Immobilisations problemes

Immobilisations problemes

Publié le 7 avr. 2011 - Donne ton avis

Le Maroc est un pays traditionnellement ouvert et a toujours affiché sa volonté de s’intégrer dans un processus de libéralisation de son économie. L’adoption d’un langage comptable mondialement reconnu fait partie de ce processus. Ainsi, le Maroc ne peut plus se contenter de normes comptables nationales qui n’évoluent pas au même rythme que les normes comptables internationales, rendant difficile la comparabilité des performances des entreprises et entravant les prises de décision stratégiques des investisseurs. En outre, les utilisateurs des états financiers ne peuvent plus se contenter d’une information comptable classique qui reprend le passé en ignorant la modernisation des techniques comptables qui font appel de plus en plus à l’utilisation des mathématiques financières et où la situation financière et la performance de l’entreprise s’inscrivent dans une dynamique de flux de trésorerie futurs. L’utilisateur des états financiers et notamment l’investisseur étranger est-il aujourd’hui capable de prendre des décisions économiques sans avoir de vision sur ce que peut dégager l’entreprise comme « cash » dans le futur ? N’est-il pas nécessaire d’accompagner le développement du Maroc et la volonté du gouvernement marocain d’attirer des investissements étrangers par la mise en place d’un référentiel comptable reconnu au niveau international ?
Photo de profil de bfati
Fiche rédigée par
bfati
7 téléchargements

Ce document est-il utile ?

-- / 20

Contenu de ce document de Arts > Littérature

Plan :

CHAPITRE 1: LES APPORTS DU MODELE COMPTABLE IFRS ET SES LIMITES................................................8 Section 1 : La définition des actifs........................................................................................................8 1.1. Notion de ressource contrôlée........................................................................................................................9 1.2. Notion d’avantage économique futur............................................................................................................11 1.3. Critères de comptabilisation d’un actif.........................................................................................................12 Section 2 : La notion de la juste valeur..............................................................................................13 2.1. La prudence en IFRS...................................................................................................................................13 2.2. Le coût historique en IFRS...........................................................................................................................14 2.3. Les apports et les limites de la notion de la juste valeur...............................................................................15 Section 3 : La prédominance de l’approche économique...................................................................18 Section 4 : Les limites du modèle comptable IFRS.............................................................................20

3 commentaires


OphélieMa
OphélieMa
Posté le 17 août 2015

Merci !

gadshow
gadshow
Posté le 21 mai 2015

  • Merci

gadshow
gadshow
Posté le 21 mai 2015

ça va bcp m aider

Il faut être inscrit pour télécharger un document

Crée un compte gratuit pour télécharger ce document

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte