale ces derniers résultent en fait des opérations commerciales, des activités financières, et des investissement estrangers. 1 -Les risques liés aux opérations commerciales : En effet toutes les entreprises réalisant des opérations commerciales libellées en devise sont soumises a un risque de change, parce que le règlement financier de la transaction peut s effectués a un cout différent de celui qui a été retenu au moment de l’engagement, c’est plus les opérations a terme qui sont concernées par ce type de risque. Les exportateur sont exposés a une baisse éventuelle de la devise, pas contre l’importateur est exposés a une augmentation de celle-ci. 2_Les risques liés aux opérations financières : C’est le même principe pour ce qui est des opérations financières, lorsque l’entreprise prête ou emprunte des devises a court, a moyen ou a long terme. En cas d’emprunt, l’emprunteur crains une appréciation de la devise dans la quelle est libellé sont emprunt Car il peut être amené à payer un montant plus élevé que celui qu’il a contracté. Egalement un préteur prend le risque de voir se déprécier la devise dans laquelle est libellé son prêt ce qui a pour effet de diminuer le montant qui lui sera restituer
Photo de profil de MOONIRA
Fiche rédigée par
MOONIRA
71 téléchargements

Ce document est-il utile ?

16 / 20

Contenu de ce document de Documents types > Fiche formation

Plan :

Le marché de change Introduction Chapitre 1: caractéristiques généraux du marché de change 1. Définition d’un marché de change 2. Les intervenants du marché de change 3. Principales devises et places financières 4. Les compartiments du marché Chapitre 2 : Etude descriptive du taux de change 1. Définition du taux de change 2. concepts du taux de change a) Le taux de change nominal et réel b) Le taux de change au comptant et à terme c) Le taux de change croisé 3.Detrminants de taux de change : a) La parité du pouvoir d’achat b) La parité du taux d’intérêt Chapitre 3 : les risque de change et son impact sur la Balance des paiements 1.Les risques liés aux opération de change 2.Les effets de risue de change a)Le risque au niveau des opérations commerciales b)Le risque au niveau des opérations financières 3.correlation entre le taus de change et la Balance des paiements a) L’impact du taux de change sur la balance des paiements b)L’impact de la balance des paiements sur le taux de change Conclusion Introduction :

15 commentaires


soussoukh
soussoukh
Posté le 17 févr. 2016

bien

soussoukh
soussoukh
Posté le 17 févr. 2016

interessant

kabYlenassTIZI
kabYlenassTIZI
Posté le 30 janv. 2016

merciii c'est du bon boulot

 

kabYlenassTIZI
kabYlenassTIZI
Posté le 30 janv. 2016

travaille de haut qualité

 

soussoukh
soussoukh
Posté le 22 janv. 2016

merci  bcp

mimibibo
mimibibo
Posté le 15 déc. 2015

depose le 15 decembre 2015 

Greyo
Greyo
Posté le 10 déc. 2015

merciii bcpp

fatimazohra1994
fatimazohra1994
Posté le 28 sept. 2015

il y a de travail derrière merçi bcp

fatimazohra1994
fatimazohra1994
Posté le 28 sept. 2015

document intéressant

aouidate
aouidate
Posté le 27 avr. 2015

document intéressant

alkbouch
alkbouch
Posté le 25 avr. 2015

Document intéressant

alkbouch
alkbouch
Posté le 25 avr. 2015

Je vous remercie infinement pour ce travail

sawdriss
sawdriss
Posté le 14 avr. 2015

Document intéressant pour comprendre simplement le marché de change

abbadi malika
abbadi malika
Posté le 7 janv. 2013

on document est bien fait je te félicite et beaucoup du courage.Je reviens pour te remercier car je les bien exploiter et ça ma permis d'avoir une note très intéressent et je te remercie encore de nouveau. Avec ce site j'arrive à me former et à nourrir mon savoir. Je profite également remercier les initiateurs de ce site car ils ont bien fait

awamady
awamady
Posté le 4 nov. 2011

ton document est bien fait je te félicite et beaucoup du courage.Je reviens pour te remercier car je les bien exploiter et ça ma permis d'avoir une note très intéressent et je te remercie encore de nouveau. Avec ce site j'arrive à me former et à nourrir mon savoir. Je profite également remercier les initiateurs de ce site car ils ont bien fait

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte