La théorie de l’équilibre général de walras

La théorie de l’équilibre général de walras

Publié le 21 févr. 2011 - Donne ton avis

Dans une économie de concurrence parfaite, les échanges qui se déroulent sur chaque marché (celui des biens et services et celui de chacun des facteurs de production) se déterminent grâce à la fixation de prix d’équilibre tels qu’il ne soit pas possible d’imaginer une situation meilleure pour un quelconque agent économique, producteur ou consommateur sans détériorer celle d’un autre. C’est la situation optimale que théorisera Pareto.
Photo de profil de jalilover
Fiche rédigée par
jalilover
6 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Documents types > Divers

Plan :

- atomicité du marché : il existe un très grand nombre de producteurs et d’acheteurs, aucun n’est en mesure de peser sur le prix qui s’impose à tous; - homogénéité des produits; - libre entrée et sortie de l’industrie ou de la branche; - parfaite transparence du marché : l’information circule librement sur les prix, les quantités et la nature des produits; - parfaite mobilité des

5 commentaires


senzallah
senzallah
Posté le 27 mars 2015

ok

senzallah
senzallah
Posté le 27 mars 2015

ok

senzallah
senzallah
Posté le 27 mars 2015

ok

senzallah
senzallah
Posté le 27 mars 2015

ok

senzallah
senzallah
Posté le 27 mars 2015

ok

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte