Le nouvel accord de bale

Le nouvel accord de bale

Publié le 28 févr. 2011 - Donne ton avis

Depuis quelques années les banques se sont intéressées aux pertes associées aux risques dus à des évènements attribuables aux personnes, aux processus, aux systèmes et aux évènements extérieurs. Les banques ont, en effet, accordé un intérêt très croissant pour identifier ces pertes, pour des considérations d'ordre réglementaire d'une part, et suite à l'occurrence des pertes colossales subies par le secteur financier d'autre part : la Banque Anglaise Barings vieille de 233 ans a fait faillite suite à des pertes engendrées pour 1,3 milliards de dollars en 1996 dus à des opérations non autorisées effectuées par un jeune dealer à Singapour nommé Nick Leeson, la Société Générale en France en 2007 a perdu 4,9 milliards d'euros suite à des transactions effectuées par un de ses traders nommé Jerôme Kerviel pour des montants dépassant les limites autorisées.... Ces exemples montrent l'ampleur du risque de type opérationnel et exigent des banques qu'elles le définissent, le mesurent et le gèrent afin d'éviter les conséquences néfastes qui peuvent en découler. Les autorités réglementaires ont, en réalité, depuis 1999 commencé à débattre de la définition, l'identification, la mesure et la gestion de ce risque. Elles ont aussi exigé des banques de mettre en place un cadre de gestion propre au risque opérationnel. Ce cadre exige que les banques mettent à part un capital permettant de couvrir les pertes dues au risque opérationnel comme c'est le cas pour le risque de crédit et le risque de marché. Lors de notre exposé on va essayer de porter un aperçu général sur les accords du Bâle II dans le 1er chapitre, dans le 2éme on va présenter les piliers et répercutions du Bâle II.
Photo de profil de mbbb19
Fiche rédigée par
mbbb19
23 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Gestion > Finance

Plan :

Chapitre I : Aperçu générale sur le nouvel accord SECTION I : Nécessite d’un nouvel accord de bale A) Naissance d’un nouvel accord B) Objectif de Bâle II SECTION II : Les risques considérés par Bâle II A) Risque de crédit B) Risque de marché C) Risque opérationnel Chapitre II : Piliers du Bâle II: conséquences et démarche SECTION I : piliers du nouvel accord A) PILIER I : L'exigence de fonds propres B) Pilier II : La procédure de surveillance de la gestion des fonds propres C) Pilier III : La discipline du marché SECTION III : Répercutions de Bâle II A) Pour les banques B) Pour les entreprises SECTION II : démarche du Maroc pour l’application du Bâle II A) Les circulaires B) Les directives Conclusion

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte