Relation inter firme dans l'aéronotique

Relation inter firme dans l'aéronotique

Publié le 31 mars 2011 - Donne ton avis

Rien n'a autant préoccupé Léonard de Vinci que le rêve de voler. Depuis 1485, le désir de s'élever dans les airs comme un oiseau est l'un des plus vieux rêves de l'humanité. Cependant ce n'est qu'en 1783 que les premiers hommes vont réaliser leur rêve. D'abord, avec les montgolfières des frères Montgolfier, puis avec les ballons à gaz de Jacques Charles. L’essor d’une industrie aéronautique mettant en avant la science, la technologie et l'industrie des avions, des voilures tournantes et autres aéronefs (dirigeables, par exemple), ainsi que la fabrication de leurs moteurs et les divers systèmes de propulsion, sans oublier les équipements et les installations associées (souffleries, notamment), était donc inévitable. Le secteur aéronautique constitue aujourd’hui une industrie puissante et dynamique, il est pour l'heure dominé par les Etats-Unis et l'Europe; cependant le Japon, la Chine et certains pays émergents de l'Asie du Sud-est affichent leurs ambitions. Le secteur est organisé en une dizaine de groupes industriels de différents pays : • Eads/Airbus : Leader des avions de ligne avec Boeing • Safran : Spécialisé dans les équipements et propulsions aéronautique et spatiales • Eurocopter : Filiale d’EADS premier fabricant d’hélicoptères du monde • Dassault Aviation : Leader dans la construction d’avions d’affaires et militaires (basé en France) • Arianespace : Expert dans le développement des satellites La France, à travers les programmes de coopération Européenne, jouit d’une réputation mondiale. Elle représente aujourd’hui une force industrielle de premier plan: plus de 130 000 salariés et plus de 30 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2008, et des programmes phares comme Airbus. Le secteur aéronautique est une industrie qui se développe à l’échelle mondiale, il est donc confronté au climat de concurrence, c’est pourquoi de nombreuses relations existent entre les firmes de ce secteur.
Photo de profil de nathou95-1385417
Fiche rédigée par
nathou95-1385417
4 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Gestion > Contrôle de gestion

Plan :

SOMMAIRE Introduction l. La politique d'intégration A) La croissance interne : définition, enjeux, limites 1. Définition 2. Enjeux 3. Limites B. La croissance externe : définitions, enjeux et limites 1. Définitions 2. Enjeux 3. Limites 4. Illustration : le cas BOEING/Mc Donnel Douglas II. La Politique d’Externalisation A) Principes 1. Définition 2. Avantages 3. Limites B) La sous-traitance 1. Définition et mise en œuvre 2. lustration dans le domaine de l’Aéronautique a) L'évolution du secteur de la sous-traitance d'Airbus au Maroc b) Le puzzle Européen de l’A380 III. La Politique de Coopération: Alliances et partenariats A) Introduction 1. Définitions 2. Avantages et inconvénients 3. Les raisons de la multiplication des alliances et partenariats B) Stratégies des organisations concurrentes: les alliances 1. Les alliances complémentaires 2. Les alliances d’intégration conjointe (ou de co-intégration) 3) Alliances de pseudo concentration (ou additives) C) Coopérations entre entreprises non concurrentes: les partenariats 1. Les joint-ventures de multinationales 2. Les partenaires verticaux 3. Les accords intersectoriels

1 commentaire


lovemet1
lovemet1
Posté le 26 oct. 2015

cool

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte