Introduction a l’audit et contrÔle

Introduction a l’audit et contrÔle

Publié le 23 févr. 2011 - Donne ton avis

La constitution d’une entreprise répond toujours à un objectif qui reste lié à l’aboutissement des moyens et d’actions mis en oeuvre par les responsables. Il est donc utile à un moment donné de chercher à répondre à des questions précises notamment : - Est-ce que je fais bien ce que je devrais faire ? - Dans mon organisation, est-ce que mes collaborateurs font ce qu’ils doivent faire ? - Si non, pourquoi ne le font-elles pas ? - Alors, qu’est-ce qui est inadapté ? - Que faut-il pour qu’ils le fassent ? Autant de questions qui préoccupent le manager moderne. La réponse réside dans le doute et la crainte de la réponse. Et pourtant les managers s’offrent parfois l’occasion de discuter de la vie de leurs organisations, de leur entreprise ou de leur département. En réalité, personne n’aime se voir contrôler par un tiers. Car cela peut laisser supposer un manque de confiance dans l’honnêteté ou la compétence même de l’individu. Le manager peut cependant avoir la réponse à ces multiples questions en se référant à quelqu’un : le responsable de l’audit interne ou externe. Ce dernier doit chercher à rassurer ses interlocuteurs en montrant qu’il n’a aucun à priori lui permettant d’étudier avec un oeil soupçonneux leur travail. L’auditeur doit le faire surtout avec un oeil critique et cela est tout à fait légitime. L’audit est une discipline jeune née aux USA dans les années 30 pour assister l’entreprise. Cette discipline s’est étendue en France durant les années 60 en bénéficiant de l’expérience américaine qui, au fil des années, a renforcé son champ d’investigation purement comptable à l’ensemble des grandes fonctions de l’entreprise. Relevant ces débuts lointains, on peut signaler que l’audit en Europe avait pour objectif de déjouer les fraudes et démasquer les fraudeurs. Déjà au 13ème siècle, en Europe et principalement en Italie, l’auditeur d’une municipalité recevait une prime proportionnelle à chaque fraude qu’il découvrait. En France, la cour des comptes a commencé à exprimer le bien fondé des dépenses publiques grâce à l’audit. En Angleterre, le parlement refusait de voter le budget du Roi tant que le compte rendu précédent n’a pas été audité. Avec le développement du capitalisme, il a été mis en place des techniques plus rigoureuses contre la fraude financière ; ce qui confère désormais à l’audit un caractère universel qui fait tout à la fois sa spécificité première et sa difficulté majeure. La notion d’audit a considérablement évolué. L’audit est aujourd’hui une partie essentielle des structures de gestion de l’entreprise. Ainsi, l’on est passé de la prévention des fraudes ou de la recherche des erreurs comptables aux analyses actuelles liées à la performance de l’entreprise
Photo de profil de kasby
Fiche rédigée par
kasby
11 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Gestion > Contrôle de gestion

Plan :

INTRODUCTION………………………………………………………………………………………………………………………………….1 PREMIERE PARTIE : LE CONTRÔLE INTERNE Chapitre I : Définitions et Grands principes du contrôle interne …………………………………………………………8 I- LES DEFINITIONS DU CONTRÔLE INTERNE ...................................................................................... 5 A. Les anciennes définitions ................................................................................................................ 5 B. Selon le COSO (Committee of Sponsoring Organization of the Treadway Commission) ................ 6 II- LES GRANDS PRINCIPES DU CONTRÔLE INTERNE ......................................................................... 10 1 – Organisation ............................................................................................................................... 10 2 – Auto-contrôle ou intégration ...................................................................................................... 11 3 – Universalité du contrôle .............................................................................................................. 12 4 – Harmonie de contrôle.................................................................................................................. 12 5 – Indépendance .............................................................................................................................. 12 6 – Bonne Information ...................................................................................................................... 12 7 – Performance ............................................................................................................................... 13 8 – Compétence du personnel .......................................................................................................... 13 III- LES COMPOSANTES DU CONTRÔLE INTERNE ............................................................................ 13 IV- LES PROCEDURES DU CONTRÔLE INTERNE ............................................................................... 13 CONCLUSION ........................................................................................................................................ 14 Chapitre II : Le Manuel des Procédures…………………………………………………………………………………………….18 Introduction .......................................................................................................................................... 15 I - DEFINITION ET OBJECTIFS DU MANUEL DES PROCEDURES ............................................................. 15 1. Définition .................................................................................................................................. 15 2. Objectifs.................................................................................................................................... 15 II- STRUCTURE GENERALE DU MANUEL DES PROCEDURES .................................................................. 16 1. Structure et présentation du manuel des procédures .............................................................. 16 2. Importance du manuel des procédures .................................................................................... 17 a) Comme élément constitutif du dispositif de contrôle interne de l’entreprise. ................... 17 b) Importance pour l’utilisateur ................................................................................................ 18 c) Importance pour l’auditeur ................................................................................................... 18 APPENDICE : QUELQUES PROCEDURES DU CONTRÔLE INTERNE……………………………………………………….22

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte