Histoire de l'école à partir du 16ème siècle

Histoire de l'école à partir du 16ème siècle

Publié le 26 janv. 2016 - Donne ton avis

L’essor de l’école est lié historiquement à deux facteurs principaux du XVIe siècle : l'émergence de l’imprimerie avec la production de masse de livres principalement religieux et le conflit qui oppose les réformateurs protestants des contre-réformateurs catholiques. Si nous éclairons ce deuxième point, l’église catholique exige l’instruction des Clercs et secondairement des enfants. Cependant, les réformateurs protestants pensent qu’il ne doit exister aucun intermédiaire entre l’homme et la parole de Dieu véhiculée par la Bible et défend prioritairement l’éducation du peuple. Elle réclame la création d’écoles élémentaires pour tous les enfants. L’église catholique défendra plus tard cette idée considérant que l’instruction est utile à l’ordre public, elle inculquera aux enfants la bonne conduite morale et spirituelle. L’enseignement religieux tient la première place avec ensuite la lecture et l’écriture du latin puis l’arithmétique. L’Etat soutient l’action éducative de l’église dans la mesure où l’école est l’un des outils de lutte contre l’hérésie. Le développement des écoles est également une demande sociale notamment de la bourgeoisie urbaine. Rappelons que les techniques de l'écrit sont nécessaires à deux cultures professionnelles : les Clercs et les Marchands.

Photo de profil de Lisagrey
Fiche rédigée par
Lisagrey
22 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Histoire géographie > Histoire

Si diverses formes d’écoles existent depuis l’Antiquité gréco-romaine, c’est au XVIe siècle que commence à se constituer ce que nous appelons aujourd’hui l’école primaire.

Nous verrons donc à partir de ce siècle l’histoire de l'éducation scolaire jusqu'au XVIIIe siècle.

L’essor de l’école est lié historiquement à deux facteurs principaux du XVIe siècle : l'émergence de l’imprimerie avec la production de masse de livres principalement religieux et le conflit qui oppose les réformateurs protestants des contre-réformateurs catholiques. Si nous éclairons ce deuxième point, l’église catholique exige l’instruction des Clercs et secondairement des enfants. Cependant, les réformateurs protestants pensent qu’il ne doit exister aucun intermédiaire entre l’homme et la parole de Dieu véhiculée par la Bible et défend prioritairement l’éducation du peuple. Elle réclame la création d’écoles élémentaires pour tous les enfants. L’église catholique défendra plus tard cette idée considérant que l’instruction est utile à l’ordre public, elle inculquera aux enfants la bonne conduite morale et spirituelle. L’enseignement religieux tient la première place avec ensuite la lecture et l’écriture du latin puis l’arithmétique. L’Etat soutient l’action éducative de l’église dans la mesure où l’école est l’un des outils de lutte contre l’hérésie. Le développement des écoles est également une demande sociale notamment de la bourgeoisie urbaine. Rappelons que les techniques de l'écrit sont nécessaires à deux cultures professionnelles : les Clercs et les Marchands.


2 commentaires


s4415.3921
s4415.3921
Posté le 26 févr. 2016

Bravo

s4415.3921
s4415.3921
Posté le 26 févr. 2016

Histoire de l'école à partir du 16ème siècle

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte