Nietzsche : Le gai savoir

Nietzsche : Le gai savoir

13.00 / 20
Publié le 2 juil. 2009 - Donne ton avis

Nietzsche expose dans cet extrait de son œuvre Le gai savoir, la fonction de la conscience. Il conçoit la conscience comme un épiphénomène, c'est-à-dire que la conscience est un phénomène secondaire, lié à un autre dont il découle. Est-ce en tant que fonction de communication des pensées que la conscience est propriété de l'homme social ? D'après Nietzsche, "la conscience n'appartient pas proprement à l'existence individuelle de l'homme, bien plutôt à ce qui est en lui de nature communautaire et grégaire, qu'elle ne s'est également développée avec finesse, ce qui en est la conséquence, qu'en rapport à l'utilité communautaire et grégaire". Mais la conscience n'est-elle pas propre à chacun ? En cela, n'exprime-t-elle pas les pensées les plus intimes de chacun et ce qu'il y a d'unique ? A travers cela, ne permet-elle pas la connaissance de soi ? (...)

Photo de profil de s1404s
Fiche rédigée par
s1404s
125 téléchargements

Ce document est-il utile ?

13 / 20

Contenu de ce document de Social > Philosophie

Plan :

  • L'origine de la conscience
  • en quoi le besoin de communiquer les pensées produit le besoin de conscience
  • le progrès de la conscience et de la conscience de soi.

  • 4 commentaires


    m.rodomond
    m.rodomond
    Posté le 13 nov. 2014

    135869422

    westlifebaby9
    westlifebaby9
    Posté le 29 oct. 2014

    l

    Chiron
    Chiron
    Posté le 22 nov. 2010

    Je pensai avoir le livre et non un commentaire moisi.

    van17138
    van17138
    Posté le 10 mai 2010

    Il est loins d'être complet....De la merde.

    Il faut être inscrit pour télécharger un document

    Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

    Je m'inscrisOU

    J'ai déjà un compte

    Je me connecte