Croissance économique et chômage

Croissance économique et chômage

Publié le 17 mars 2011 - Donne ton avis

e chômage est globalement lié à la croissance, mais cette relation est intermédiée par un grand nombre de variables : productivité, temps de travail, flexibilité et coût de la main-d’œuvre, population active, structure du chômage et de l’emploi… Seule une accélération forte et durable de la croissance est susceptible d’avoir un effet significatif sur le fléchissement du chômage. La relation croissance-emploi s’est toutefois retendue de nos jours avec le ralentissement des gains de productivité. Laissant espérer la possibilité d’un retour au plein emploi à moyen terme (en 2010 selon le rapport Pisani Ferry). En France, dans les structures actuelles, la croissance vraisemblablement n’en sera pas la condition suffisante. Elle devra être épaulée par les politiques.
Photo de profil de RPMedia
Fiche rédigée par
RPMedia
25 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Commerce > Economie

Plan :

I. Elle en constitue certainement une condition nécessaire A. Logique de la relation croissance-emploi et chômage keynésien B. Historiquement, la corrélation entre la croissance et l’emploi se vérifie globalement, mais son intensité est variable II. … mais la croissance ne crée pas toujours des emplois A. L’élasticité de l’emploi à la croissance dépend du progrès technique et du cycle de productivité B. La richesse de la croissance en emplois dépend du coût et de la flexibilité du travail, ainsi que de la rentabilité de l’offre III. … et les créations d’emplois n’entraînent pas toujours un recul du chômage A. La relation emploi-chômage dépend de l’évolution de la population active B. Un chômage « structurel » peut perdurer malgré la reprise de la croissance et de l’emploi Conclusion

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte