L'Aventureuse - Jack London

L'Aventureuse - Jack London

19.00 / 20
Publié le 4 déc. 2013 - Donne ton avis

L'Aventureuse, publié en 1911, est un roman d'aventures et d'action écrit par Jack London. Jack London est un écrivain américain né le 12 Janvier 1876 et mort le 22 Novembre 1916. Ses sujets de prédilection étaient l'aventure et la nature sauvage.

 

Jack London a écrit ce roman à une époque où les femmes étaient beaucoup plus soumises et dont les tâches étaient le plus souvent réduites au foyer. Joan est un personnage de femme émancipée et indépendante, refusant de se faire dicter sa conduite par un homme.

 

Elle ne cherche pas à séduire, mais son panache et son charisme laissent deux des hommes du récit rêveurs. Il s’agit d’un personnage extrêmement moderne pour le début du XXe siècle.
Photo de profil de Superdoc
Fiche rédigée par
Superdoc
42 téléchargements

Ce document est-il utile ?

19 / 20

Contenu de ce document de Français > Fiche lecture

Les personnages principaux

 

David Sheldon

 

Propriétaire anglais d’une plantation sur le domaine de Bérande dans les îles Salomon. Il a sous sa coupe des habitants noirs, anciennement cannibales.

 

Joan Lackland

 

Aventurière belle et totalement indépendante, Joan Lackland est une Américaine, originaire d’Hawaï. Elle a été élevée par son père comme un garçon et séduit les hommes malgré elle.

 

Le résumé de l’histoire

 

David Sheldon est le propriétaire d’un domaine sur l’une des îles Salomon. Sa situation est précaire : il est le chef d’un important groupe de deux cents Noirs, auparavant cannibales, qui travaillent comme des esclaves et qui le haïssent.

 

De plus, la dysenterie fait rage sur l’île et il est amoindri en raison de la maladie. Il pressent que la population va se rebeller. Pour se protéger, il fait tuer l’un deux et ordonne d’en maltraiter deux autres, afin de susciter la peur.

 

Malheureusement pour lui, le bateau devant ramener de nouveaux travailleurs et son associé Drummond revient sur l’île sans le moindre renfort : la maladie a décimé l’équipage et Drummond s’apprête à mourir.

 

Une baleinière accoste sur l’île. Joan Lackland fait sa première apparition vêtue comme un homme et accompagnée d’un groupe d’indigènes. Sa rencontre avec Sheldon est repoussée au lendemain, car il est souffrant. Elle lui raconte ensuite ses aventures, et Sheldon est étonné par sa faculté à se débrouiller en terrain hostile et son habileté avec les armes. Elle a perdu son père au cours de son périple et cherche à investir dans une plantation.

 

Sheldon est séduit par Joan, mais ils ne parviennent pas à s’entendre sur de nombreux points. Leur désaccord porte essentiellement sur le traitement infligé à sa main-d'œuvre. Sheldon estime qu’il doit se montrer violent et dominateur s’il veut être respecté, mais Joan n’est pas de cet avis.

 

De plus, elle n’apprécie guère quand il essaie de l’aider, Joan étant une femme farouchement indépendante. La population noire se révolte et attaque Joan. Sheldon la sort de ce pétrin, mais elle se retrouve dans une situation où elle doit tirer sur l’un d’entre eux, ce qu’elle reproche à Sheldon. Il tente de la convaincre qu’il vaut mieux agir avec brutalité avec eux.

 

Se disputant avec l’un des indigènes, Joan finit par lui claquer une gifle. Elle est influencée par les dires de Sheldon à leur sujet. Lorsque la population se rebelle en arguant la gifle de Joan, l’aventurière fait mine de faire sauter de a dynamite pour les repousser.

 

Elle cherche toujours à acquérir une plantation et propose à Sheldon de s’associer avec lui, mais il rejette l’idée. Elle part donc à la visite d’une île pour acheter un autre terrain, bien que Sheldon tente de l’en dissuader. Finalement, Sheldon, menacé en raison de son endettement par des hommes d’affaires, accepte que Joan lui rachète sa dette et qu’elle s’associe avec lui. Il donne son accord, mais reste craintif quant à d’éventuelles rumeurs sur leur situation.

 

De nouveaux arrivants débarquent sur l’île, il s’agit de deux aventuriers américains : Tudor et Van Blix. Sheldon s’aperçoit que Tudor apprécie Joan et s’en méfie. Puis Joan a l’occasion d’acheter un bateau en empruntant un navire à destination d’un port, elle la saisit.

 

Habituée à sa présence sur l’île, Sheldon réalise à quel point Joan lui manque. Il apprend que finalement elle investit dans un bateau échoué qu’elle espère reconstruire. Il sait par ailleurs que personne n’a voulu croire qu’ils étaient tous deux associés.

 

Joan revient avec le bateau, de nouveaux travailleurs, et qui plus est habillée avec des vêtements de femme, ce qui suscite l’admiration de Sheldon. Ils ne parviennent pas à se mettre d’accord sur qui doit commander le bateau, Sheldon ne veut pas que ce soit elle. Il tombe ensuite très malade puis la demande en mariage. Joan décline sa proposition, ce qui entraîne une brouille passagère entre eux. Ils arrivent à un compromis : ils resteront associés.

 

La main d’œuvre se révolte et assassine deux hommes, la situation est extrêmement tendue. Joan, Sheldon et d’autres personnes recherchent les coupables. Durant la chasse, Tudor est blessé. En convalescence, il essaie d’embrasser Joan qui lui répond par des coups.

 

Pour l’amour de cette femme, Tudor et Sheldon s’affrontent et Sheldon l’emporte. Il explique à Joan la cause de ce duel et lui propose de quitter l’île pour que ces problèmes cessent. Elle refuse et lui demande de l’épouser. Sheldon, incrédule, ne sait comment réagir et repousse un peu l’idée. Puis Joan lui avoue son amour et il lui précise, ravi, qu’un révérend arrive dans la soirée sur l’île, ils pourront ainsi se marier.

 

Les thèmes abordés

 

L’indépendance d’une femme et le traitement de la main d’œuvre Jack London a écrit ce roman à une époque où les femmes étaient beaucoup plus soumises et dont les tâches étaient le plus souvent réduites au foyer.

 

Joan est un personnage de femme émancipée et indépendante, refusant de se faire dicter sa conduite par un homme. Elle ne cherche pas à séduire, mais son panache et son charisme laissent deux des hommes du récit rêveurs. Il s’agit d’un personnage extrêmement moderne pour le début du XXe siècle.

 

Cette modernité sur la situation de la femme contraste fortement avec la vision du traitement de la main d’œuvre de Sheldon, et par extension de la supériorité des Blancs sur les Noirs. Sheldon est pour la manière forte, il dirige des travailleurs plus ou moins esclaves qui le détestent et veulent sa perte.

 

Il s’oppose d’ailleurs à l’opinion de Joan et il sera abordé au cours du roman l’influence que Sheldon aura sur Joan concernant ce sujet.

2 commentaires


lalou73
lalou73
Posté le 22 oct. 2014

Excellent ! je confirme, du travail de qualité, merci beaucoup pour votre aide.

lidigg
lidigg
Posté le 5 déc. 2013

Tks pour cette fiche de lecture très bien écrite c'est du travail de qualité , merci

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte