La reverse logistique

La reverse logistique

15.00 / 20
Publié le 20 oct. 2011 - Donne ton avis

logistique de retour ou « Reverse Logistic » se voit attribuer une place de plus en plus importante au sein des entreprises. Les schémas traditionnels de circulation des matières envisagent un mouvement unidirectionnel des actifs des fournisseurs vers les utilisateurs. La logistique inverse permet aux actifs d’emprunter le chemin inverse et ainsi remonter la chaîne d’approvisionnement des utilisateurs vers l’entreprise. Initialement, la logistique inverse était principalement associée à la nécessité de recycler certain produits contenant des produits toxiques comme les piles, ou encore de récupérer des matières premières réutilisables comme l’or des composants électroniques, certains métaux précieux ou dangereux pour l’environnement. Aujourd’hui la reverse logistic inclus le cas du retour des produits défectueux, ou non désirés par les clients. La vente par correspondance est un secteur relativement nouveau sur lequel la logistique inversé est un enjeu primordial. Dans le secteur de la vente par catalogue par exemple, le taux de retour des produits atteint parfois 35% du total des ventes. Une parfaite maîtrise du circuit de retour est donc indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise. A l’heure actuelle, la reverse logistic ne représente que 5% des coûts logistiques totaux des entreprises, mais elle constitue une part croissante dans l’activité. Et pour cause, les économies qu’elle a engendré s’élèvevaient selon l’estimation de B. Delauney dans son rapport « Ninth annual state of logistics report », à 862 milliards de dollars au Etats-Unis sur l’ensemble de l’année 1997.
Photo de profil de baroudeuz
Fiche rédigée par
baroudeuz
151 téléchargements

Ce document est-il utile ?

15 / 20

Contenu de ce document de Commerce > Logistique

Plan :

Introduction

I] Reverse Logistics : Importance et enjeux

A) Historique de la Reverse Logistics
B) Importance du retraitement en Reverse Logistics
C] Les enjeux du retraitement

II] L’Etat de l’art

A) Les matériaux retraités :
B) Le recyclage
C) Les réseaux de retraitement en reverse logistics
D) Les actions de retraitement des produits finis
E) Les actions de retraitement des emballages
F) Les règlementations environnementales

II] Exemple : Le cas Migros


6 commentaires


yobouet
yobouet
Posté le 15 mai 2015

bien décrit

yobouet
yobouet
Posté le 15 mai 2015

cool

steven29
steven29
Posté le 27 janv. 2015

très bon travail !

azizinhobic
azizinhobic
Posté le 24 oct. 2011

bien c'est très organisé car vous a utilisé des idée sous forme des tirais et ça fait expliquer le contenu c'est clair et lisible bon courage pour tous les étudiants et merci encore à tous et à toutes et surtout les étudiants inscrits dans cette page et bon parcours

Sophie-D
Sophie-D
Posté le 21 oct. 2011

Un document sur la reverse logistique intéressant mais qui n'est vraiment pas facile à lire. En effet, un travail de présentation s'impose : mettre en avant les titres, refaire la page plan, aérer le contenu, ...

Après au niveau du contenu, c'est nichel :)

bossety90
bossety90
Posté le 12 nov. 2015

Cette partie de la logistique est encore ignorée par beaucoup d'entreprise, mais dans la patrique elle pourtant presente.

Ce document vient à point nommer car il permettra aux decideurs de lui accorder une place de choix.

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte