Biographie de Voltaire

Biographie de Voltaire

18.00 / 20
Publié le 3 oct. 2013 - Donne ton avis

Voltaire : courte biographie


Voltaire, de son vrai nom François-Marie Arouet, est une figure emblématique de la littérature française qui a révolutionné le siècle des Lumières. Tout au long de sa vie, il utilise la littérature sous toutes ses facettes. En effet, Voltaire a la particularité d’être dramaturge, polémiste satirique, historien et moraliste mais on le retiendra surtout pour ses contes et romans ainsi que pour ses lettres philosophiques.

Photo de profil de Superdoc
Fiche rédigée par
Superdoc
20 téléchargements

Ce document est-il utile ?

18 / 20

Contenu de ce document de Français > Biographie

Les débuts de Voltaire


Voltaire voit le jour le 21 novembre 1694 à Paris. Il est issu d’une famille bourgeoise et est le fruit de l’union entre François Arouet, riche notaire Parisien et Marie-Marguerite d’Aumart, une femme noble originaire du Poitou.

Dès l’âge de 10 ans, il intègre en temps qu’interne le collège Louis-Le-Grand chez les jésuites. Il y restera durant sept années et y apprendra principalement la rhétorique et le latin. Les jésuites avaient également pour ambition de former leurs élèves aux arts de société avec notamment des concours de versification. C’est d’ailleurs dans cette discipline que Voltaire est reconnu pour la première de par sa facilité à versifier.

Un adolescent rebelle


C’est justement grâce à sa versification facile que les problèmes avec ses parents et la justice commencent à sa sortie du collège en 1711. Déterminé à être un homme de lettre et face à l’opposition claire et nette de son père, après un court passage dans le milieu libertin où il apprendra à perfectionner ses vers, il rejoint Caen et devient secrétaire d’état du Marquis de Châteauneuf. En 1715, de par ses connaissances il se hisse au sein du milieu bourgeois qui se dispute sa présence tant il les amuse. Mais au lieu de devenir l’ami du Régent, il se le met à dos en enchaînant les moqueries envers sa fille. Ses vers irrévérencieux lui coûteront même une première incarcération à la Bastille en 1717 ou il restera 11 mois.


Les débuts du succès


Son séjour à la Bastille lui fera prendre conscience d’avoir jusque-là perdu son temps. Il décide alors de faire oublier son statut en vulgaire et provocateur et adopte donc le nom euphonique de Voltaire. C’est dans les genres littéraires nobles tels que la poésie épique et la tragédie qu’il commence à se créer un nom. En 1718, sa première pièce de théâtre Œdipe connaît un immense succès, du fait qu’il obtient le privilège de jouer quatre fois au Palais-Royal. Au total 45 représentations et environ 25 000 spectateurs. Il connaît à nouveau le succès en 1723 avec son poème épique La Henriade en vendant plus de 4 000 exemplaires.


Condamné à l’exil


Alors que son succès et son talent ne cessent de s’étendre, il va connaître une désillusion la plus totale. En janvier 1726, suite à une querelle avec le chevalier de Guy-Auguste de Rohan-Chabot, ce dernier engagera ses laquais pour battre Voltaire en pleine rue à coups de gourdins. Voltaire, désireux de se faire vengeance lui-même du fait qu’il ne puisse pas porter plainte, se fera une nouvelle fois incarcéré à la Bastille et obtient un droit de libération deux semaines plus tard à l’unique condition de s’exiler.

C’est en Angleterre qu’il développe son esprit de philosophe. En effet, il connaît Outre-Manche ce qu’est la liberté d’expression. Il fera la connaissance des figures emblématiques anglaises, dont Newton qui ne fera que conforter son envie de se tourner vers la philosophie. Tellement fasciné par la mentalité anglaise, il publie en 1733 son premier ouvrage en anglais « Letters Concerning the English Nation » dont la version française est devenue un classique qui n’est autre que « Lettres Philosophiques ». C’est le premier grand succès qui lancera la philosophie des Lumières, des sujets qui n’ont pas l’habitude d’être traités sont abordés tels que la religion, la politique ou la philosophie.


Son retour en France


De retour en France métamorphosé, il rencontre Emilie de Châtelet une mathématicienne réputé avec laquelle il entretiendra une relation qui sera bénéfique, dit-il, dans « sa manière d’apprendre à penser ». Il engage désormais un combat contre l’infâme, dans lequel il s’oppose aux fanatismes religieux. À travers des écrits tels que sa pièce de théâtre Mahomet, Candide ou une certaines parties de lettres philosophiques, il apparait désormais comme un ennemi de la religion. Les avis sur sa pièce Mahomet sont très partagés. Elle a été applaudie à Paris mais engrange également la colère. Les opposants ont d’ailleurs obtenus l’interdiction de la représentation de la pièce.


Rencontre avec le roi de Prusse


Voltaire est désormais, en bien ou en mal, au cœur de toutes les discussions. À tel point que le roi de Prusse prend connaissance de son existence et devient véritablement fasciné par sa personnalité et ses écrits. Ils échangeront de nombreuses lettres dans lesquelles on pouvait lire de la part du roi « Continuez, Monsieur, à éclairer le monde. Le flambeau de la vérité ne pouvait être confié à de meilleures mains ». Mais il refusa de s’installer à Berlin se méfiant du Roi philosophe.


Départ pour Genève


Souhaitant éviter les ennuis, il quitte la France pour s’installer à Genève. Il y passera les 20 dernières années de sa vie. Mais même en Suisse, on lui conseille de ne pas publier d’écrits sur la religion. À ce moment-là, il se lance alors dans l’écriture de l’un de ses plus grands succès : Candide. C’est ce récit qui illustre le mieux la philosophie de Voltaire. Il évite la censure en tournant ce roman en diverses aventures mais l’on s’aperçoit très vite que ce récit est en réalité ironique et rejoint le parti des philosophes.

Voltaire participe aussi avec entre autre Diderot et d’Alembert à l’écriture de l’Encyclopédie qui connaîtra un succès immense dans toute l’Europe. Cet ouvrage incite clairement à la révolution du fait avec l’évocation du sujet sur la séparation des trois pouvoirs et une critique, tournée en attaque, de la monarchie des droits divins.


Le dernier combat

Voltaire passe la dernière année de sa vie, entre 1773 et 1774 à lutter contre la maladie. Il décèdera le 10 mai 1774 d’un cancer de la prostate.


13 commentaires


Celiab6
Celiab6
Posté le 10 févr. 2016

Très bien.

ray-feghouli
ray-feghouli
Posté le 18 janv. 2016

j adore

ray-feghouli
ray-feghouli
Posté le 18 janv. 2016

merci

 

ray-feghouli
ray-feghouli
Posté le 18 janv. 2016

super

bananayou
bananayou
Posté le 28 déc. 2015

Très bonne biographie! Merci beaucoup. :) 

araye maria
araye maria
Posté le 18 déc. 2015

merci

 

araye maria
araye maria
Posté le 18 déc. 2015

merci encore

amazighsadek
amazighsadek
Posté le 16 déc. 2015

Merci

snowmars
snowmars
Posté le 27 oct. 2015

J'en avais bien besoin

snowmars
snowmars
Posté le 27 oct. 2015

super, merci !

ClaraP
ClaraP
Posté le 16 mai 2015

merci beaucoup!

 

ClaraP
ClaraP
Posté le 16 mai 2015

il est vraiment génial! merci beucoup! supertravail! biographie courte mais complète!

Anthony90
Anthony90
Posté le 9 oct. 2013

Vraiment très bien cette biographie de Voltaire. Elle est vraiment très complète, merci =)

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte