La danse thérapeutique

La danse thérapeutique

Publié le 15 avr. 2011 - Donne ton avis

Au sein du groupe vont donc se jouer des problématiques de limite bien spécifiques et/ou d'identification oedipienne. L'individuation, c'est à dire le parcours que doit effectuer chacun pour conquérir son individualité et devenir soi, se fait dans un dialectique moi-groupe. Comme l'image du corps, elle est un processus dynamique et on un acquis définitif. Or, la danse permet de jouer cette dialectique au travers d'un florilège de propositions identificatoires. On trouve en effet dans les danses traditionnelles de nombreuses figures de la relation individu/groupe: le danseur est tantôt au sein du groupe, enveloppé et protégé, tantôt mis en valeur, magnifié, ou encore participant, fondu dans la masse, tantôt différencié, voire affronté au groupe ou même exclu.... Les relations mises en scène -ritualisées- sont variables: co-existence, coopération, rivalité, arrachement, agression, amour, maternage....
Photo de profil de kallane
Fiche rédigée par
kallane
3 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Social > Sciences sociales

Plan :

estime de soi et danse apport thérapeutique etayage thérique activité dynamique de groupe annexe

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte