Evolution des systemes de production

Evolution des systemes de production

Publié le 31 mars 2011 - Donne ton avis

Plus d’un million de voitures rappelées par Toyota ! Le premier constructeur automobile mondial fait face à une crise touchant son système de qualité qui est l’un des piliers de son système de production. Or, les exigences du consommateur tendent vers des produits à meilleur rapport qualité/prix. C’est pourquoi, les entreprises se doivent de fabriquer à moindre coût et dans les meilleurs délais des biens ou services dont la demande est susceptible d’évoluer et dont les caractéristiques sont multiples. Ainsi, elles s’efforcent de trouver le meilleur système de production correspondant à l’ensemble du processus grâce auquel elles produisent un bien ou un service apte à satisfaire une demande à l’aide de facteurs de production acquis sur le marché. L’évolution du marché qui s’est fait depuis les années 1920 nous conduit à nous interroger sur l’influence qu’a pu avoir ces transformations progressives sur les différents systèmes de production. Ainsi nous allons nous poser la question : dans quelle mesure l’environnement a-t-il influencé les systèmes de production ? Afin d’y répondre nous allons voir dans un premier temps comment les classiques ont pu imposer un système de production dans les années 20 alors qu’aucun système de production n’était établit dans un contexte bien défini. Puis, dans un deuxième temps, nous verrons en quoi les changements de l’environnement ont poussé l’école des relations humaines à faire une critique du système de production mis en place. Et enfin, nous verrons comment le toyotisme s’est imposé comme le système le mieux adapté face au nouvel environnement.
Photo de profil de nathou95-1385417
Fiche rédigée par
nathou95-1385417
10 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Gestion > Finance

Plan :

I. L'école classique A) Le taylorisme 1) Le contexte 2) Frederic Winslow Taylor 3) Le principe de l’OST 4) Sa mise en œuvre i. Le fordisme : une méthode qui complète les propositions de FW Taylor ii. La gestion des relations humaines 5) Les résultats positifs 6) Les limites B) Les autres courants II. L'école des relations humaines A) Critique de l’école classique et fondements de l’école des Relations Humaines 1) Critique de l’OST et facteur humain 2) Elton Mayo et l’expérience d’Hawthorne B) Développement de l’école des Relations Humaines 1) Abraham Maslow 2) Douglas Mc Gregor 3) Frederick Herzberg 4) Kurt Lewin C) L’approche socio-technique (AST) : l’entreprise système ouvert III. Le Toyotisme A) Mise en place du toyotisme : un fordisme à la Japonaise 1) Le contexte 2) Une philosophie : le kaisen B) Les outils 1) L’automatisation 2) Le « juste-à-temps » i. Zéro stock ii. Zéro délai iii. Zéro panne iv. Zéro défaut. v. Zéro papier 3) La flexibilité 4) Le management participatif 5) Le Kanban C) Vers une remise en cause du toyotisme? 1) Les limites du toyotisme 2) Cas pratique : Ito-Yokado Conclusion

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte