La condition Humaine d'André Malraux

La condition Humaine d'André Malraux

20.00 / 20
Publié le 3 févr. 2014 - Donne ton avis

La condition humaine d'André MarlauxComme l’indique son titre, ce roman fait s'interroger les personnages sur le sens de leurs vies, sur les actions qu’ils doivent mener pour se définir. Malraux a notamment écrit plusieurs passages où ces hommes et ces femmes se questionnent sur leur identité, leurs priorités et la valeur de la vie. Leurs pensées et dialogues amènent de nombreuses interrogations philosophiques sur l’existence humaine et sa condition.


Qui plus est, dans ce contexte et avec leurs fonctions, les personnages sont présentés dans un moment clé de leur vie : ils sont proches de la mort ou de la perte de pouvoir et devant cette réalité où tout s'apprête à changer, leur action va déterminer leur identité.

Photo de profil de Superdoc
Fiche rédigée par
Superdoc
39 téléchargements

Ce document est-il utile ?

20 / 20

Contenu de ce document de Français > Fiche lecture

"La condition humaine" est une fiction se déroulant durant un évément historique réel : Le soulèvement de Shanghai en 1927.


I. Les personnages principaux


1. Gisors


Gisors est un professeur respecté, enseignant notamment ses idées marxistes à ses étudiants. Il est à la fois sage et complètement dépendant de l’opium. Il est le père de Kyo et le père spirituel de Tchen.


2. Kyo


Kyo est l’un des leaders de l’insurrection. Communiste, il se trouve dans une situation incertaine et dangereuse durant le soulèvement à Shanghai. Sa compagne est May, une Allemande.


2. Katow


Membre des troupes communistes, Katow est un homme dont le grand courage apparaîtra pleinement lorsqu’il se retrouvera face à la mort. Il donnera ses deux flacons de cyanure à deux autres insurgés arrêtés afin d’écourter leur terreur, se dirigeant ainsi, lui, vers une fin cruelle.


2. Tchen


Tchen est un combattant révolutionnaire qui voue un grand respect à Gisors, qu’il considère comme son maître. Engagé dans l’action afin de défendre ses idéaux, il envisagera la violence comme un moyen nécessaire pour atteindre ses buts. Il assassinera un homme pour récupérer une cargaison d’armes, puis il se tuera dans un attentat suicide pour essayer de venir à bout de Chang-Kaï-Shek, en vain.


2. Clappique


Clappique est un personnage pittoresque en dépit du contexte. Baron et amateur de femmes, d’argent et de jeu, il fait du trafic d’armes et est un homme utile grâce à ses nombreuses relations. Il parviendra à quitter le territoire in extremis, sans être arrêté.


2. Ferral


Ferral est le président de la Chambre de commerce française en Chine. S’alliant à Chang-Kaï-Shek pour préserver ses intérêts personnels, il est un homme puissant, avide de pouvoir et qui aime dominer, voire humilier, son entourage.


II. Le résumé de l’histoire


Tchen tue un homme avec une terreur teintée d’une fascination morbide. Cet assassinat va permettre de récupérer une importante cargaison d’armes pour équiper les membres de l’insurrection. Shanghai s’apprête à être attaquée par Chang-Kaï-Shek et son armée le Kuomintang, avec l’aide des communistes. Seulement, Chang-Kaï-Shek, inquiet par la puissance potentielle de ces derniers, va se retourner contre eux une fois la ville envahie.


Les préparatifs de la manœuvre s’accélèrent et le roman introduit ses principaux personnages, membres de la cellule communiste : Kyo qui vient d’apprendre, en dépit de leur amour, que May l’avait trompé, Gisors le père de Kyo, Clappique, etc.


Le jour de l’insurrection, Ferral, président de la Chambre de commerce française, convainc ses relations de soutenir l’action de Chang-Kaï-Shek. Il est un homme doué pour le pouvoir et méprise son entourage. Il rejoint sa maîtresse Valérie. Il veut la posséder complètement, la soumettre à sa domination, ce qu’elle n’apprécie pas et à la suite de quoi elle l’humiliera en l’invitant à un rendez-vous auquel elle ne se rendra pas. Elle s’organise de façon à ce que son absence soit remarquée et que Ferral soit ainsi vu publiquement dans cette situation ridicule.


L’insurrection est victorieuse au prix d’une grande violence. Chang-Kaï-Shek se sépare des communistes, ce qui avantage les intérêts de Ferral, et les protagonistes de l’histoire sont dans l’expectative : que va décider le Komintern ? Quel sens donner à leur action ?


Kyo rejoint le Komintern pour en savoir plus. Il constate que pour le moment l’ordre est de rester neutre, de ranger provisoirement les armes. Il ne sait que faire. Tchen, de son côté, est à la fois heurté et saisi par les violences qu’il commet. Il comprend que son engagement vaut sa vie et il décide de tenter d’assassiner Chang-Kaï-Shek, en dépit des recommandations du Komintern.


Clappique apprend qu’il est désormais recherché par la police, car il a été partie prenante pour récupérer la cargaison d’armes. Il cherche à prévenir Kyo et May pour qu’ils fuient également ce danger.


Ferral, après sa déconvenue avec Valérie, profite de plaisirs auprès d'une courtisane, puis se dirige dans un bar où il philosophe avec Gisors. Les deux hommes constatent avec évidence le besoin de puissance de Ferral, ce qui ne freine pas pour autant sa soif de pouvoir.


Kyo s’apprête à rejoindre Clappique. Après de longues tergiversations, il s’y rend avec May. Il voulait partir seul, car il était en colère contre la tromperie de May. Puis il se ravise, réalisant l’absurdité de son infidélité comparée à leur amour et à leur situation. En effet, en sortant malgré les menaces qui pèsent sur eux, ils ont conscience qu’ils ne reviendront peut-être pas vivants.


Tchen tente un attentat suicide contre la voiture de Chang-Kaï-Shek. Il meurt ainsi en vain, le chef militaire n’étant pas dans le véhicule. Tchen perd la vie dans de grandes souffrances après l’explosion de sa bombe. Kyo se fait arrêter et Clappique réussit à s’enfuir sur un bateau, déguisé en marin. Hemmelrich, un autre insurgé communiste, rentre chez lui et retrouve sa famille massacrée. Il s’allie avec Katow pour mener le combat contre Chang-Kaï-Shek, mais ils n’y parviennent pas : Katow est arrêté et Hemmelrich s'échappe.


Tchen tente un attentat suicide contre la voiture de Chang-Kaï-Shek. Il meurt ainsi en vain, le chef militaire n’étant pas dans le véhicule. Tchen perd la vie dans de grandes souffrances après l’explosion de sa bombe. Kyo se fait arrêter et Clappique réussit à s’enfuir sur un bateau, déguisé en marin. Hemmelrich, un autre insurgé communiste, rentre chez lui et retrouve sa famille massacrée. Il s’allie avec Katow pour mener le combat contre Chang-Kaï-Shek, mais ils n’y parviennent pas : Katow est arrêté et Hemmelrich s'échappe.


III.Le thème abordé


La condition humaine


Comme l’indique son titre, ce roman fait s'interroger les personnages sur le sens de leurs vies, sur les actions qu’ils doivent mener pour se définir. Malraux a notamment écrit plusieurs passages où ces hommes et ces femmes se questionnent sur leur identité, leurs priorités et la valeur de la vie. Leurs pensées et dialogues amènent de nombreuses interrogations philosophiques sur l’existence humaine et sa condition. Qui plus est, dans ce contexte et avec leurs fonctions, les personnages sont présentés dans un moment clé de leur vie : ils sont proches de la mort ou de la perte de pouvoir et devant cette réalité où tout s'apprête à changer, leur action va déterminer leur identité.


8 commentaires


Catimero
Catimero
Posté le 14 mars 2016

Bon résumé, clair et concis.

loulou1811
loulou1811
Posté le 6 mars 2016

Fiche de lecture simpliste tout en étant explicatif mais aussi exhaustif, elle synthétise au mieux le roman d'André Malraux et m'a été d'une grande aide.

Merci!

Sarachk
Sarachk
Posté le 3 déc. 2015

Super merci ! Ca va faire de bonnes références pour ma prochaine dissertation de philo, mon prof adore Marlaux.

elvisb
elvisb
Posté le 7 nov. 2015

conyinue a nous donner un tres beau travail comme celui ci

cindouille
cindouille
Posté le 15 juin 2015

Excellent ! Je vous remercie infiniment :)

laly57
laly57
Posté le 9 mai 2015

très bon doc merci beaucoup !

Maxou2318
Maxou2318
Posté le 8 mai 2015

Merci bcp, très bon doc !

Baloup
Baloup
Posté le 3 févr. 2014

Merci pour ce document sur la condition humaine de Malraux !

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte