Au Bonheur des Dames - Emile Zola

Au Bonheur des Dames - Emile Zola

16.00 / 20
Publié le 3 déc. 2013 - Donne ton avis

Au Bonheur des Dames figure comme le XIe tome d’une série de livres écrits par Emile Zola sur la famille des Rougon-Macquart.

 

Émile Zola était un célèbre écrivain et journaliste français. Né à Paris le 2 avril 1840 et mort le 29 septembre 1902, Zola était considéré comme l'un des romanciers les plus populaires et les plus publiés de sa génération.

 

Ses romans ont aussi connu un succès planétaire et ont donc été traduits dans de nombreux pays. De nombreux romans ont aussi été adaptés au cinéma comme le très célèbre Germinal ou encore l'Assommoir.

 

Zola a notamment vu sa réputation monter en flèche grâce au très célèbre "J'accuse", où il dénonçait avec la plus grande ferveur l'antisémitisme qui régnait au sein de la société de l'époque.

 

Cette fiche de lecture vous permettra de rapidement retrouver tous les éléments importants de l'oeuvre. Elle vous aidera également à vous souvenir des idées principales.
Photo de profil de Superdoc
Fiche rédigée par
Superdoc
86 téléchargements

Ce document est-il utile ?

16 / 20

Contenu de ce document de Français > Fiche lecture

Les personnages principaux

 

Denise Baudu

 

Denise Baudu est une jeune fille pauvre dont le père et la mère décèdent à quelques mois d’écart après avoir contracté la même maladie. À seulement vingt ans, elle doit trouver un emploi pour faire vivre ses deux frères, Pépé et Jean. Elle part chercher du travail à Paris. Son courage et son indépendance vont la mener vers une belle réussite sociale.

 

Octave Mouret

 

Habile directeur du Bonheur des dames, Octave Mouret va s’employer à développer son magasin avec succès. Veuf de Mme Deleuze, de la famille des frères Deleuze ayant créé la boutique, il devient un véritable entrepreneur. Séducteur sensible au goût des femmes pour leurs atours, il va être déconcerté par les refus successifs de Denise de se donner à lui. Son attachement envers elle n’en sera que plus grand.

 

Le résumé de l’histoire

 

Denise Baudu est une jeune femme pauvre d’une vingtaine d’années, originaire de Normandie. À la suite du décès de ses parents, elle a la charge de ses deux frères : Pépé, qui a cinq ans et Jean, qui en a seize. Avec eux, elle rejoint son oncle à Paris afin de trouver un emploi. M. Baudu ne peut l’engager dans son commerce et elle se tourne vers le Bonheur des dames, l’un des magasins se situant à proximité. Malgré son hésitation à se présenter et ses vêtements provinciaux, elle est embauchée.

 

S’ensuit une période où elle travaille avec courage et abnégation. Et ce en dépit des moqueries de ses collègues qui critiquent son apparence montrant clairement ses faibles moyens. Elle s’inquiète, car elle ne parvient pas à joindre les deux bouts : son frère Jean lui demandant sans cesse de l’argent pour satisfaire ses conquêtes amoureuses. Denise fait alors de la couture durant ses nuits pour subvenir à leurs besoins. Pauline, une collègue avec qui elle s’entend bien, lui suggère de se trouver un amant pour éviter les difficultés financières, mais Denise s’y refuse.

 

Elle bénéficie d’une certaine complicité avec le chef du Bonheur des dames, Octave Mouret. Mouret est un homme à femmes et se rend régulièrement chez sa maîtresse, Henriette Desforges. Qui plus est, c’est un homme ambitieux et ces visites lui permettent parfois de rencontrer le baron Hartmann qu’il courtise en vue d’un financement de l’agrandissement du Bonheur des dames.

 

L’été approche et les vendeuses s’inquiètent : la période est propice aux renvois. L’inspecteur Jouve fait des avances à Denise, qui prend ses distances. Ce dernier, vexé, essaie de trouver un prétexte pour qu’elle quitte le magasin. Une rumeur court sur le fait que Jean serait son compagnon et Pépé leur fils. Jouve profite qu’elle soit surprise durant son travail en train de parler à Jean pour la renvoyer. Denise décide de ne pas expliquer que Jean est son frère et non son amant, bien qu’elle ait l’envie de le dire à Mouret. Jouve sent bien que Mouret est désappointé par ce licenciement fait sans son accord, mais comme la procédure a été respectée, il ne peut pas vraiment agir. Il évoque tout de même la possibilité de reprendre Denise, ce qui intrigue ses collègues.

 

Denise se retrouve alors dans le dénuement le plus extrême et Bourras, un marchand de parapluies, accepte, par charité, de la faire travailler. Sa boutique ne survivra pas à la concurrence féroce faite par le Bonheur des dames. Denise est ensuite employée chez Robineau, un ancien commis du grand magasin et pour qui elle avait déjà œuvré la nuit comme couturière.

 

Le Bonheur des dames mène une politique commerciale très agressive pour faire chuter ses concurrents. Mouret choisit de baisser les prix, jusqu’à vendre à perte. Le magasin de Robineau n’y survivra pas. Denise est de nouveau sans emploi.

 

Au hasard d’une rencontre, elle croise Mouret, en train d'aller chez sa maîtresse. Celui-ci se promène avec plaisir à ses côtés et veut prolonger la marche en sa compagnie, mais doit se décider à la quitter lorsqu’il arrive chez son amante. Il lui propose de la réembaucher.

 

Denise revient au magasin. Son professionnalisme, ses succès en tant que vendeuse, et surtout l’affection que Mouret lui porte rendent ses collègues jaloux. Mme Desforges vient visiter le Bonheur des dames et constate avec évidence qu’elle plaît à son amant. Elle humilie ainsi Denise en la faisant tourner dans toute la boutique.

 

Mouret nomme Denise au poste de seconde et tente de l’amadouer avec la recette du magasin, ce qui a pour conséquence de rebuter celle-ci, bien qu’elle ait des sentiments pour lui. Octave Mouret l’invite finalement à dîner, mais Denise ne répond pas favorablement à sa demande. Elle a déjà entendu les rumeurs auprès de ses collègues : ces dîners se terminent le plus souvent par une aventure avec le directeur. Mouret réagit très mal, il n’est pas habitué à se faire éconduire, mais son attachement pour son employée augmente de plus en plus.

 

Mme Desforges invite Denise à venir chez elle pour soi-disant retoucher un manteau, elle s’arrange en outre pour que Mouret soit présent en lui annonçant que le baron Hartmann sera là. Le but véritable d’Henriette Desforges est de rabaisser Denise. Son stratagème ne fonctionne pas, Mouret prend la défense de Denise et quitte sa maîtresse.

 

Il apprend que Denise aurait une liaison avec l’un des employés du magasin, il devient fou de jalousie et la convoque. Elle se défend en arguant la vérité : elle n’a pas d’aventure avec qui que ce soit. Elle décide de partir, Mouret fait machine arrière pour la retenir, il lui offre le poste de première de rayon. Mouret se rend compte que l’argent n’intéresse définitivement pas Denise. Il essaie donc de se lier à elle en discutant. Elle lui propose d’améliorer les conditions sociales de ses travailleurs. Grâce à ses suggestions, les employés vont bénéficier d’un meilleur contexte professionnel.

 

Réalisant qu’il ne veut pas la perdre au magasin et vivre à ses côtés, Mouret la demande en mariage. Après une courte hésitation, Denise accepte de devenir son épouse.

 

Les thèmes abordés

 

L’évolution du commerce

 

Le roman se situe à la période du Second Empire. Les magasins parisiens sont en train de grandir, de prendre de plus en plus d’espaces pour n’en laisser aucun aux autres, comme l’illustre l’ascension du Bonheur des dames. Octave Mouret est un stratège et a saisi avec finesse l’attirance des femmes pour les vêtements. Il a compris que, mis en valeur, ils peuvent entraîner une forme de frénésie d’achats. Il cherche constamment à faire évoluer son magasin et à occuper un terrain plus vaste.

 

Peu à peu, le Bonheur des dames va rafler la mise et les petits commerces proches vont devoir fermer leurs portes. Ceux qui ne peuvent s’adapter à cette nouvelle donne sont ainsi voués à l’échec. Les conditions de travail des employés sont extrêmement précaires, l’organe décisionnel du magasin pouvant les renvoyer très facilement. Denise va jouer un rôle décisif en usant de son influence auprès d’Octave Mouret pour améliorer la situation des employés.

 

L’amour

 

Le roman est une histoire d’amour entre un homme et une femme. Il se termine sur une note positive : Denise Baudu accepte la demande en mariage d’Octave Mouret. Ces deux personnages vont considérablement évoluer au cours du récit. Au début de l’ouvrage, Denise est jeune, pauvre et encore un brin naïve. Néanmoins, elle saura s’adapter avec force à la réalité de la vie parisienne et la rivalité entre collègues, tout en conservant son indépendance et sa dignité. Octave Mouret, qui est un homme collectionnant les conquêtes, va devenir amoureux d’une seule femme : Denise.

 

De manière identique, il va devoir s’adapter aux réponses négatives qu’elle lui renvoie. Pour la conquérir, il va avoir besoin d'user d’autres atouts que l’argent. Il y mettra beaucoup d’énergie et de constance, ce qui entraînera finalement les faveurs de Denise.

15 commentaires


BERRANGER
BERRANGER
Posté le 25 oct. 2015

très bien

 

BERRANGER
BERRANGER
Posté le 25 oct. 2015

bon résumé

tarrieu
tarrieu
Posté le 16 oct. 2015

Un résumé d'une grande finesse. Super analyse

Les thèmes abordés sont justes et bien construits.
Merci pour ce travail de qualité

niamore8
niamore8
Posté le 26 avr. 2015

les contenu sont correcte et très enrichissent  sa mas tres bien aidé merci !!

 

xArya
xArya
Posté le 22 avr. 2015

merci

mohamedhgh
mohamedhgh
Posté le 14 mars 2015

assez bonne fiche lecture

 

mohamedhgh
mohamedhgh
Posté le 14 mars 2015

mmmm

IceFresh
IceFresh
Posté le 6 mars 2015

Superbe fiche ! Bravo a l'auteur !

danimax
danimax
Posté le 18 févr. 2015

Super doc! Il m'a beaucoup aidé

NadjDesSnoops
NadjDesSnoops
Posté le 11 janv. 2015

merci

Aragatz
Aragatz
Posté le 30 déc. 2014

Document très bien résumé

lalou73
lalou73
Posté le 15 oct. 2014

Merci beaucoup pour cette documentation très intéressante qui m'a beaucoup aidé à comprendre ce livre.

merine romy
merine romy
Posté le 6 avr. 2014

tres interessat et tres util.merci et j att d autre travaux

samaratop
samaratop
Posté le 17 déc. 2013

c'est vraiment enrichissant; ça m'a beaucoup aidé à comprendre et à suivre le fil de certains points très importants dans l'histoire

lyko
lyko
Posté le 3 déc. 2013

Résumé au top qui m'a permis de mieux comprendre les thèmes étudiés dans le livre Au Bonheur des Dames !
Merci à vous, ça fait plaisir d'avoir un doc bien qualitatif :)

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte