Faut-il toujours plus de croissance?

Faut-il toujours plus de croissance?

Publié le 6 nov. 2008 - Donne ton avis

Une dissertation sur le rôle de la croissance et ses limites, soutenu par de nombreux exemples.

Introduction:

Dans un premier temps, nous analyserons les bienfaits introduits par la perpétuelle quête de croissance. Ensuite, nous étudierons les limites d'une telle recherche, ainsi que ses inconvénients. Enfin, dans un troisième temps, nous expliciterons les solutions éventuelles théoriques, faisant débat depuis la deuxième moitié du XXème siècle, afin de lutter contre les effets néfastes de ce phénomène global.

Plan:

La perpétuelle « course » à la croissance économique est source de bienfaits divers.

  • La quête d'une croissance toujours plus abondante repose sur un système de valeurs capitaliste, ancré dans nos sociétés.
  • La croissance économique contribue à l'amélioration du niveau de vie des populations et du développement.
  • La croissance économique s'accompagne d'interactions plurielles entre les changements économiques et sociaux, bénéfiques à notre système.

Or, la quête indéfinie de croissance économique se heurte à de nombreux obstacles.

  • L'outil de mesure de la croissance économique, le Produit Intérieur Brut, présente des failles.
  • La croissance ne bénéficie pas toujours à l'ensemble de la population.
  • La croissance a des répercussions néfastes sur l'environnement.

Toutes les limites de la croissance mettent en évidence la nécessité de trouver un nouveau processus de développement.

  • Le développement durable ouvre la voie à une croissance nouvelle, outil de protection de l'environnement.
  • La décroissance plaide en faveur du « sens de la limite », de nouveaux comportements de la part des consommateurs.

 

Photo de profil de Criiicriiii
Fiche rédigée par
Criiicriiii
232 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte