Les technique du commerce exterieur

Les technique du commerce exterieur

26.00 / 20
Publié le 19 oct. 2010 - Donne ton avis

INTRODUCTION PARTIAILE :




Les échanges internationaux représentent un fait acquis si la nécessite d’échanges apparait depuis la plus haute antiquité et constitue une des données profondes des relations entre les peuple depuis la préhistoire ,nous constatons des la fin du 19éme siècle une accélération rapides du commerce à l’échelle mondiale.


Le commerce s’est développé comme une aventure s’est normalisée quelle que fois avec l’intervention des pouvoirs en place s’est déterminé dans un cadre financier et monétaire il a pris de l’ampleur grâce à l’évolution technique et technologique des moyens de communication.


Dans le commerce international, on remarque aujourd’hui le développement des implantations à l’étranger des placements et des emprunts sur les marchés internationaux.
C’est à ce qui nous pousse à croire que la fonction financière internationale occupe une place prédominante dans les banques et les entreprises.

En plus des besoins domestiques habituels à toute entreprises de dimension nationale ou internationale, il existe un éventail de besoin spécifiquement international que nous allons essayer d’identifier en se basant sur les règles édictées par la chambre du commerce international. Et qui son :

L’encaissement simple.

La remise documentaire.

Le crédit documentaire.





SECTION 1 :
L’ENCAISSEMENT SIMPLE



1-1) DEFINITION DE L’ENCAISSEMENT SIMPLE :
1 L’exportateur envoie à son client une facture accompagnée éventuellement d’une traite lorsqu’un délai de paiement a été consenti , le client paye en adressant un chèque on plus rarement en donnant ordre à sa banque d’effectuer un virement.

1-2) LES TYPES D’ENCAISSEMENT SIMPLE :

1.2.1) l’encaissement simple :Vise un encaissement du document financier(le plus souvent une trait) par la banque du vendeur par cette procédure l’exportateur envoie directement à son acheteur tous les documents représentatifs des marchandises expédiées, factures, documents de transport on titres représentatifs le droit de propriété sur les marchandises en tirant une traite à vue sur lui qu’il remet a son banquier pour encaissement par cette procédure, l’acheteur paie directement le vendeur sans attendu la réception des marchandises.

1.2.2) Le paiement la commande : Correspond à un paiement anticipé, ce mode de paiement suppose à la part de l’acheteur une confiance absolue à l’égard de son fournisseur étranger car il lui paye une marchandise qu’il n’a pas encore reçu et qui peut être n’est même pas encore fabriqué.
Pour l’exportateur, il s’agit de la technique de paiement la plus simple et la plus sure. Le risque d’impayé est quasi inexistant mais il s’agit d’une des mauvaises d’un point de vue commercial et des plus difficiles à faire accepter par l’acheteur, elle s’opère en effet complètement on détruiront des intérêts de l’importateur qui supporte tous le poids financier de l’opération.
De plus elle est souvent traduite par ce dernier comme un sentiment de confiance de l’exportateur é son égard.
L’exportateur doit néanmoins se montrer vigilant et ne pas estimé que grâce a cette technique de paiement il est à l’abri de tous risques car la réglementation des changes des nombreux pays interdits ce type de contrat en effet de ce pays les fonds ne peuvent être transféré à l’étranger qu’après avoir prouvé que les marchandises qu’ils couvrent ont été bien expédiées a destination du pays pour certains pays même les fonds ne seront transféré à l’étranger qu’après dédouanement des marchandises a destination.
De plus l’acheteur diminuer le risque inhérent à ce genre de contrat en exigeront de son fournisseur en contre partie de son versement une garantie bancaire de remboursement au terme de laquelle une banque s’engage à le rembourser si les conditions d’appel à la garantie sont remplies.

1-2-3) Le paiement a la facturation : L’exportateur envoie une facture commerciale à son client celle-ci peut être payable à échéance avec un des instruments de paiement. C’est le client qui garde l’initiative de réglement.Cette technique est souvent à déconseiller car l’exportation ne conserve pas la maîtrise du paiement sauf s’il adjoint à sa facture une lettre de change.

1-2-4) Le paiement ex-usine : L’acheteur droit payer les marchandises de leurs sorties d’usines et s’occupe de leur acheminement.

1-3) LES AVANTAGES ET LES INCONVENIENTS DU L’ENCAISSEMENT SIMPLE :
-AVANTAGE :


 L’initiative du règlement appartient entièrement au client.
 Possibilité de la rendre plus sur en demandant à l’importateur une lettre de garantie bancaire.


-INCONVENIENTS :


 Lenteur lorsque le paiement se fait par chéque on par virement courrier.






Section 2 :
LA REMISE DOCUMENTAIRE


2-1) Définition de la remise documentaire :

La remise documentaire est une opération par laquelle un exportateur après avoir exportateur après avoir expédie les marchandises, il confit à sa banque plusieurs documents convenus avec l’importateur accompagnés. Ou non d’un effet de commerce destiné à être remis à l’importateur contre paiement ou acceptation de l’effet de commerce.

La remise documentaire est indiquée essentiellement lorsque :

 La situation politique, juridique et économique du pays de l’importateur est stable.

 La solvabilité de l’acheteur n’est pas mise en doute.

 Le vendeur (exportateur) et l’acheteur (importateur) entretiennent des relations de confiance.



2-2) LES INTERVENANTS : Quatre parties sont généralement concernées par l’opération :

-Donneur d’ordre : (vendeur, exportateur) c’est lui qui remet les documents à sa banque et lui donne un ordre pour encaissement.

-La banque remettent : elle remet les documents à la banque chargée de l’encaissement dans le pays de l’acheteur.

-La banque présentatrice : elle est chargée de l’encaissement des documents. Elle présente les documents à l’acheteur et reçoit son règlement.

-Le tiré : (acheteur, importateur) après présentation des documents, l’acheteur procède au remboursement.

2-3) LE DEROULEMENT D’UNE OPERATION REMISE DOCUMENTAIRE :

Il consiste pour un exportateur à remettre les documents d’expédition à sa banque avec l’instruction de les faire présenter par la banque chargée de l’encaissement dans le pays acheteur, alors la banque présentatrice na remet les documents à l’acheteur que lorsque celui-ci aura fournie la présentation stipulée par le vendeur cependant , si le règlement d’une opération s’effectue au moyen d’un encaissement documentaire, le fournisseur n’entre en possession du montant qu’après paiement des documents ou après que l’effet de change sera accepté et qu’il y’ai du produit.




SCHEMA PRESENTANT LA REALISATION DE LA REMISE DOCUMENTAIRE :























(1) Signature du contrat.
(2) Exportation de la marchandise.
(3) Envois des documents (DA, DP).
(4) Transmission des documents (DA, DP).
(5) Avis d’arrivée des documents (DA, DP).
(6) Lever des documents (DA, DP).
(7) Virement au compte du bénéficiaire ou transmission de la lettre de change acceptée ;
(8) Avis de virement ou retour de la lettre de change acceptée.



2-4 Genres et formes de la remise documentaire :
On distingue trois sortes d’encaissement :

2-4-1- remise des documents contre paiement : La banque chargée de l’encaissement ne peut délivrer les documents à l’acheteur que contre paiement comptant, elle procède ensuite au transfert du montant à la banque remettent qui crédite le vendeur qui crédite le vendeur.

2-4-2- Remise des documents contre acceptation : la banque présentatrice ne remet les documents à l’acheteur que contre acceptation par ce dernier d’une traite payable à une échéance ultérieur.


2-6 Avantages et inconvénients de la remise documentaire :

-AVANTAGES :
 Exécution simple et peu onéreuse.
 Paiement très rapide.
 Peut être une technique préalable à la confiance.


-INCONVENIENTS :

Photo de profil de doubar
Fiche rédigée par
doubar
197 téléchargements

Ce document est-il utile ?

26 / 20

Contenu de ce document de Commerce > Commerce international

Plan :

les techniques de financement du commerce extérieur

INTRODUCTION

SECTION 1 : l’encaissement simple

1.1) Définition de l’encaissement simple.
1.2) Les types d’encaissement simple.
1.3) Les avantages et les inconvenants de l’encaissement.


SECTION 2 : La remise documentaire

2.1) Définition de la remise documentaire.
2.2) Les intervenants dans la remise documentaire.
2.3) Déroulement d’une opération remise documentaire.
2.4) Genres et formes de la remise documentaire.
2.5) Les principaux documents utilisés.
2.6) Les avantages et les inconvenants de la remise documentaire.



SECTION 3 : LE crédit documentaire.

3.1) Définition.
3.2) Aspect juridique.
3.3) Les différentes formes du crédit documentaire
 Selon les critères de sécurité.
 Selon les modalités de paiement.

3.4) Les types du crédite documentaire

 Crédit Révolving.
 Crédit Transférable.
 Crédit Adossé «Back to Back.
 Crédit Red Clause.


3.5) Les document utilises dans le crédit documentaire.
3.6) Les avantages et inconvénients du crédit documentaire.
3.7) La différence’ entre la remise documentaire et le crédit documentaire.



CONCLITION


22 commentaires


zoukha
zoukha
Posté le 18 mars 2016

merci

tatouma
tatouma
Posté le 25 févr. 2016

merci :)

tatouma
tatouma
Posté le 25 févr. 2016

bon travail 

Tutunini
Tutunini
Posté le 25 févr. 2016

merci a toi

 

Tutunini
Tutunini
Posté le 25 févr. 2016

super

zoukha
zoukha
Posté le 14 févr. 2016

c bien fait merci

zoukha
zoukha
Posté le 14 févr. 2016

merci bcq

saloSALI
saloSALI
Posté le 3 janv. 2016

bjnjnj

saloSALI
saloSALI
Posté le 3 janv. 2016

cghjhk

Que.dahl
Que.dahl
Posté le 24 déc. 2015

Merci ca m'a ete utile

fehmos
fehmos
Posté le 11 sept. 2015

Tres interressant 

 

kiks7215
kiks7215
Posté le 25 août 2015

Merci pour ce document

n-rdn
n-rdn
Posté le 29 mai 2015

ùais il faut plus de detail pouur vrqi,ent co,prendre

 

n-rdn
n-rdn
Posté le 29 mai 2015

c'est un sujet trés interessant 

apichot06
apichot06
Posté le 20 avr. 2015

excellent

apichot06
apichot06
Posté le 20 avr. 2015

excellent

mimine67
mimine67
Posté le 9 avr. 2015

Super DOC !

thekibuni
thekibuni
Posté le 2 avr. 2015

Très intéressant

kouki rima
kouki rima
Posté le 25 mars 2015

merci!

dutmarket
dutmarket
Posté le 12 mars 2015

doc intéressant Merci .

Azizi-ihssan
Azizi-ihssan
Posté le 5 nov. 2014

merci pour votre efforts :)

 

chahiyounes
chahiyounes
Posté le 14 oct. 2012

La théorie du commerce international est la branche de l'économie qui étudie et modélise le commerce international.

Par ailleurs il existe un droit des opérations de commerce international, formalisé notamment par les incoterms de la Chambre de commerce internationale.

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte