Validation d’une méthode d’analyse

Validation d’une méthode d’analyse

Publié le 21 juin 2010 - Donne ton avis

Validation d’une méthode d’analyse

Document de ref de l’indus pharm :

ICH :international conference on harmonisation of technical requirements for registration of pharmaceuticals for human use

But:harmoniser ≠ts points aui apparaissent ds dossier pharm
Þrecommandation pour enregistrer les dossier
ds UE ,USA ,japon + pays spectateurs
ce n’est pas une loi

95 →texte de validation des procédures d’analyse qui fixe le vocabulaire
97 →validation des procédures d’analyse :méthodologie

édité en anglais

$ texte en prep à la pharmacopée européenne

•procédure :méthode d’analyse
doc écrit :description détaillée de toutes les opérations nécessaire pour décrire l’analyse de la substance
-prod chimique ,mode de fab des réactifs ,des solution étalons ,type d’appareillage ,cdt° opératoire …
-séquences des injections … si chromato
-mode de calculs .. ;
càd de la pesée de l’ech au mode de calcul

•validation
but :démontrer (apporter preuves tangibles) que la procédure correspond à l’usage (un usage det)
pour lequel elle est prévue
si chgt mode de $ →procédure chgt →à réaliser
formulation

critère testés :
•spécificité/sélectivité
•linéarité de la gamme d’étalonnage
•fidélité →répétabilité
→fidélité
→reproductibilité
•intervalle d’appli
•limite de détection
•limite de quantification
•stabilité des solutions

certains critères selon si dosage prod principal ou impuretés


Exemple :Validation d’une procédure d’analyse de l’acide acétyl salicylique ds comprimés / CLHP

Procédure avec :
•prep de l’ech à analyser
conc de l’extrait 100 mg/l théorique en PA
injection ,aire
•prep d’une solution étalon de PA à 100 mg/L :
injection ,aire
calcul qtité aspirine /cprimé

1/ spécificité /sélectivité

→meth spécifique si ≠cie analyte et substances potentiellement interférentes
→vérifiées / injection
-cstituants de la matrice (excipients)
-prod de décompo (ASA…)

2/ linéarité de la gamme d’étalonnage

relation linéaire vs signal et conc en asp
→ 5 solutions étalons de Pa (80 à 120% de la conc cibles ,soit 100mg/L du dosage)
80,90,100,110,120
Þexamen visuel du graphe :
équation de la dte Y=aX+b
test T pour vérif si ordonnée à l’ori négligeable
r,r²
analyse de variance (signif de la linéarité) ,intervalle de confiance sur pente et ordonnée à l’ori

→permet ut une seule solution étalon en dosage de routine

3/exactitude « accurancy » » qlq fois appelé justesse

bonne étroitesse d’accord vs valeur trouvée et valeur acceptée comme vraie

exact non fidèle

exact fidèle

inexacte non fidèle

inexacte fidèle

exactitude →erreurs systématiques (pas due au hasard)

•valeur trouvée par procédure / valeur trouvée avec une procédure de ref
ou valeur trouvée par méthode en l’appliquant à des ech reconstitués prep avec qtité connues d’analytes (80 à 120% qtité PA ds formulation /valeur ajouté théoriquement
→prep comprimé sur et sous dosés et vérif par résultats

reconstitué excipients (mg) PA (mg)
1 500 400
2 500 450
3 500 500
4 500 550
5 500 600

prep des ech à analyser (conc théorique 80 ,90 ,100 ,110 ,120 mg/L PA)
injection ,aire
dosage chaque solution par rapport à étalon PA (100 mg/L)
calcul qtité PA /comprimé

exactitude vérifiée par comparaison
prep ech à analyser …
…dosage de chaque reconstitué par rapport à l’étalon PA (100 mg/L)
calcul de la quantité de PA/comprimé
calcul à chaque conc de l’erreur relative ±% du taux de recouvrement

reconstitué qtité ajoutée qtité trouvée ER% TR%
fiole 1 400 398 -0.5% 99.5%
2 450 455 +1.11% 101.11%
3 500 493 -1.40% 98.60%
4 550 559 +1.64% 101.64%
5 600 610 +1.66% 101.66%

ER%=qtité trouvée – qtité ajoutée / qtité réelle x100
TR%=qtité trouvée/qtité ajouté x100

4 Fidélité (« précision » en anglais)

étroitesse d’accord (degré de dispersion) vs une série de mesure obtenue ds cdt° prescrites à partir de prises d’essais multiples provenant d’un même ech homogène

la fidélité se réfère aux erreurs aléatoires (et non aux erreurs systématiques)

•répétabilité r
▪fidélité intermédiaire
▪reproductibilité R

♦Répétabilité « repeatability »

Fidélité ds des cdt° opératoires idq et ds un court intervalle de tps
Détermination indpdte à partir d’un même ech
•m^ analyte
•m^équipement
•m^labo
•courte période de tps

Þvérifier en appliquant n fois la procédure sur un même ech(n>6) svt au pt 100% (sur comprimés réels)


résultats 495 505 496 507 498 502 mg PA / comprimé
moyenne :500.5 mg → ER = 0.5/500x100
écart type s=4.93 mg TR=505.5/500x100
CV%=(s/moy)100=0.98%

♦fidélité intermédiaire (intermediate precision)

variabilité intralabo :jours ≠ ,analystes ≠ ,équipements …
détermination indpdte à partir d’un même ech
•≠ analystes
et/ou •≠ équipements
et/ou •≠tes périodes de tps

→spécifier les cdt° modifiées

♦Reproductibilité « reproductibility »
variation interlabo (études collaboratives)
détermination indpdte à partir d’un même ech
≠ts labo
→fidélité exprimée :écart type s ,CV% (coefft de variation)

5 Intervalle de validité « range »

intervalle ds lequel il a été démontré que la procédure d’analyse présente une fidélité ,une exactitude et une linéarité satisfaisante
applicable vs 400 et 600 mg PA/comprimé

6 limite de détection (pour impuretés)

+ petite qtité d’analyte qui peut être détectée
→rapport s/b=3 =signal de l’analyte / bruit de la ligne de base

7 limites de quantification (« qtification limit »)

qtité la + faible d’analyte qui peut être det de façon qtitative avec une fidélité et une exactitude appropriée
exactitude tolère une erreur de ±10-15%

8 stabilité des solution (pdt combien de tps peut in garder sol° ? à noter ds protocole)

→vérifier sur T>16H :injecteur automatique
Fr sol° fraïche /Fr sol° vielle

Tester stabilité ech pdt au – 16 H
Faire viellir sol° pdt 16H que l’on injecte à coté d’une sol° fraîche puis comparer facteurs de réponse

CL :
Qd on veut valider meth ,$ protocole pré établit
Mais $ recommandations validée/Inserm

En routine ,qd on applique 1 méthode d’analyse ,il faut vérifier avant de faire seuil de dosage ,les paramètres chromato càd :
la résolution vs paire critiques de cposé ,
le nbre de plateau théorique N,
la Tr
répétabilité d’injection successives de même sol° (>6 inj)
→ceci permet de vérifier les cdt° opératoire

Photo de profil de aminanet
Fiche rédigée par
aminanet
49 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Sciences > Chimie

Plan :

Validation d’une méthode d’analyse

Document de ref de l’indus pharm :

ICH :international conference on harmonisation of technical requirements for registration of pharmaceuticals for human use

But:harmoniser ≠ts points aui apparaissent ds dossier pharm
Þrecommandation pour enregistrer les dossier
ds UE ,USA ,japon + pays spectateurs
ce n’est pas une loi

95 →texte de validation des procédures d’analyse qui fixe le vocabulaire
97 →validation des procédures d’analyse :méthodologie

édité en anglais

$ texte en prep à la pharmacopée européenne

•procédure :méthode d’analyse
doc écrit :description détaillée de toutes les opérations nécessaire pour décrire l’analyse de la substance
-prod chimique ,mode de fab des réactifs ,des solution étalons ,type d’appareillage ,cdt° opératoire …
-séquences des injections … si chromato
-mode de calculs .. ;
càd de la pesée de l’ech au mode de calcul

•validation
but :démontrer (apporter preuves tangibles) que la procédure correspond à l’usage (un usage det)
pour lequel elle est prévue
si chgt mode de $ →procédure chgt →à réaliser
formulation

critère testés :
•spécificité/sélectivité
•linéarité de la gamme d’étalonnage
•fidélité →répétabilité
→fidélité
→reproductibilité
•intervalle d’appli
•limite de détection
•limite de quantification
•stabilité des solutions

certains critères selon si dosage prod principal ou impuretés


Exemple :Validation d’une procédure d’analyse de l’acide acétyl salicylique ds comprimés / CLHP

Procédure avec :
•prep de l’ech à analyser
conc de l’extrait 100 mg/l théorique en PA
injection ,aire
•prep d’une solution étalon de PA à 100 mg/L :
injection ,aire
calcul qtité aspirine /cprimé

1/ spécificité /sélectivité

→meth spécifique si ≠cie analyte et substances potentiellement interférentes
→vérifiées / injection
-cstituants de la matrice (excipients)
-prod de décompo (ASA…)

2/ linéarité de la gamme d’étalonnage

relation linéaire vs signal et conc en asp
→ 5 solutions étalons de Pa (80 à 120% de la conc cibles ,soit 100mg/L du dosage)
80,90,100,110,120
Þexamen visuel du graphe :
équation de la dte Y=aX+b
test T pour vérif si ordonnée à l’ori négligeable
r,r²
analyse de variance (signif de la linéarité) ,intervalle de confiance sur pente et ordonnée à l’ori

→permet ut une seule solution étalon en dosage de routine

3/exactitude « accurancy » » qlq fois appelé justesse

bonne étroitesse d’accord vs valeur trouvée et valeur acceptée comme vraie

exact non fidèle

exact fidèle

inexacte non fidèle

inexacte fidèle

exactitude →erreurs systématiques (pas due au hasard)

•valeur trouvée par procédure / valeur trouvée avec une procédure de ref
ou valeur trouvée par méthode en l’appliquant à des ech reconstitués prep avec qtité connues d’analytes (80 à 120% qtité PA ds formulation /valeur ajouté théoriquement
→prep comprimé sur et sous dosés et vérif par résultats

reconstitué excipients (mg) PA (mg)
1 500 400
2 500 450
3 500 500
4 500 550
5 500 600

prep des ech à analyser (conc théorique 80 ,90 ,100 ,110 ,120 mg/L PA)
injection ,aire
dosage chaque solution par rapport à étalon PA (100 mg/L)
calcul qtité PA /comprimé

exactitude vérifiée par comparaison
prep ech à analyser …
…dosage de chaque reconstitué par rapport à l’étalon PA (100 mg/L)
calcul de la quantité de PA/comprimé
calcul à chaque conc de l’erreur relative ±% du taux de recouvrement

reconstitué qtité ajoutée qtité trouvée ER% TR%
fiole 1 400 398 -0.5% 99.5%
2 450 455 +1.11% 101.11%
3 500 493 -1.40% 98.60%
4 550 559 +1.64% 101.64%
5 600 610 +1.66% 101.66%

ER%=qtité trouvée – qtité ajoutée / qtité réelle x100
TR%=qtité trouvée/qtité ajouté x100

4 Fidélité (« précision » en anglais)

étroitesse d’accord (degré de dispersion) vs une série de mesure obtenue ds cdt° prescrites à partir de prises d’essais multiples provenant d’un même ech homogène

la fidélité se réfère aux erreurs aléatoires (et non aux erreurs systématiques)

•répétabilité r
▪fidélité intermédiaire
▪reproductibilité R

♦Répétabilité « repeatability »

Fidélité ds des cdt° opératoires idq et ds un court intervalle de tps
Détermination indpdte à partir d’un même ech
•m^ analyte
•m^équipement
•m^labo
•courte période de tps

Þvérifier en appliquant n fois la procédure sur un même ech(n>6) svt au pt 100% (sur comprimés réels)


résultats 495 505 496 507 498 502 mg PA / comprimé
moyenne :500.5 mg → ER = 0.5/500x100
écart type s=4.93 mg TR=505.5/500x100
CV%=(s/moy)100=0.98%

♦fidélité intermédiaire (intermediate precision)

variabilité intralabo :jours ≠ ,analystes ≠ ,équipements …
détermination indpdte à partir d’un même ech
•≠ analystes
et/ou •≠ équipements
et/ou •≠tes périodes de tps

→spécifier les cdt° modifiées

♦Reproductibilité « reproductibility »
variation interlabo (études collaboratives)
détermination indpdte à partir d’un même ech
≠ts labo
→fidélité exprimée :écart type s ,CV% (coefft de variation)

5 Intervalle de validité « range »

intervalle ds lequel il a été démontré que la procédure d’analyse présente une fidélité ,une exactitude et une linéarité satisfaisante
applicable vs 400 et 600 mg PA/comprimé

6 limite de détection (pour impuretés)

+ petite qtité d’analyte qui peut être détectée
→rapport s/b=3 =signal de l’analyte / bruit de la ligne de base

7 limites de quantification (« qtification limit »)

qtité la + faible d’analyte qui peut être det de façon qtitative avec une fidélité et une exactitude appropriée
exactitude tolère une erreur de ±10-15%

8 stabilité des solution (pdt combien de tps peut in garder sol° ? à noter ds protocole)

→vérifier sur T>16H :injecteur automatique
Fr sol° fraïche /Fr sol° vielle

Tester stabilité ech pdt au – 16 H
Faire viellir sol° pdt 16H que l’on injecte à coté d’une sol° fraîche puis comparer facteurs de réponse

CL :
Qd on veut valider meth ,$ protocole pré établit
Mais $ recommandations validée/Inserm

En routine ,qd on applique 1 méthode d’analyse ,il faut vérifier avant de faire seuil de dosage ,les paramètres chromato càd :
la résolution vs paire critiques de cposé ,
le nbre de plateau théorique N,
la Tr
répétabilité d’injection successives de même sol° (>6 inj)
→ceci permet de vérifier les cdt° opératoire


2 commentaires


saher
saher
Posté le 31 oct. 2015

important

saher
saher
Posté le 31 oct. 2015

merci

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte