Risque bancaire défaillance du contrôle interne

Risque bancaire défaillance du contrôle interne

Publié le 13 mars 2011 - Donne ton avis

Depuis le début des années 1980, les grandes banques françaises et internationales ont été témoins de profonds bouleversements se traduisant par la mondialisation de leurs activités, l’augmentation des volumes de transactions, une plus grande exposition aux risques ainsi que le développement de produits financiers de plus en plus sophistiqués afin de répondre aux besoins de professionnels de marché de plus en plus exigeants. Dans cet environnement devenant de plus en plus complexe et en perpétuelle évolution, les établissements bancaires, sous la tutelle des autorités de réglementation et de contrôle bancaire ont eu pour objectif de renforcer les systèmes de contrôle et de maîtrise des risques. En ce sens, un certain nombre de règlement ont été mis en place en France afin de s’aligner sur les règlements internationaux prévoyant un renforcement du contrôle interne dans les établissements de crédit. Les exigences des banques étant une meilleure des risques inhérents à leur activité, certains établissements ont complètement rebâti leur dispositif de détection. Malgré l’existence de ces règles, nous avons été témoins en Janvier 2008, d’une fraude d’une ampleur encore inégalée au sein du groupe bancaire Société Générale. Un trader a en effet a lui seul fait subir a la banque la perte la plus importante de son histoire. Ayant pris des positions bien au-delà de ses limites et contournant les systèmes de contrôle en place, l’opérateur a non seulement fait perdre près de 5 milliards d’euros a l’établissement, entaché sa réputation auprès de ses clients, actionnaires, dirigeants et salaries ; mais aussi remis en cause tout le système d’audit et de contrôle interne. L’idée directrice de ce mémoire est de mettre en évidence l’importance la fonction de contrôle interne dans la maîtrise des risques lies à l’activité des établissements de crédit au travers l’analyse de sa défaillance notamment dans le cas précis d’une fraude. Nous nous attacherons dans un premier temps à présenter l’organisation du contrôle interne en application des règlements au sein des banques, en particulier comment est organisée la fonction d’audit interne à la Société Générale. Nous présenterons ensuite les risques liés aux activités bancaires et de marché et la manière dont ceux-ci sont gérés et contrôlés. Nous présenterons et analyserons, pour finir, les mesures exceptionnelles émanant du siège de la Défense et qui seront mises en place au sein du groupe Société Générale suite a la découverte de la fraude.
Photo de profil de handsomtom
Fiche rédigée par
handsomtom
51 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Gestion > Finance

Plan :

INTRODUCTION 2 I - Le contrôle interne dans les établissements de crédit 3 A – Définition 3 B – Le règlement 97-02 4 C - Les acteurs 6 D - Le contrôle interne au sein du Groupe Société Générale 11 II – Contrôle interne et maîtrise des risques 20 A - Risque de crédit 21 B - Risque de taux 24 C - Risque de marché 27 D - Risques opérationnels 31 III - Fraude : détection / prévention 32 A - Définition 32 B - Contrôles transversaux 34 C - Manipulation de positions 36 D - Manipulation du Profit & Loss 39 E - Fraude : comment réagir ? 41 CONCLUSION 50 BIBLIOGRAGHIE : 51 ANNEXES 53

7 commentaires


boo2ba
boo2ba
Posté le 7 mars 2016

bien

boo2ba
boo2ba
Posté le 7 mars 2016

bien

imenfra
imenfra
Posté le 24 févr. 2016

c super

imenfra
imenfra
Posté le 24 févr. 2016

j'aime ce doc

wiem kanzari
wiem kanzari
Posté le 30 avr. 2015

j'aime ce document 

MajdiMeftah
MajdiMeftah
Posté le 19 avr. 2015

Très intéressant.

 

Merci

miek
miek
Posté le 29 mars 2015

Merci

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte