Le maître du haut château - Philip K. Dick

Le maître du haut château - Philip K. Dick

Publié le 31 mai 2016 - Donne ton avis

Le Maître du haut château est un roman de science-fiction, écrit par Philip K. Dick, qui a été publié en 1962. Il est basé sur une uchronie où les forces de l’Axe ont gagné la Seconde Guerre mondiale.

Retrouvez les autresfiches de lecture dans les cours de français.
Photo de profil de digiSchool documents
Fiche rédigée par
digiSchool documents
6 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Français > Fiche lecture

Partie 1 : Les personnages principaux

  • Robert Childan
  • Robert Childan est un commerçant américain. Il revend des antiquités rares ayant appartenu à des hommes illustres. Il est complètement sous l’emprise et l’influence des colons japonais qu’il croit supérieurs à lui et aux autres Américains.

  • Monsieur Tagomi
  • Monsieur Tagomi est un commercial japonais qui est tiraillé entre ses obligations professionnelles et ses opinions personnelles.

  • Monsieur Baynes
  • La demoiselle, qui n’en est plus une, rencontre Denis au restaurant et l’attire dans ses filets pour mieux lui dérober son portefeuille.

  • Franck Frink
  • Franck Frink est un artisan juif qui cache sa réelle identité pour se protéger des nazis. Il fabrique de faux objets historiques américains dans la société de Windam Matson. Il décide de monter sa propre affaire avec un collègue de cette même entreprise.

  • Juliana Frink
  • Juliana Frink est l’épouse américaine de Franck Frink. Ils sont séparés et Franck, qui l’aime encore, ne sait pas où elle habite désormais. Juliana prend des cours de judo pour apprendre à se défendre. Elle rencontre un mystérieux routier italien avec qui elle va nouer une relation.

  • Joe Cinnadella
  • Joe Cinnadella est le routier italien que Juliana Frink rencontre. Mystérieux, manipulateur et violent, Juliana découvrira par la suite sa véritable identité : il est un agent nazi qui doit assassiner l’auteur d’un livre à succès.


    Partie 2 : Le résumé de l'histoire

    L’Allemagne et le Japon ont gagné la Seconde Guerre mondiale. Les États-Unis sont divisés en trois zones : une à l’Est occupée par les Allemands, une neutre au centre et une autre à l’Ouest dirigée par les Japonais. Le point de départ de l’uchronie se situe à la tentative d’assassinat de Roosevelt qui, dans cette fiction, s’est soldée par la mort du président américain.

    Les nazis ont exterminé les juifs et continuent de les rechercher, ils ont commis d’autres génocides et ont conquis l’espace avec leurs voyages sur Mars et la Lune. Les Japonais ont répandu leur philosophie et leur culture à l’Occident, notamment à travers l’utilisation du Yi King. Les personnages se servent fréquemment de ce livre pour comprendre leurs existences et les actions à mener pour améliorer leur destin. Chaque décision importante fait l’objet d’une demande au Yi King : Robert Childan, Franck et Juliana Frink, Monsieur Tagomi y ont systématiquement recours.

    Les personnages sont tous influencés d’une façon ou d’une autre par l’ordre mondial et leur désarroi face à la violence nazi est grand, bien qu’ils soient obligés de composer avec. Les Américains vendent avec succès leurs antiquités et compensent la défaite grâce à leur sens du commerce.

    Un livre interdit sur les territoires allemands est largement diffusé par ailleurs. Cet ouvrage, Le poids de la sauterelle,parle d’un univers où les Alliés auraient gagné la guerre. Cependant, cette uchronie dans l’uchronie est différente de la réalité historique. En effet, des divergences apparaissent : les Anglais dominent le monde après la guerre, avec à leur tête Winston Churchill. Ce livre a été écrit par Abendsen, l’homme qui vit dans le haut château.

    Le Yi King et Le poids de la sauterelle sont omniprésents dans le roman et sont lus par les tous les personnages. Ces protagonistes peuvent se croiser parfois, mais le lien entre eux n’est pas toujours direct. Monsieur Tagomi souhaite commander un objet d’art de qualité à Robert Childan pour accueillir le soi-disant homme d’affaires suédois, Monsieur Baynes. Franck Frink travaille pour une société fabriquant de fausses antiquités américaines qui revend notamment ses produits à Childan. Un objet conçu par Franck Frink va se trouver en la possession de Monsieur Tagomi. Juliana Frink semble peu songer à Franck, contrairement à celui-ci, mais quand elle est en danger ses pensées se dirigent vers lui.

    Monsieur Tagomi doit ainsi recevoir Monsieur Baynes et impose une certaine pression à Childan pour être livré d’un objet de qualité en temps et en heure. Childan, souffrant d’un complexe d’infériorité face aux Japonais, craint de ne pouvoir lui assurer une prestation suffisante, mais parvient à trouver une solution. Quand Monsieur Baynes rencontre Monsieur Tagomi, le Japonais le teste en le mettant en présence d’un étudiant connaissant le suédois. Tagomi réalise que Baynes n’est pas ce qu’il prétend être. Baynes avoue sa véritable identité et informe Tagomi que les nazis souhaitent créer un incident diplomatique conduisant à la destruction nucléaire des îles japonaises. Ces informations surviennent alors que le principal leader nazi vient de décéder et que la lutte pour sa succession s’annonce âpre. Des Allemands du S.D. tentent d’assassiner Tagomi et Baynes, mais le Japonais les tue. Peu après, il se rend à l’extérieur. Grâce à un objet acheté américain,il effectue une sorte de voyage dans une autre réalité. Celle où les Alliés ont gagné la guerre. Pourtant, ce qu’il perçoit n’est guère encourageant. Il revient ensuite à lui.


    Partie 2 : Le thème abordé

  • L'uchronie
  • L’uchronie est un moyen employé en science-fiction où le passé est modifié afin de laisser place à un présent différent, alternatif. Dans Le Maître du haut château, Philip K. Dick fait gagner la guerre aux forces de l’Axe et évoque particulièrement l’influence nippone sur les cultures occidentales défaites. La philosophie orientale occupe une place prépondérante aux États-Unis comme le montrent les personnages qui utilisent sans cesse le Yi King. L’auteur accentue cette uchronie en en intégrant une supplémentaire au sein même de son récit. Le Poids de la sauterelle est une uchronie pour les personnages du livre, car dans cette histoire les Alliés remportent la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit ainsi d’une mise en abyme qui sera de nouveau approfondie avec le voyage de Monsieur Tagomi dans ce qui est censé être la réalité. En utilisant ce procédé, Philip K. Dick brouille ainsi les frontières du réel et de l’imaginaire : le livre d’Abendsen dépeint une alternative au monde des personnages qui n’est pas la nôtre, et le Yi King atteste qu’elle est pourtant la réalité.

    Il faut être inscrit pour télécharger un document

    Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

    Je m'inscrisOU

    J'ai déjà un compte

    Je me connecte