Franchise ou integration vertical : que choisir?

Franchise ou integration vertical : que choisir?

16.00 / 20
Publié le 14 août 2009 - Donne ton avis

Au sein des directions des entreprises, et pour s’adapter à un environnement en pleine mutation, l’heure est à la rationalisation des coûts. Pour parvenir à cet objectif, les stratégies sont multiples.
Fusion, acquisition, sous-traitance, intégration, franchise.... sont autant de stratégies que les entreprises peuvent adopter pour à la fois réduire ses coûts et s’adapter en permanence au changement incessant de son environnement économique.
La pensée économique a connu l’apparition d’une nouvelle théorie, qui a remis en cause la vision néoclassiques de la firme, en analysant cette dernière et en la considérant comme une institution et un mode de gouvernance et non plus comme une simple unité de production : c’est la théorie des coûts de transaction.
Williamson, un des piliers de cette approche contractuelle, a distingué trois formes institutionnelles différentes : Le marché, la hiérarchie et les formes hybrides. La problématique majeure à laquelle ce courant essaie de répondre est les déterminants du choix entre faire et faire faire.
Pour ce courant \"faire ou faire-faire\" est devenue une question existentielle pour les dirigeants des entreprises.
Mais pourquoi les entreprises recourent-elles dans certains cas à l’intégration verticale plutôt qu’au marché pour se ravitailler en facteurs de production et distribuer leurs produits? Et comment peut-on expliquer le choix entre franchise et intégration verticale ?
Enfin comment expliquer l\'existence de réseaux de franchise \"mixtes\" où coexistent des magasins intégrés et des magasins franchisés ? Les réseaux mixtes ont-ils des performances supérieures à ceux qui sont complètement intégrés ou complètement franchisés ?
Dans le but de répondre à ces questions, Nous traiterons dans une première partie la définition, les types d’intégration verticale, ses fondements théoriques ainsi qu’une étude de cas concernant la société Zara (chapitre 1) avant de passer à la définition et aux fondements de la franchise ainsi qu’une étude de la franchise au Maroc (chapitre 2).
Dans une deuxième partie, nous étudierons les déterminants du choix entre la franchise et l’intégration verticale (chapitre 1). Avant de finir par l’analyse des réseaux de franchise mixtes (chapitre 2).

Photo de profil de zilyas
Fiche rédigée par
zilyas
68 téléchargements

Ce document est-il utile ?

16 / 20

Contenu de ce document de Commerce > Economie

Plan :

Introduction……………………………………………………………..…… 3


Partie I : Intégration verticale et franchise : Définitions et raisons de mise en place……...…………………………………………..... 5

Chapitre I : L’intégration verticale…………...……….………………. 5
I- Définition et types d’intégration verticale ……………………….….. 5
II- Fondements théoriques de l’intégration ……………………………. 6
III- ZARA : le modèle exemplaire de l\'intégration verticale …………… 8

Chapitre II : La franchise ……………………………………….…….. 11
I- La franchise : Définition, types et obligations ………...……….…… 11
II- Raisons poussant l’entreprise à franchiser …………………….……. 14
III- La franchise au Maroc ……………………………………………… 16

Partie II : Arbitrage intégration verticale/ franchise et réseaux de franchise mixtes ………………………………………………….. 20

Chapitre I : Arbitrage intégration verticale/ franchise …….……………. 20

I- Intégration verticale ……………………………………………….. 20
II- La franchise ……………………………………………………….. 22
Chapitre II : Les réseaux de franchise mixtes …………………...……….. 24
I- Analyse économique de la mixité des réseaux de franchise ……...… 24

Conclusion ………………………………………………………………….. 31

Bibliographie…………………….…………………………….…. 32


3 commentaires


salomé15
salomé15
Posté le 7 janv. 2015

hadchi jmil

salomé15
salomé15
Posté le 7 janv. 2015

waw

ken87
ken87
Posté le 10 oct. 2009

merci bcp vraiment merci avec l exemple de zara j ai comprie le court

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte