Les principes moraux de l'etat social confrontés à

Les principes moraux de l'etat social confrontés à

Publié le 26 févr. 2011 - Donne ton avis

La politique moderne de l'Etat-providence a sous-estimé les préconditions morales de la sécurité sociale comme elle a surestimé les possibilités socio-techniques de l'Etatprovidence. Pour les théoriciens de celui-ci, la politique sociale se présentait soit comme la solution technocratique des problèmes laissés en suspens par l'économie de marché et la démocratie libérale, soit comme le dépassement émancipateur de tout le système parlementaire/capitaliste. D'un point de vue comme de l'autre, on négligeait le principe éthique et culturel de l'Etat-providence, les bases éthiques et culturelles de l'assurance sociale. En situant les fins dernières et le salut dans le siècle, l'idée de *providence sociale+ a exercé sa fascination, dans les milieux politiques, jusque sur la fraction socio-technique modérée des défenseurs de la cause sociale. Parce que la providence sociale devait se manifester dans ce monde-ci grâce à de vastes organisations créées à cet effet, l'utopie faisait peu de place aux préconditions éthiques et culturelles de l'Etat social (P. Koslowski
Photo de profil de sahouan
Fiche rédigée par
sahouan
5 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Social > Sociologie

Plan :

1.L'homme moderne 2.Le message chrétien 3.La position philosophique de Løgstrup 4.La théorie de l'empathie 5.Le *voile de l'ignorance 6.Considérations politiques

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte