L'île du crâne d'Anthony Horrowitz

L'île du crâne d'Anthony Horrowitz

20.00 / 20
Publié le 9 janv. 2014 - Donne ton avis

L’île du Crâne est un roman fantastique. Au fur et à mesure que l’histoire avance, l’auteur laisse des indices faisant comprendre au lecteur que des choses anormales se déroulent sur l’île. De plus, toutes ces indications possèdent un lien direct avec des histoires fantastiques très connues : M. Kilgraw est sûrement un vampire étant donné qu’il est toujours dans le noir et que son reflet dans la glace est inexistant, M. Leloup est le loup-garou croisé dans les bois, etc.


La fin du récit laisse entendre que tous ces personnages sont mauvais, mais pas tant que ce qu’il est dit habituellement. Ils veulent bien accueillir David pour qu’il devienne l’un des leurs, c’est-à-dire un sorcier.

Photo de profil de Superdoc
Fiche rédigée par
Superdoc
242 téléchargements

Ce document est-il utile ?

20 / 20

Contenu de ce document de Français > Fiche lecture

Les personnages principaux


David Eliot


David Eliot est un jeune garçon d’une douzaine d’années qui vient d’être renvoyé de son école.


Les parents de David


Le père de David est un banquier handicapé : il se déplace à l’aide d'un fauteuil roulant. C’est un homme extrêmement violent qui adresse en permanence des reproches à son fils. Sa mère semble dépassée à cause de ce mari très agressif dont elle subit, elle aussi, les foudres.



Jill est une jeune fille du même âge que David. Elle est très futée et ils s’entendent très bien.


Jeffrey


Jeffrey est également un ami de David et de Jill. Ce garçon est peu sûr de lui, bégaie et est souvent maltraité par son entourage.


M. Kilgraw


M. Kilgraw est le directeur adjoint de l’établissement scolaire nommé Groosham Grange.


Le résumé de l’histoire


David vient de se faire renvoyer de son école. Lorsqu’il annonce la nouvelle à sa famille, son père laisse éclater sa colère. David se réfugie dans sa chambre, car ses parents ont un comportement déplorable avec lui. M. et Mme Eliot reçoivent un courrier rédigé par un dénommé M. Kilgraw. Il est le directeur adjoint de Groosham Grange, une école située sur une île et dont toutes les spécificités répondent aux désirs autoritaires de M. Eliot. David est envoyé immédiatement là-bas.


Il rencontre au cours de son voyage Jill et Jeffrey avec qui il se lie d’amitié. Ils sont tous deux également renvoyés de leur école et ont lu des lettres aussi étranges que celle des parents de David. Ils sont reçus par Gregor afin de les amener au bateau rejoignant l’île. Gregor est un être vraiment bizarre et à l’aspect rebutant : bossu, avec une joue creuse et une autre gonflée, ainsi qu’un seul oeil. Ils montent ensuite sur le navire du capitaine Baindesang pour rejoindre leur future école.


Lorsqu’ils arrivent sur l’île de Groosham Grange, les lieux leur paraissent effrayants et étranges. Ils observent que les élèves portent tous une bague noire. David est reçu par M. Kilgraw et se sent mal à l’aise dans son bureau. Il remarque un miroir et constate avec horreur qu’il ne renvoie pas l’image du directeur adjoint. M. Kilgraw lui demande de signer le registre de l’école. Lorsque David s’apprête à le faire, M. Kilgraw s’arrange pour le blesser légèrement afin qu’il saigne et que son sang lui serve d’encre.


David réalise qu’il est plus attentif durant les cours qu’à l’accoutumée, mais que les professeurs ont tous des caractéristiques déstabilisantes : Mlle Pedicure fait cent ans et elle tient debout grâce à ses bandages, M. Leloup change d’apparence suivant le cycle de la Lune et M. Kilgraw donne des leçons de latin en fermant les volets… Par ailleurs, les élèves portent des uniformes avec des noms ne correspondant pas à leur identité.


David est de plus en plus intrigué par toutes ces bizarreries. Il écoute à la porte de M. Kilgraw et entend une conversation qui l’inquiète encore plus. Il comprend que Jeffrey est facile à hypnotiser, mais que les professeurs auront plus de difficultés avec lui et Jill. D’ailleurs Jeffrey commence à avoir un comportement de plus en plus inhabituel.


Durant une nuit David n'arrive pas à dormir. Il se lève et constate que le collège est entièrement vide. Il croise alors Jill qui ne parvenait pas à trouver le sommeil non plus. Ils cherchent, mais ne savent pas où tous les autres élèves peuvent être.


David entre en cachette dans le bureau de M. Kilgraw qui apparaît ensuite subitement. David vient tout juste de se brûler en portant une bague noire à son doigt. M. Kilgraw lui avoue qu’il est déçu par son attitude et lui recommande d’aller voir l’intendante, Mme Windergast, pour soigner sa brûlure. Elle donne à David un onguent à appliquer sur sa peau. Cette nuit-là, David rêve qu’il traverse le miroir de la bibliothèque, marche dans un tunnel et retrouve tous les autres collégiens. Quand il se réveille, il croit qu’il a fait un cauchemar, mais il comprend que quelque chose doit se passer le jour de son treizième anniversaire. C’est pourquoi il essaie de s’échapper de l’île avec Jill, qui a déjà échoué une première fois.


Puis ils envoient sans trop d’espoir des bouteilles à la mer. Ils reçoivent quelque temps après la visite d’un inspecteur. Cependant, David et Jill enragent : l’école et ses habitants apparaissent comme normaux et l’inspecteur ne peut être approché par eux. Ils parviennent malgré tout à laisser un message dans sa poche pour lui donner rendez-vous dans la nuit. Peu avant huit heures, ils sortent du château et se trouvent dans la forêt, un soir de pleine lune. Ils entendent un loup qui les poursuit et David le fait fuir en le frappant violemment avec un bout de bois. Puis lorsqu’ils aperçoivent l’inspecteur, ce dernier paraît être touché par des coups, dont un à la poitrine dont il ne se remettra pas.


Il est indiqué à David qu’il doit rencontrer les deux directeurs de l’école. Il va enfin comprendre pourquoi il y a deux directeurs – M. Fitch et M. Teagle- pour une seule pièce, étrangeté qu’il avait notée à son arrivée à Groosham Grange. Il entre dans le bureau et s’évanouit à la vision des directeurs : il s’agit en fait de deux têtes apparaissant sur un unique corps.


David imagine une idée pour s’échapper : voler le bateau du capitaine Baindesang. Il y parvient la veille de ses treize ans avec l’aide de Jill qui n’a pu monter à bord avec lui. Il arrive enfin sur la côte et se dirige dans une bibliothèque. Il emprunte un ouvrage portant sur la sorcellerie et comprend que tous les signes qu’ils trouvaient étranges ont une signification : le chiffre treize, le corbeau qu’il avait vu de chez lui, le sort jeté à l’inspecteur, etc. La personne ayant écrit le livre voulait rédiger un chapitre sur Groosham Grange. Elle avait annoncé qu’il s’agissait d’une école de sorciers, et elle devait s’y rendre pour mener une enquête. Une note de l’éditeur laisse entendre qu’elle n’en est jamais revenue. David sort de la bibliothèque et constate que Gregor l’a retrouvé et le poursuit avec une lame aiguisée. Il fait son possible pour le semer, mais n’y parvient pas.


Il arrive dans une fête foraine et entre dans un train fantôme. Ce train au départ réel devient irréel et le ramène directement sur l’île. Puis Jill vient le voir. Elle porte désormais aussi une bague noire et elle le guide. Il se trouve enfin dans le tunnel et la caverne dont il avait rêvé. Tous les autres étudiants ainsi que ses professeurs l’y attendent. M. Kilgraw explique alors à David que ce dernier a résisté tant qu’il a pu, mais qu’il doit aujourd’hui faire un choix : les rejoindre et devenir un sorcier ou renoncer et recevoir un couteau dans le coeur. M. Kilgraw lui raconte qu’ils ne sont pas des êtres si mauvais, qu’ils ne polluent pas, ne coupent pas les allocations familiales, et qu’ils ont été obligés par sa faute de tuer l’inspecteur afin qu’il n’ébruite rien.


David revient ensuite pour son jour de congé annuel chez ses parents. Alors que son père commence à lui parler de façon désagréable, David l’immobilise avec sa mère. Il les fige ainsi pendant trois semaines, bien plus de temps qu’il en faut, car il est désormais un élève sérieux qui exerce ses tours avec application. Pour patienter, il mange un milk-shake qu’il vient de créer.


Le thème abordé


La littérature fantastique L’île du Crâne est un roman fantastique. Au fur et à mesure que l’histoire avance, l’auteur laisse des indices faisant comprendre au lecteur que des choses anormales se déroulent sur l’île. De plus, toutes ces indications possèdent un lien direct avec des histoires fantastiques très connues : M. Kilgraw est sûrement un vampire étant donné qu’il est toujours dans le noir et que son reflet dans la glace est inexistant, M. Leloup est le loup-garou croisé dans les bois, etc. La fin du récit laisse entendre que tous ces personnages sont mauvais, mais pas tant que ce qu’il est dit habituellement. Ils veulent bien accueillir David pour qu’il devienne l’un des leurs, c’est-à-dire un sorcier.


6 commentaires


mariefrance2402
mariefrance2402
Posté le 2 oct. 2016

Bonne synthèse!

Hey1713
Hey1713
Posté le 13 mars 2016

Ca serai possible le livre entier

Hey1713
Hey1713
Posté le 13 mars 2016

J'adore

Hey1713
Hey1713
Posté le 13 mars 2016

Génial cela est ce que je cherchais un grand merci

Im_sneha
Im_sneha
Posté le 1 févr. 2016

Merci beaucoup <3 , Résumé vraiment bien complète ! ..... Elle es vraiment bien faite ! Mes sincères remerciements *_* Vraiment vous me sauver la vie <3 .....

dici
dici
Posté le 9 janv. 2014

J'avais justement de cette fiche de lecture ! elle est vraiment bien faite ! merci

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte