L’algèbre relationnelle

Une propriété fondamentale de chaque opération est qu’elle prend une ou deux relations en entrée, et produit une relation en sortie. Cette propriété permet de composer des opérations : on peut appliquer une sélection au résultat d’un produit cartésien, puis une projection au résultat de la sélection et ainsi de suite. En fait on peut construire des expressions algébriques arbitrairement complexes qui permettent d’exprimer des manipulations sur un grand nombre de relations. Une requête est une expression algébrique qui s’applique à un ensemble de relations (la base de données) et produit une relation finale (le résultat de la requête). On peut voir l’algèbre relationnelle comme un langage de programmation très simple qui permet d’exprimer des requêtes sur une base de données relationnelle.
11 téléchargements

Noter ce document

-- / 20

Contenu de ce document de Informatique > BDD

Plan :

4.1 Les opérateurs de l’algèbre relationnelle 4.1.1 La sélection, s 4.1.2 La projection, p 4.1.3 Le produit cartésien, x 4.1.4 L’union, È 4.1.5 La différence, - 4.1.6 Jointure, 4.2 Expression de requêtes avec l’algèbre 4.2.1 Sélection généralisée 4.2.2 Requêtes conjonctives
11 téléchargements

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte