Network translation adress

Ce document présente le NAT, système mis en place en 1994 pour palier au manque d’adresses IP publiques sur Internet. Le Network Address Translation (NAT) (ce qu'on peut traduire de l'anglais en « traduction d'adresse réseau ») fait correspondre les adresses IP internes non-uniques et souvent non routables d'un intranet à un ensemble d'adresses externes uniques et routables. Ce mécanisme permet notamment de faire correspondre une seule adresse externe publique visible sur Internet à toutes les adresses d'un réseau privé, et pallie ainsi la carence d'adresses IPv4 d'Internet. Le NAT est décrit dans les RFC 1631 et 3022.
31 téléchargements

Noter ce document

-- / 20

Contenu de ce document de Informatique > Réseaux informatiques

Plan :

Introduction 1- Theeorie 1.1- Le Nat en sortie 1.2- Le nat en entrée 2- Pratique 2.1- Linux 2.2- Windows 3- Problemes liés au NAT Conclusion
31 téléchargements

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte