Les politiques d’incitation à l’investissement de 1960 à nos jours

Les politiques d’incitation à l’investissement de 1960 à nos jours

Publié le 17 nov. 2009 - Donne ton avis

Étudier la contribution du secteur privé au développement humain au Maroc passe d’abord par l’élucidation de la relation qui existe entre la croissance de l’entreprise privée – question qui relève de l’analyse microéconomique – et la problématique du développement qui, elle, se rapporte au niveau global et macrosociétal. Elle exige, ensuite, de restituer l’évolution du capitalisme privé marocain dans le contexte institutionnel et socio-historique dont il porte les marques.

Photo de profil de tangerina
Fiche rédigée par
tangerina
30 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Gestion > Finance

Plan :

A. le pari non tenu de la promotion par l’état d’une classe d’entrepreneurs (1960-1982)
L’état promoteur du secteur privé marocain :
a. Un système varié d’incitations industrielles :
b. L’accès aux commandes publiques :
c. Politique de crédit
d. Politique de bas salaires :
e. La marocanisation et le processus d’association – substitution du capital local au capital étranger
B. Amélioration de l’environnement juridique, financier et social de l’entreprise à partir de 1983
1) Les facilitations :
a. charte de l’investissement :
c. la direction des investissements
d. la caisse centrale de garantie :
e. les Centres Régionaux des Investissements :
f. Le programme de mise à niveau :
g. L’agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise :
h. L’association Les intégrales de l’investissement :
B. Les encouragements financiers
a. Fonds Hassan II pour le développement économique et social
b. Zones industrielles :


Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte